Grand Prix de Bahreïn : le moteur Honda fait sensation

Le motoriste japonais a mis le paquet sur son V6 hybride afin de clôturer de toute beauté son engagement officiel en Formule 1 avec Red Bull et Alpha Tauri. Des progrès fulgurants qui inquiètent la concurrence, y compris Mercedes.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Max Verstappen séduit par les progrès de son moteur Honda
© Red Bull / Max Verstappen séduit par les progrès de son moteur Honda
Auteur d'une pole position autoritaire à Bahreïn, Max Verstappen a montré que la cavalerie nipponne propulsant sa Red Bull était bien au rendez-vous. Le constructeur de Tokyo a opté pour un moteur ultra compact pour cette saison. Des progrès qualifiés de « presque miraculeux » par Honda. Le pilote néerlandais n'en pense pas moins et salue ces progrès.

« Je pense que l'on peut dire ça oui », a souligné Verstappen en conférence de presse post-qualifications.

« Cela ne veut pas dire pour autant que les saisons dernières n'étaient pas impressionnantes. Mais je pense que leur changement de philosophie a été bon, tout comme leur compréhension du moteur. C'est très agréable de travailler avec eux, ils sont passionnés et émotifs, ça me plaît. Je les félicite pour ce résultat, ils ont passé un très bon hiver.»

Max Verstappen, sur Honda : « je pense que leur changement de philosophie a été bon, tout comme leur compréhension du moteur. »


Alpha Tauri en tête des vitesses de pointe



Si Red Bull a conquis la pole, les machines les plus rapides en ligne droite ont tout bonnement été celles de Pierre Gasly et de Yuki Tsunoda.

Les monoplaces de Faenza sont au dessus du lot à Bahreïn. Pierre Gasly a obtenu la meilleure Vmax avec 326 km/h en bout de ligne droite. Son équipier Japonais Tsunoda le suit avec 324,6 km/h au radar. Hormis Nicholas Latifi sur la Williams (320,3 km/h), les Alpha Tauri sont les seules voitures à avoir franchi la barre des 320 km/h.

Des vitesses de pointe qui se révèleront bien utiles pour défendre leur position ou même en gagner !

Inquiétude chez Mercedes



C'est une première depuis 2014 : Mercedes manque la pole position lors d'une manche d'ouverture.

Toto Wolff, directeur de l'écurie Mercedes, pointe plusieurs faiblesses sur la W12.

« Nous sommes en difficulté dans les virages à haute vitesse. Côté moteur, nous perdons aussi un petit peu. Notre système de récupération d'énergie ne nous rend pas heureux non plus. »

Le boss de l'écurie allemande a cependant tenu à saluer le travail de Honda.

« Nous devons garder notre esprit sportif. Honda a fait un excellent travail, en fournissant une unité de puissance extrêmement compétitive. Voyez où se trouve Alpha Tauri ! Je pense qu'ils n'ont laissé aucune ressource de côté pour terminer leur engagement (en F1 ndlr) [...]. C'est une bonne motivation pour nous. »

Le match Red Bull-Honda vs Mercedes ne fait peut-être que commencer avec le premier Grand Prix de la saison 2021 à Bahreïn !
Partager

Grand Prix de Bahreïn

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top