Un week-end "hyper important" pour Renault

Un week-end "hyper important" pour Renault

Il ne reste plus que deux courses avant la fin de la saison et Renault a perdu l'avantage dans la course à la troisième place. L'équipe française sait donc qu'elle n'a pas le droit à l'erreur.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Renault - Daniel Ricciardo et Esteban Ocon veulent briller dans la nuit de Sakhir
© Renault - Daniel Ricciardo et Esteban Ocon veulent briller dans la nuit de Sakhir
On prend les mêmes et on recommence. Ou plutôt les mêmes acteurs mais presque le même décor. Pour la troisième fois de la saison, le paddock est resté au même endroit pour un second week-end au même endroit. Mais contrairement à l'Autriche et à Silverstone, cette fois-ci la seconde course à Sakhir aura lieu sur un tracé différent.

Cela n'est pas sans déplaire à Daniel Ricciardo, qui a ainsi commenté lors d'un point presse accordé aux médias français : « C'est une bonne chose qu'ils aient changé. On s'ennuie quand on fait deux courses sur le même circuit. » Néanmoins, il a suffisamment d'expérience pour savoir que deux courses ne sont jamais identiques : « Toutes les sessions seront de nuit car nous serons 3 heures plus tard. Cela aura peut-être de l'impact car nos voitures sont tellement sensibles à tout, la chaleur, le vent... »

L'Australien n'est pas le seul à penser à ces détails. Peu avant, son coéquipier, le Français Esteban Ocon avait ainsi déclaré : « C'est un week-end hyper important. Il va falloir tout bien faire, bien géré le trafic, être très attentif sur les temps de sortie... Il y aura d'autres problèmes d'habitude. » La raison ? Un circuit extrêmement petit, avec très peu de virages. Les temps au tour seront donc en-dessous de la minute, ce qui promet une belle cacophonie lors de la dernière tentative en Q1.

Justement, l'exercice des qualifications est l'un des principaux axes de progression du jeune pilote tricolore, qui souffrait de la comparaison face à son coéquipier depuis le début de la saison. Cela lui a donc demandé de changer sa manière d'aborder le week-end et sa façon de travailler avec ses ingénieurs afin de pouvoir donner le meilleur au bon moment : « C'est une somme de détails pour combler l'écart. Il est important de créer sa confiance dans la voiture car nous n'avons qu'un seul tour. On ne peut donc pas se rater. Maintenant je suis beaucoup plus en confiance avec la voiture. » Cela se voit : la semaine dernière, seuls deux millièmes séparaient les deux pilotes Renault à l'issue de la qualifications.

Si le Losange affiche toujours sa volonté de décrocher la troisième place des Constructeurs, les 27 points qui la sépare de McLaren paraissent quelque peu rédhibitoire à seulement deux courses de la fin, à moins d'un gros coup. Par contre, Racing Point est clairement dans le viseur, à seulement dix longueurs. Les deux hommes de Renault ont donc bien l'intention de maximiser leur week-end afin de marquer des points précieux.
Partager cet article

Grand Prix de Sakhir

Plus d'actualités
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon