Alonso s'attend « à quelques surprises » à Bahreïn

Alonso s'attend « à quelques surprises » à Bahreïn

Le double champion du monde reste prudent sur la hiérarchie entre les équipes au Grand Prix de Bahreïn.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Alpine - Fernando Alonso s'exprime avant la première course de 2021
© Alpine - Fernando Alonso s'exprime avant la première course de 2021
Un retour attendu par une grande partie du paddock et des suiveurs de la F1. Deux ans et presque 4 mois après sa dernière course (à bord d’une McLaren), Fernando Alonso retrouve ce week-end la discipline reine. Le pilote espagnol sera à bord de l’Alpine numéro 14, pour le début d’une nouvelle histoire avec le clan Renault.

Pas de tendance avant la Q1 samedi



Blessé lors de la préparation à cause d’une chute à vélo, le double champion du monde est bel et bien là. Plus motivé que jamais, Fernando Alonso effectue son retour en Formule 1 sur le circuit International de Bahreïn. « J’ai vraiment hâte d’attaquer le week-end dans son intégralité » s’enthousiasme “le Taureau des Asturies” dans le communiqué de presse officiel de l’écurie Alpine.

Presque philosophe, Alonso estime avoir « appris » lors de son expérience hors F1 entre fin 2018 et fin 2020, en WEC, en IndyCar ou au Dakar. Satisfait d’avoir achevé la totalité du programme de préparation lors des essais hivernaux, l’ancien pilote Ferrari n’a en revanche pas de lecture certaine de la hiérarchie. Va-t-il franchir le cap de la Q3 à bord de l’Alpine samedi après-midi ?

« Sur le plan des performances, il est trop tôt pour dire quoi que ce soit. Je m’attends à quelques surprises. »

« Je pense que nous ne connaîtrons pas la véritable hiérarchie avant la première séance de qualification samedi quand tout le monde aura peu de carburant, les pneumatiques les plus rapides et la pleine puissance du moteur. »

« Nous avons également parcouru plus de 2000 kilomètres en essais, donc nous nous sentons prêts sur ce tracé en vue du week-end même si nous avons vu lors des tests que les conditions météorologiques peuvent avoir un impact énorme sur les performances de la voiture. Nous devrons donc rester sur nos gardes. Je vise un premier week-end solide. »

Alonso : « Nous avons vu lors des tests que les conditions météorologiques peuvent avoir un impact énorme sur les performances de la voiture. »


Des objectifs fixés sans trop se mouiller, pas de top 10 annoncé, l'Espagnol reste prudent pour la course de son retour en F1. Charge à lui de faire mieux que ses prédécesseurs. En 2020, Daniel Ricciardo avait pris la 7e place du Grand Prix de Bahreïn. Nouvel équipier d’Alonso, Esteban Ocon avait terminé 9e, avant de monter sur la 2e place du podium la semaine suivante lors du Grand Prix de Sakhir, disputé sur la version “ovale” du circuit.
Partager cet article

Grand Prix de Bahreïn

Plus d'actualités
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon