Livrées 2021 : les tops et les flops de la rédaction

La rédaction de Motors Inside tranche dans le vif avec son top 3 et son flop 3 des livrées 2021.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Quelle livrée est la plus réussie ?
© Alfa Romeo / Quelle livrée est la plus réussie ?
Fini les cachotteries ! Le début des essais hivernaux va permettre à tout le monde d’admirer d’un peu plus près les nouvelles voitures. Jusque-là, nous avons eu le show des livrées : des révélations mises en scène, mais cachant souvent l’arrière de la voiture, le cœur des nouveaux changements du règlement.

La rédaction de Motors Inside se mouille quand même, avec son top et flop pour déterminer le trio des satisfactions et des déceptions des monoplaces de 2021.
Pour choisir, cinq rédacteurs, avec un barème de la 1ère à la 3e place : 25, 18 et 15 points pour le top 3, comme le flop 3.

Top 3 de la rédaction : Plébiscite pour Alpine



1. Alpine 118 pts
2. Aston Martin 54 pts
3. Alfa Romeo 48 pts

Également cité : Haas, 40 pts. Alpha Tauri 30 pts
Non-cité : Mercedes, Red Bull, McLaren, Ferrari, Williams

Alpine1

Flop 3 de la rédaction : Plébiscite aussi pour Williams



1. Williams 118 pts
2. Ferrari 76 pts
3. Haas & Mercedes ex aequo 33 pts

Également cité : Red Bull 15 pts, Aston Martin 15 pts.
Non-cité : McLaren, Alpine, Alpha Tauri, Alfa Romeo

Alpine1

Matthieu Piccon :



Mon top 3 :

1. Haas : le but d'une livrée est de donner une identité visuelle à une équipe. L'idéal est d'être reconnue au premier coup d'œil, ce qui est un signe de notoriété. En ce sens, la nouvelle identité visuelle d'Haas est un coup de maître !

Le nouveau sponsor-titre est l'entreprise du Russe Nikita Mazepin et force est de constater qu'on ne peut pas se tromper sur ce soutien massif ! C'est bien joué d'autant que le pilote n'est pas autorisé à afficher ses couleurs sur lui mais rien ne l'interdit (pour l'instant ?) sur la monoplace.

2. Alpine : Une nouvelle fois, une livrée a pour vocation de porter une marque. Clairement, le bleu de France est associé à la marque depuis ses origines et il aurait été très surprenant qu'une autre couleur soit adoptée. L'intégration du logo géant est également harmonieuse.

3. Alpha Tauri : là, c'est juste un goût personnel. Je la trouve très élégante, avec un mélange des couleurs agréable à l'œil.

Mon flop 3 :

1. Williams : de très loin vainqueur ! Franchement, on se demande si c'est une "intelligence" artificielle qui s'est chargée du boulot. Ca me fait penser aux jeux vidéos dans les années 1990 lorsque les jeux n'avaient pas forcément les licences officielles : on créait alors des créations un peu fantaisistes à vocation futuriste. Dans ce cas, on pourrait croire que des pixels ont été bloqués.

Après le seul intérêt qu'elle présente est de masquer le vide abyssal en termes de sponsors à afficher. Le pire est qu'ils aient tenté de justifier ce "choix" par l'histoire de l'équipe.

2. Mercedes : le constructeur fait presque le pari de ne pas exposer son propre logo au profit d'une de ses filiales et de son nouvel co-actionnaire. Mais le bloc AMG est en trop grosse rupture avec le reste de la livrée pour être agréable. Que l'équipe persiste dans son choix de renoncer à ses couleurs historiques pour des raisons marketing et aller dans le sens de son pilote-vedette est également questionnable.

3. Red Bull : seulement car la RB17 est juste un copier/coller des voitures des cinq dernières saisons.

Alexandre Lepère



Mon top 3 :

1. Alpine : un mélange tricolore harmonieux, qui identifie à la fois la France et le Royaume-Uni, les deux origines de l'équipe. Le bleu roi est une réussite, un choix abandonné ces dernières années en F1... soyons fiers de cette livrée "so french" !

2. Aston Martin : un vert “qui claque” et traditionnel pour le constructeur britannique. L’ADN est restitué, d’autant que le rose du sponsor BWT est bien intégré… sur la voiture (on ne parlera pas des combinaisons). Une livrée rafraîchissante, le vert intégral fait son retour après Jaguar au début des années 2000.

3. Alfa Romeo : toujours à propos d’identité, Alfa Romeo garde et améliore sa livrée avec du rouge foncé sur les pontons et le halo, et du blanc sur le reste de la monoplace. L’inverse de l’an dernier et une nouvelle cuvée prometteuse, rendra-t-elle aussi bien en piste ?

Mon flop 3 :

1. Williams : au secours ! La première livrée de Dorilton Capital est ratée. Aucune alchimie entre le bleu marine de l’arrière, le bleu clair du milieu et le blanc vers l’avant. Les fines bandes blanches près du moteur ne rendent pas bien non plus. Le nouveau propriétaire parle d'une inspiration des livrées Williams de la fin des années 80-début des années 90. Mais où est le rapport ?

2. Haas : d’un trio noir-blanc-rouge… aux couleurs du drapeau russe, le changement est trop brutal. Le look classique de la Haas depuis 2016 (qui n’était pas toujours réussi) disparait sans prévenir. Ou alors, faut-il parler de la première livrée de la nouvelle équipe Uralkali. En caméra embarquée, la voiture risque de ressembler à une BMW Sauber de la fin des années 2000. Une monoplace trop sobre.

3. Ferrari : la mauvaise surprise du début d’année 2021 : des bandes vertes sur le traditionnel rouge de la Scuderia Ferrari. Quel gâchis ! D’autant que le mariage rouge bordeaux-rouge clair est prometteur. Militons pour un passage du vert au blanc pour le sponsoring de Mission Winnow, qui a au moins le mérite de faire parler.

Nicolas Lherm :



Mon top 3 :

1. Alpine : Renault F1 et son passé balayé ! Le visuel est superbe, le symbole puissant. Les couleurs tricolores unissent Viry-Chatillon et Enstone sur une livrée dominée par un puissant bleu roi. Exit la mode du mat et retour au peps. Sans doute un tantinet chauvin, je plébiscite la livrée française.

2. Aston Martin : je m’imaginais une monoplace terne, jonchée de couleurs roses liées au sponsor BWT. Il n’en est rien. Aston Martin nous a sorti un superbe vert mis en valeur par une surpiqûre rose. Une belle surprise !

3. Alpha Tauri : du graphisme, un espèce de bleu-canard foncé qui contraste avec le blanc, il n’en faut pas moins pour emballer mes pupilles. Dans la continuité de l’an passé, Alpha Tauri maintient son design sans chichis !

Mon flop 3:

1. Ferrari : la livrée 2021 de nos amis italiens est la plus moche de la grille. Du rouge clair, du rouge foncé, du jaune, du noir et du vert. Trop de couleurs, trop de fouillis et pas de cohérence et ce logo vert !

Que dire ? Un succès marketing sans doute puisque le monde de l’automobile ne parle que sur cette infamie depuis son arrivée, mais une erreur esthétique terrible.

2. Williams : que l’époque de la superbe Williams aux couleurs Martini semble loin. Dignement sortie d’un jeu d’arcade des années 2000, cette livrée est bien terne. Aucune cohérence, aucune signature et trop peu de sponsors pour en faire une livrée digne d’une F1.

3. Haas : la voiture me rappelle, pour les fins connaisseurs, la monoplace des joueurs russes du jeu online Trackmania. Si les couleurs s’accordent plutôt bien, le tout sur un fond blanc aux dessins agréables, je m’offusque contre ce choix. John Fitzgerald Kennedy doit se retourner dans sa tombe voyant une équipe américaine qui, financée par un oligarque russe, se pare des couleurs soviétiques.

N’ayant rien à reprocher aux russes, j’aurais aimé voir cette livrée avec une moitié aux couleurs allemandes. Cela aurait été original, sans doute joli, psychologiquement plus sain pour le jeune Mick Schumacher, et surtout moins révélateur de l’emprise de la richesse de la famille Mazepin sur l’équipe.

Guillaume Pinquet :



Mon top 3 :

1. Alpine : le changement avec Renault est radical, j'avais peur que le noir soit ( comme avec Renault ) un peu trop présent mais finalement non : on retrouve bien le bleu Alpine iconique et une superbe livrée aux couleurs françaises. Cocorico !

2. Alfa Romeo : les livrées avec beaucoup de blanc en F1 reviennent à la mode, et cela marche très bien avec l'Alfa Romeo qui conserve également son beau rouge. La présence du blanc permet une meilleure visibilité du logo sur le capot moteur. Une livrée efficace.

3. Haas : si l'on omet “le conflit d'intérêts” entre l'écurie américaine et son investisseur russe, cette livrée fonctionne très bien, avec le bleu et le rouge suivant le cheminement de l'air sur la voiture et le traditionnel gros logo Haas.

Mon flop 3:

1. Williams : un dégradé de bleu à rayures pas très réussi, des pointes de orange sans intérêt, aucun sponsor, le logo Williams à peine visible sur le capot moteur... Un désastre.

2. Ferrari : si le dégradé Ferrari n'est pas aussi raté que celui de Williams, cela n'en est pas pour autant une réussite. La calligraphie des numéros des pilotes est déjà passable, mais c'est surtout le logo Mission Winnow vert pomme qui finit de faire de cette livrée l'une des pires du plateau 2021.

3 Aston Martin : ce choix peut paraitre surprenant car c'est une livrée assez appréciée de manière générale. J'avoue avoir été un peu déçu. Je m'attendais à un vert plus foncé, plus "Aston Martin" finalement, un peu du type Endurance, avec des touches de jaune.

Elijah Kingo



Mon top 3 :

1. Alpine: la toute première livrée de l'écurie est une réussite esthétique évidente. La nouvelle couleur bleue marque un changement radical avec le traditionnel jaune et noir de Renault. Avec ce bleu clair prédominant sur la monoplace vient s'ajouter un rouge vif sur l'arrière pour un hommage au drapeau français très réussi.

2. Aston Martin : le vert uniforme et assez sobre sur l'ensemble de la nouvelle AMR21 est très efficace. Seul bémol important, la pointe de rose pour BWT toujours présente enlève du potentiel à une livrée néanmoins très plaisante.

3. Alfa Romeo : pas énormément de changements pour la C41 qui garde principalement les mêmes codes que l'année dernière en inversant les couleurs, le logo de la marque passant du blanc au rouge sur la monoplace. Livrée à l'image de ce que nous propose l'écurie depuis son retour en Formule 1 en 2018.

Mon flop 3 :

1. Williams : pire voiture de la grille au niveau des performances ces dernières années, pareil pour l'esthétique de cette toute nouvelle FW43B. Les différentes nuances de bleu sur la voiture effet branchies de requins ne passent pas du tout.

2. Ferrari : pas du tout fan de la teinte de rouge différente à l'arrière de la monoplace rappelant la livrée spéciale du Grand Prix de Toscane Mugello 2020. Pas très cohérent et le rendu final est assez étrange. Le logo vert sur fond rouge est une catastrophe.

3. Mercedes : La W12 ne change pas énormément de la W11 de 2020, qui était plutôt réussie. Mais la différence marquante de teinte grise à l'arrière ne m'emballe pas spécialement.

Retrouvez ici toutes les présentations des livrées de la saison 2021 !

Mercedes
Red Bull
McLaren
Aston Martin
Alpine
Ferrari
Alpha Tauri
Alfa Romeo
Haas
Williams
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Top