Grand Prix de Sakhir - Russell, coupé en plein vol par Mercedes

Grand Prix de Sakhir - Russell, coupé en plein vol par Mercedes

Après une prestation XXL tout au long du week-end, George Russell a subi la maladresse de Mercedes, puis un coup du sort qui lui a ruiné sa course. Explication de la déception (involontaire) du week-end...

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Mercedes - Russell au GP de Sakhir
© Mercedes - Russell au GP de Sakhir
Depuis l'annonce du remplacement de Lewis Hamilton positif au COVID-19, George Russell est dans son bain chez Mercedes. Après avoir mené les deux premières séances d'essais libres et auteur d'une qualification à seulement 26 millièmes de son coéquipier, le jeune pilote a déchanté.

Une course maitrisé



Partant de la première ligne, il a eu une très bonne impulsion pour prendre les devants de la course dès le premier virage sur Bottas. Les deux Mercedes ont tenu leurs places malgré leur pneus mediums. Après la voiture de sécurité, Russell a relancé proprement et a su créer un écart régulier au fil des tours.

Son premier arrêt est très calme, il est rentré en douceur sur l'emplacement et l'arrêt s'est bien effectué. A la sortie les problèmes ont commencé, victime d'une perte de puissance sur sa monoplace. Il doit alors entrer des correctifs sur un volant qu'il ne connait que depuis 3 jours mais s'en sort et reprend du rythme.

Lorsque la voiture de sécurité a été sortie pour la sortie de piste de Aitken, son remplaçant chez Williams, Mercedes a fait rentrer ses deux pilotes, Russell en premier. Alors que ses pneus durs n'ont que 16 tours, le pilote s'exécute et rentre au stand. Imbroglio chez Mercedes qui va commettre une erreur rare.

En préparant un double arrêt Russell/Bottas, les mécaniciens sortent les trains de pneus des deux pilotes. Dans la précipitation, le mécanicien du pneu arrière droit à intervertit le pneu entre Russell et Bottas ! L'arrêt de Bottas qui a suivi s'en est trouvé anéanti qui a chaussé dans un premier temps des pneus medium, mais s'apercevant de son erreur, Mercedes a passé des pneus durs avec plus de 20 tours au compteur.

Chaussé de mauvais pneus Russell a dû passer aux stands une nouvelle fois pour passer un train de pneus medium qui lui appartenait. Sorti 5ème, il pouvait encore espérer la victoire à ce moment du Grand Prix.

L'Anglais est ressorti plus motivé que jamais. Après une meilleure relance que Bottas, il le double avant le virage 8 dans un enchainement de virages complexes mais la manœuvre est sublime. Puis en bout de ligne droite de départ, Stroll se fait doubler par Russell tout comme Ocon le tour suivant. Avec un excellent rythme et 13 tours à couvrir, il remonte sur Perez.

Le coup du sort



Mais à 10 tours de l'arrivée le sort s'acharne. Peter Bonnington son ingénieur lui annonce une crevaison lente à l'arrière gauche et Russell est contraint de passer aux stands. Reparti 15ème avec ses pneus tendres, il finira la course 9ème en marquant ses premiers points en Formule 1. Il a été sous investigation pour avoir chausser des mauvais pneus mais la FIA fit preuve de clémence puisque l'équipe a elle-même sabordé la course de ses deux pilotes avec son erreur.

« C'est un mélange d'émotions, voir la victoire s'échapper une fois c'était déjà très décevant, puis on est revenu j'étais rapide sur Checo [Perez] j'avais réalisé des beaux dépassements et à nouveau une crevaison donc je ne pouvais pas y croire. Le sentiment dans la voiture était horrible mais je suis fier du travail que j'ai fait. Bien sur ça aurait été incroyable de gagner la course, mais avec une course pareille je ne peux pas être satisfait. » a t-il annoncé visiblement déçu et amer au micro de Canal +

George Russell a été exemplaire pendant tout le week-end auteur d'une prestation digne d'Hamilton. Il n'a fait aucune erreur, seule Mercedes en a fait une puis le hasard a joué. Il nous a montré la dureté de ce sport capable de montrer les plus beaux espoirs comme les plus grandes déceptions.
Partager cet article

Grand Prix de Sakhir

Plus d'actualités
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon