L'annulation du Grand Prix d'Australie a coûté 25 millions d'euros

L'annulation du Grand Prix d'Australie a coûté 25 millions d'euros

Le Grand Prix d'Australie 2020 fut annulé littéralement juste avant le début des essais libres. Cette annulation de dernière minute a laissé une ardoise de 25 millions d'euros à l'Etat de Victoria.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Force India - Melbourne espère recevoir la F1 en novembre 2021
© Force India - Melbourne espère recevoir la F1 en novembre 2021
En mars dernier, le début de saison avait tourné au fiasco puisque le Grand Prix d'Australie avait été annulé le vendredi matin, après que McLaren ait décidé de se retirer pour cause de cas positif dans son équipe. Comme le circuit est temporaire, cela oblige les organisateurs à faire face à d'importants coûts de construction. Ainsi tous les ans, ce ne sont pas moins de 21 millions d'euros qui sont investis pour créer l'ensemble des infrastructures au cœur de l'Albert Park. D'autres coûts ne pouvaient également pas être récupérés, comme la publicité (4 millions d'euros) ou même les frais de traiteur (3 millions). D'ailleurs, ce dernier champ a été réutilisé à des fins utiles puisque l'ensemble de la nourriture fut distribuée à des œuvres caritatives de la ville.

A l'inverse, l'annulation de la course a conduit au remboursement de l'ensemble des tickets auprès des fans qui avaient prévu de venir assister à la course. C'est d'autant plus regrettable pour les promoteurs puisque les chiffres étaient en hausse par rapport à 2019, qui avait été la meilleure année depuis 2005 en termes de nombre de spectateurs.

Une source de revenus non négligeable est venue des frais de consulting facturés auprès des organisateurs du Grand Prix du Vietnam, qui devait faire ses débuts au calendrier. Il fut cependant également annulé et ne figure désormais plus au calendrier 2021 puisque son promoteur est actuellement incarcéré pour corruption. Cette collaboration a également servi de plateforme de réseautage pour permettre à des entreprises locales d'être impliquées dans l'organisation de la course sud-asiatique.

Si Liberty Media a annulé les frais d'organisation, la facture en reste tout de même conséquente pour l'Etat de Victoria puisque la contribution locale atteint 25 millions d'euros. Paradoxalement, ce financement public est en baisse significatif par rapport aux saisons précédentes étant donné qu'il était de 38 millions d'euros en 2016 et 2019 et de 36 millions en 2018.

Si les gouvernements locaux acceptent cette contribution, c'est que ces événements permettent de mettre en valeur la ville et l'Etat, avec notamment un afflux de spectateurs d'autres villes et de pays de la région, ce qui se traduit par des retombées pour les entreprises locales (hôtels, restaurants, bars, souvenirs...).

Avec la participation de RacingBusiness
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon