Grand Prix de Bahreïn : Le Top / Flop de la rédaction

Grand Prix de Bahreïn : Le Top / Flop de la rédaction

De retour à Bahreïn pour la première des 2 courses sur le circuit international de Sakhir, la Formule 1 nous a montré une nouvelle fois à quel point ce sport pouvait être dangereux. Voici pour vous le Top/ Flop de la rédaction.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© haasf1team- Grosjean sauvé par son halo ?
© haasf1team- Grosjean sauvé par son halo ?

TOP 3



1. Le Halo du miraculé Romain Grosjean

Arrivé en Formule 1 en 2018, le Halo a parfois divisé mais il a définitivement prouvé toute son utilité. En effet, sans lui, l'accident de Romain Grosjean aurait pu ne pas se limiter à quelques blessures légères. Le message fort et plein d'émotions de la mère de Jules Bianchi à Julien Fébreau lu par le journaliste sur Canal+ pendant la couse en témoigne d'ailleurs :  « Le Halo, grâce à Jules, lui a sauvé la vie. »
Vainqueur du Grand Prix, Lewis Hamilton a lui aussi tenu à mettre un point d'honneur à rappeler l'intérêt que le Halo a représenté pour le pilote français.

2. Un Hamilton impérial comme toujours !

Devant durant la quasi totalité du week-end, Lewis Hamilton a encore une fois démontré toute l'étendue de son talent. Encore une fois, le pilote britannique a dominé la course de bout en bout .
Vendredi, Hamilton avait déjà signé les meilleurs temps en essais libres. Il a transformé l'essai le samedi en prenant la pole position, avec un nouveau record du tour sur le circuit de Sakhir.
Malgré le drapeau rouge dès le premier tour du Grand Prix, c'est une course sans encombres que le pilote de Brackley a mené.

3. Un nouveau podium pour Albon

Parti en 4ème position, Albon a su garder son rythme pour conserver sa quatrième place et a pu profiter de la casse moteur de Sergio Pérez à deux tours de l'arrivée. Le Mexicain aurait d'ailleurs pu faire parti de notre Top 3 puisque le pilote aurait largement mérité son podium mais a joué de malchance à quelques tours de l'arrivée.

FLOP 3



1. Bottas, un départ raté et une course compliquée...

Après un départ raté avec une perte de deux places à l'extinction des feux, Valtteri Bottas s'élançait de la quatrième place pour le second départ de la course. Rapidement victime de crevaison, le pilote finlandais a été forcé alors à un arrêt aux stands, lui faisant perdre bon nombre de positions. S'il a tenté une remontée , il n'a su se hisser qu'à la 8ème place du Grand Prix.

2. Encore et toujours les Ferrari

C'est un autre week-end décevant pour les Ferrari. Des essais à la course, les Ferrari ne se sont pas illustrées, signant des temps médiocres, les plaçant même en dessous de la dixième place.

En manque de vitesse pendant tout le week-end, au finish Leclerc et Vettel ont terminé respectivement 10ème et 13ème. Entre les décalages tardifs et les dépassements avortés de Leclerc, la course sans saveur de Vettel et la perte de rythme en course à nouveau des Ferrari, l'écurie au cheval cabré fait bel et bien partie des Flops.

3. La manœuvre de Daniil Kvyat sur Lance Stroll

"La torpille" comme l'appelle Sebastian Vettel a encore frappé à Sakhir. Impliqué tout d'abord dans l'accident de Romain Grosjean, le pilote Alpha Tauri a percuté le pilote Racing Point à l'intérieur de la trajectoire du 8e virage. Conclusion de l'action : un tonneau et un abandon pour Stroll. La FIA a jugé responsable Daniil Kvyat avec 10 secondes de pénalité, écopé lors de son passage au stand. Une sanction qui l'a privé des points, pour une 11e place finale.
Partager cet article

Grand Prix de Bahrein

Plus d'actualités
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon