Grand Prix de Bahreïn : Hamilton tacle les changements qui “font revenir” Red Bull

Le septuple champion du monde a lancé deux piques sur la nouvelle réglementation 2021 et la perte d’appuis provoquée à l’arrière des monoplaces.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Lewis Hamilton critique les changements sur les voitures 2021
© Mercedes / Lewis Hamilton critique les changements sur les voitures 2021
Il ne faut pas chercher Lewis Hamilton ! Calme en apparence, le pilote Mercedes a lancé un avis cinglant ce samedi en conférence de presse post-qualifications.

Interrogé par les journalistes sur l’importance des changements aérodynamiques à l’arrière des nouvelles voitures, le Britannique a répondu franchement, contrairement à Bottas qui a évacué le sujet.

Pour Hamilton, c'est limpide



Selon Hamilton, les changements favorisent Red Bull, l’adversaire en pole grâce à Max Verstappen. « Je crois qu’il n’y a pas de secrets : ces changements ont bien sûr été faits pour les faire revenir » a-t-il réagi après la séance qualificative.

Dominatrice par le passé notamment grâce à un formidable train arrière, l’équipe Mercedes a plus de mal cette année à maximiser les appuis de sa W12. La FIA a diminué l’appui des monoplaces en limitant le développement du fond-plat vers l’arrière de la voiture.

Conséquence : les voitures avantagées sont celles avec une forte inclinaison (“rake”) entre l’arrière et l’avant… dont Red Bull, qui a un rake haut, contrairement à Mercedes.

« Je crois qu’il n’y a pas de secrets : ces changements ont bien sûr été faits pour les faire revenir » (ndlr : Red Bull)


Et ce n’est pas tout ! Hamilton a ajouté cet exemple de l’automne 2020 : « il y a aussi eu ces changements l’an dernier sur notre moteur pour faire la même chose. » (ndlr : faire revenir Red Bull).

Ici, le Britannique fait référence à la cartographie moteur unique imposée par la FIA à partir du Grand Prix d’Italie 2020 pour les qualifications et la course. Une mesure qui avait forcé Mercedes à stopper son mode fête “Party mode”, sa cartographie spéciale utilisée notamment en Q3 pour exploiter au maximum la puissance moteur.

« Il y a aussi eu ces changements l’an dernier sur notre moteur pour faire la même chose. »


Malgré ces remarques, le pilote #44 ne rend pas les armes face à son rival clairement désigné. Hamilton a déclaré qu’il est finalement « plus proche qu’il ne pensait » de Verstappen. « C’est ok, nous aimons le challenge. Nous travaillons juste aussi fort que nous pouvons. »

Même si pour le leader de Mercedes, la Red Bull est aussi « plus forte » en rythme de course. C’est désormais sûr et Bottas l’a rappelé dans cette même conférence de presse : la W12 n’a pas volontairement été lesté lors des essais hivernaux. Ne parlez plus de sandbagging ! La nouvelle voiture de Brackley a ses problèmes : 2 secondes en plus en qualifs par rapport à l’an dernier. On attend maintenant la réponse en course ce dimanche après-midi.
Partager

Grand Prix de Bahreïn

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top