Récapitulatif des changements à venir en F1 les saisons prochaines

La saison 2021 devait être la première d'une évolution majeure en F1. Mais la situation économique et sanitaire a provoqué un report d'un an des mises en places du nouveau règlement. Vous êtes perdus ? Voici un récapitulatif des changements à venir en F1 les prochaines années.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
La maquette du look des futures Formule 1 était présentée aux écuries et pilotes en conférence en 2019.
© Red Bull / La maquette du look des futures Formule 1 était présentée aux écuries et pilotes en conférence en 2019.
Cet hiver, la Commission de la F1 a annoncé de nouvelles mesures pour les prochaines années, avec entre autres le gel des moteurs pour 2022.

L’une des directives phares proposées par la FIA est la possible instauration des courses sprint pour déterminer la grille de départ de la course du dimanche, en lieu et place des qualifications traditionnelles.

L’objectif visé par la F1 et la FIA est d’attirer de nouvelles personnes et d’assurer un format plus passionnant : « Toutes les équipes ont reconnu l'importance majeure d'engager les fans dans des voies nouvelles et innovantes pour assurer un format de week-end encore plus passionnant », comme l’indique le communiqué de la FIA et de la F1.

On récapitule les mesures prises pour 2022 et les saisons suivantes.

OFFICIEL : Le développement des moteurs gelé de 2022 à 2025



C’est l’une des principales mesures prises. Dès 2022, les moteurs seront gelés, c’est-à-dire qu’il sera impossible pour un motoriste de continuer à développer et donc améliorer son unité de puissance : « Un vote sur le gel du développement des groupes propulseurs a été acté pendant la réunion, et la proposition a été approuvée à l'unanimité par toutes les équipes et les fabricants de groupes propulseurs. Ainsi, le développement des moteurs sera gelé dès le début de 2022. »

Alors à la recherche d’un nouveau moteur pour 2022 à cause du retrait de Honda, l’écurie autrichienne Red Bull pourra donc conserver le moteur de la marque nippone jusqu’en 2025, date à laquelle de nouveaux changements de réglementation sont attendus.

L'écurie autrichienne a ainsi pris la décision de monter sa propre structure nommée Red Bull Powertrains pour permettre la fourniture des moteurs aux deux équipes de F1 : Red Bull et Alpha Tauri.

OFFICIEL : Un moteur qui "suscite de l’émotion" pour 2025



Concernant la motorisation à partir de 2025, une feuille de route est en chemin. L’ère des V6 turbo hybride (instaurée en 2014) prendra fin en 2025 et les dirigeants se penchent déjà sur les prochaines unités de puissances qui équiperont les monoplaces.

Dans un communiqué, la FIA et la F1 informe des principaux objectifs pour les prochains groupes propulseurs :
  • Durabilité environnementale et pertinence sociale et automobile
  • Un carburant entièrement durable
  • Créer un moteur puissant et émotionnel
  • Réduction significative des coûts
  • Attractivité pour les nouveaux fabricants de groupes propulseurs


Vivement critiqué, le bruit des V6 turbo des monoplaces actuelles n’enchantent pas le public, c’est pour cette raison que la F1 souhaiterait instaurer un moteur plus attractif. Ces nouveaux moteurs seraient moins polluants et s’inscriront dans l’objectif de la neutralité carbone visé par la F1 : « La définition des objectifs pour la prochaine génération de voitures de F1 et de moteurs est de la plus haute importance pour la FIA et la Formule 1, et avec les équipes et les fabricants de moteurs, il y a une forte concordance sur les objectifs généraux - en particulier la nécessité de réduire les coûts et d'atteindre la neutralité carbone. »

EN TEST : Les courses sprints pour dynamiser les weekends



Le vendredi est très peu intéressant pour une personne souhaitant voir du spectacle en F1. Le samedi, les qualifications apportent un peu de piment, mais sont rarement spectaculaires. Finalement, si vous n'êtes pas fan de F1, il n'y a que la course qui pourrait vraiment vous divertir... alors imaginez un spectateur qui paie sa place en tribunes un vendredi. Voir passer 20 monoplaces les unes après les autres n'est pas idéal et la F1 l'a bien compris.

Les équipes ont approuvé le test d'un nouveau schéma de weekend cette saison qui permettra d'avoir dès le vendredi soir une séance qualificative permettant de positionner les pilotes le samedi après-midi sur une course sprint de 100kms (15-25 tours). C'est le résultat de cette course qui permettra d'avoir la grille de départ de la grande course du dimanche. La F1 fait ainsi d'une pierre trois coups. Les spectateurs du vendredi, du samedi et du dimanche auront donc tous un spectacle plus importants et auront donc tous un intérêt à payer une place dès le début du weekend de F1.

Avant d'approuver ce schéma de weekend, 3 Grand Prix sont le lieu d'un test grandeur nature dès cette saison 2021. Les Grand Prix de Grande-Bretagne, d'Italie et du Brésil sont conernés.

La F1 avait un temps imaginé de faire des weekend plus courts, sur deux jours seulement, permettant ainsi des économies considérables pour les équipes. Cette idée n'a pas été retenue, sans doute pour la perte financière liée au manque de spectateurs pour les circuits les vendredis de Grand Prix.

OFFICIEL : Pas de changement de manufacturier jusqu'en 2024



Pirelli a gagner l'appel d'offre de la F1 jusqu'en 2024. Il n'y aura donc toujours qu'un seul manufacturier de pneumatiques dans les 3 prochaines saisons. Les composés des pneumatiques de C1 (Tendre) à C5 (Dur) resteront identiques également.

OFFICIEL : Des jantes plus grandes et des pneus permettant d'attaquer plus longtemps



L'un des changements visuels majeurs concernent les pneumatiques. Les Formule 1 seront en effet montées sur des jantes de 18". Pour comparaison actuellement c'est du 13" qui équipe les Formule 1. C'est donc un gap très important qui a pour but de rapprocher les Formule 1 des voitures de série. Les F2 et les FE utilisent déja ces nouvelles jantes.

Pour les rendre moins impactantes d'un point de vue aéro et pour les masquer quelque peu, les ingénieurs étudient la possibilité de mettre des enjoliveurs sur les roues arrières notamment.

Pirelli a réalisé de nombreux essais privés ces derniers mois et espère pouvoir apporter en 2022 des gommes permettant aux pilotes d'améliorer leurs performances tout en donnant plus de spectacle. Le principal problème dès gommes actuelles et leur fourchette de fonctionnement. Elle est si réduite que lorsqu'un pilote est en attaque derrière une autre monoplace plus de quelques tours, il doit ralentir. Cela bloque bien évidemment le spectacle et c'est un point d'amélioration prévu pour 2022.

OFFICIEL : Une règlementation aéro totalement revue



Un nouveau style de Formule 1

Ce règlement aéro va transformer généralement le look des F1 dès 2022 avec un style plus futuriste et plus fluide. Le halo est conservé et pas d'appendice ajouté supplémentaire pour améliorer la protection au niveau de la tête du pilote. Les ailerons avant et arrière sont totalement modifiés et sont bien sûr à l'appréciation exacte de chaque écurie en exploitant les vides volontairement laissés dans le règlement technique.

Le look possible des F1 2022
© F1 / Des monoplaces avec un nouveau look futuriste en 2022


Des appendices aéro apparaissent au dessus des pneumatiques pour limiter aux maximum les perturbations des flux d'air et permettre de mieux le diriger sur la suite de la monoplace. Les pontons sont également revus mais le point du règlement très important est le contrôle de la quantité des ailettes pour les limiter. La F1 s'est dernières années s'est transformée en véritable origami avec des ailettes sur les pontons et les côté du museau de toutes tailles et toutes orientations. Ces détails seront désormais allégés et limités. C'est le cas également du fond plat arrière, épuré.

Plus de facilité pour dépasser

L'objectif n'est pas seulement d'apporter un nouveau style aux Formule 1 mais aussi et surtout de permettre d'améliorer le spectacle en course en permettant de diminuer les perturbations aérodynamiques derrière la Formule 1. Les pilotes pourront ainsi se dépasser plus facilement et attraper une meilleure aspiration.

Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top