La FIA rend son analyse sur le crash de Grosjean en 2020 à Bahrein

Un peu plus de trois mois après les faits, l'organisation Internationale a publié les résultats de son enquête sur les causes du spectaculaire accident de Romain Grosjean à Sakhir
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Romain Grosjean transporté à l'hôpital après son accident
© Haas / Romain Grosjean transporté à l'hôpital après son accident
Le 29 novembre dernier, Romain Grosjean, alors pilote chez Haas F1 Team, était victime d'un des accidents les plus impressionnant de ces dernières années en Formule 1. Alors que le Grand Prix de Bahreïn venait de commencer, une collision avec le pilote russe de chez Alpha Tauri Daniil Kvyat le propulsa hors des limites de la piste pour venir s'empaler dans la barrière de sécurité située quelques mètres plus loin provoquant l'explosion de sa monoplace.
L'intervention rapide des secours sur place et un facteur chance important ayant permis d'éviter le pire, le pilote français s'en sortant qu'avec de légères blessures sur les mains notamment.

Ce vendredi 5 mars, la FIA a rendu publique les résultats de l'enquête menée pour tenter d'expliquer ce qui amena à l'accident. Elle en profite également pour préciser les futurs mesures prises pour améliorer la sécurité lors de la tenue des Grands Prix à venir pour la saison 2021

Une analyse plus descriptive que révélatrice



Nous pouvons noter le caractère principalement descriptif de l'analyse effectuée par l'enquête. En effet, la majorité de cette dernière se résumant à une retranscription détaillée des évènements sans pour autant apporter de réelles réponses à certaines questions que l'on peut se poser. La cause du déclenchement de l'incendie étant l'une d'entre elles ou encore les raisons de la non-présence des pneus de sécurité à cet endroit de la piste.

Nous avions pu quelques jours après l'accident retracer dans cette reconstitution 3D de l'Accident de Romain Grosjean les différentes étapes du choc et de la séparation de la monoplace et enfin de l'extraction du pilote.

Les experts de la FIA ont pu notamment apporter des précisions sur l'angle de choc entre la monoplace et la rail de sécurité : défini à 29 degrès, donc moins élevé que ce que l'on pouvait penser. Ils ont également révélé la force maximum du choc enregistrée à 67G. Au delà de ces informations, on apprend notamment que la batterie s'est coupée en deux et que c'est cette zone qui a été la plus solicitée au moment de la rupture en deux de la monoplace.

« La batterie du Système de récupération d’énergie (ERS) haute tension a été considérablement endommagée, certaines parties de la batterie ERS restant avec le groupe motopropulseur et d'autres restant attachées à la cellule de survie. » explique le communiqué.

« L’incendie s’est déclaré pendant les derniers instants de l'impact de la barrière, en commençant par l'arrière de la cellule de survie et en progressant vers l'avant en direction du conducteur à mesure que l’incendie s'intensifiait. »

Comme on l'imaginé déjà, le réservoir d'essence ne semble pas avoir cédé le premier. C'est les différentes arrivées d'essence ou trappe de réservoir qui ont cédé avant, propageant de l'essence qui s'est ensuite enflammée.

Des mesures pour le futur



Bien conscients des enjeux liés à la sécurité en Formule 1, les dirigeants de la FIA compte utiliser ce qui a été appris lors de l'enquête pour améliorer les conditions de course pour l'avenir. Jean Todt, président de l'organisation a déclaré:« Des leçons importantes ont été tirées de ces enquêtes, elles feront progresser nos missions d'améliorations de la sécurité en Formule 1 et dans le sport automobile mondial ». Même son de cloche pour Adam Baker, directeur de la sécurité de la FIA :« Les accidents entrainant un incendie de cette ampleur sont heureusement rares, il est donc très important d'en tirer tous les enseignements possibles ».

Les améliorations pour la sécurité en Formule 1 concerneront le véhicule, le circuit, l'équipement de sécurité du pilote ainsi que les conditions de sauvetage et les soins apportés.



Canal+ a également sorti un reportage reconstritution en 3D l'accident dans le documentaire Sport Reporter.

Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top