Grand Prix de Bahreïn : début poussif pour Alpine

Grand Prix de Bahreïn : début poussif pour Alpine

Première journée d'essais compliquée pour l'écurie française, les Bleus ont eu du mal a hausser leur niveau de performance face au reste du plateau !

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Alpine - l'écurie française en manque de vitesse ?
© Alpine - l'écurie française en manque de vitesse ?
Après une saison 2020 marquée par trois podiums mais aussi beaucoup d'occasions manquées, Alpine, anciennement Renault F1 Team, avait a cœur de recoller à ses adversaires du haut du plateau. La signature de sa star des années d'antan Fernando Alonso associé à un prometteur Esteban Ocon a pour but de galvaniser l'écurie tout en visant la 3ème place des constructeurs.

Malgré cela, l'écurie a eu du mal au démarrage et semble être en retrait sur un tour rapide face à McLaren et Aston Martin. En effet, les deux pilotes ont enchaîné les tours lors des deux séances (87 tours au total) sans jamais placer l'A521 dans le top 10.

Fernando Alonso et Esteban Ocon ont enchaîné les tours lors des deux séances (87 tours) sans jamais placer l'A521 dans le top 10.


Respectivement classés 15ème et 16ème en EL1 (le résumé de la séance ici) puis 11ème et 15ème en EL2 (le résumé de la séance ici), Esteban Ocon et Fernando Alonso restent assez éloignés des McLaren, leurs véritables adversaires pour 2021. Les pilotes Alpine étaient toujours à plus d'une demie-seconde sur un tour rapide.

« On ne regarde pas le chrono » a déclaré Laurent Rossi, directeur général d'Alpine, au micro de Canal + après les Essais Libres 1 « On a passé la séance à faire des essais aéro donc on a emmagasiné ce qu'on avait à emmagasiner ... Nous sommes contents de notre run en fait.»

Alpine, se distingue cette saison en utilisant un capot moteur extrêmement large comparé au reste du plateau, cheminée qui peut effectivement rappeler une certaine Tyrell 006 de François Cevert en 1973. Le design de prise d'air plus large réside dans le choix des ingénieurs Alpine de rétrécir la monoplace au niveau des pontons en retirant des radiateurs. Ces mêmes radiateurs ont donc été placés plus en hauteur dans cette A521, au niveau du capot moteur.

À l'issue de cette première journée d'essais, les deux pilotes affichent le même optimisme en assurant l'existence du réel potentiel de cette machine propulsée par un moteur Renault. Selon Ocon, la voiture a effectivement « les capacités nécessaires pour intégrer la Q3 et le top 10 », mais pour cela, « il faudra tirer le maximum de la voiture. »

Selon Esteban Ocon, la voiture a « les capacités nécessaires pour intégrer la Q3 et le top 10. »


Il reste encore une séance d'essais libres aux pilotes Alpine pour appréhender leurs monoplaces !
Partager cet article

Grand Prix de Bahreïn

Plus d'actualités
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon