Le piège tendu par la FIA au départ du Grand Prix d'Europe 1999
La Prost AP02 de Olivier Panis. 1 seul podium pour Prost GP cette saison 1999 grâce à Jarno Trulli au Nurburgring.
Retour

Le piège tendu par la FIA au départ du Grand Prix d'Europe 1999

Logo Mi Redaction
Rédigé par
La Prost AP02 de Olivier Panis. 1 seul podium pour Prost GP cette saison 1999 grâce à Jarno Trulli au Nurburgring.

La F1 a toujours été le lieu d'évènements marquants, intrigants dans le sports automobiles et le Grand Prix d'Europe 1999 restera l'un de ces moments.

Le Grand Prix d'Europe 1999 se déroule sur le circuit de Nurburgring cette année-là. 14ème manche de la saison ce 26 septembre. La FIA utilise alors une technologie par radio pour impulser le signal au feux rouges, sur la ligne de départ de s'éteindre. Jusqu'en 1999, les feux rouges s'allument un par un mais contrairement à maintenant, c'est le directeur de piste qui est chargé d'éteindre les feux, provoquant ainsi un hasard pour éviter au pilote de connaître la séquence et de démarrer avant l'extinction des feux. Ce signal est alors émis par ondes radios, et comme toutes ondes radios, sait être décryptées puisqu'elle peut être reçue par n'importe quel récepteur.



Des tricheurs au départ ?



Depuis déjà plusieurs Grand Prix, des bruits montent dans le paddock. Des rumeurs font état de tricheurs. D'équipes capables de déterminer le moment où les feux rouges vont s'éteindre et ainsi en anticipant le départ de prendre un léger avantage face aux concurrents. Certaines équipes ayant compris que le signal était émis par radio et que le poste émetteur se trouvait bien plus loin du poste récepteur, que les voitures sur la grille ont eu l'idée maligne d'intercepter le signal radio pour envoyer un bip aux pilotes dans leur casque avant donc que les feux soient effectivement éteint. La rumeur montant jusqu'aux oreilles de la FIA, le directeur dalors, Max Mosley.


La FIA tend un piège



Lors du Grand Prix d'Europe donc, la FIA décide de vérifier si la rumeur dit vraie en tendant un piège. Les techniciens de la FIA vont tout simplement désactiver le récepteur des feux rouges. Cela va permettre au directeur de course d'appuyer sur le bouton de déclenchement de l'extinction des feux sans provoquer l'extinction. La réponse des pilotes est immédiate puisque 6 voitures grillent le départ. Il s'agit des deux McLaren et des deux Jordan mais on remarque que la Williams et la Prost sont aussi concernées sans pour autant affirmer qu'il s'agisse de la même raison technique. La rumeurs sont ainsi confirmées mais la règlementation n'interdisant pas l'utilisation de cette astuce, les équipes et les pilotes ne seront pas sanctionnés. La FIA a néanmoins décidée par la suite de modifier le système de départ automatiser l'extinction aléatoire des feux rouges sans signal radio.


Le départ du Grand Prix d'Europe 1999 :




Le Grand Prix d'Europe 1999 sera remporté par Johnny Herbert sur la Stewart-Ford alors qu'il démarrait 14ème. Jarno Trulli marquera son premier podium avec une Prost-GP et Rubens Barrichello complètera le podium. Le départ sera marqué également par le gros accident de Pedro Diniz harponné par Alexander Wurz qui le fait partir en tête à queue et se retrouver sur le toit. Finalement plus de peur que de mal. La saison 1999 sera remportée par Mikka Hakkinen sur McLaren pour 2 points devant Eddie Irvine.

    divider graphic

    Les autres magazines

    Top