Grand Prix de Bahreïn : Alonso reste diplomate malgré son abandon

Grand Prix de Bahreïn : Alonso reste diplomate malgré son abandon

Le double champion du monde n’a pas vu l’arrivée pour son retour en Formule 1.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Alpine - Fernando Alonso garde son calme même si il n'a pas vu l'arrivée
© Alpine - Fernando Alonso garde son calme même si il n'a pas vu l'arrivée
Fernando Alonso a été lâché par sa nouvelle voiture ! L’Espagnol a abandonné au 34e tour ce dimanche du Grand Prix de Bahreïn. Pas de chance : l’Alpine a perdu les freins à l’arrière. Mais ce problème de fiabilité est l’arbre qui cache la forêt !

Bien parti depuis sa 9e place, Alonso avait eu le nez creux lors de la première vague d’arrêts au 13e tour. Le Taureau des Asturies avait gagné une place, en ressortant devant la McLaren de Daniel Ricciardo. Un fait d’arme d’une course qui n’a cessé de s’empirer.

En souffrance sur son deuxième relais en pneumatiques durs, passé notamment par son compatriote Carlos Sainz, l’Alfa Romeo de Kimi Raikkonen et l’Alpha Tauri de Yuki Tsunoda, Alonso a glissé au classement, avant de rentrer définitivement au box au 34e tour

Au micro de Canal+, le pilote Alpine était quand même très serein.

« On essaie toujours de finir la course. Quand vous ne prenez pas le drapeau à damiers, vous êtes déçu. Mais c’était intéressant de ressentir de nouveau l'émotion de la grille de départ, du départ d'une course, les batailles... »

« J'ai vraiment aimé ces moments. Je pense que je serai encore plus préparé à Imola. Il faut apprendre de ce qu’il s’est passé et revenir plus fort la prochaine fois. »

Du positif pour Alpine ?



Alonso remet les choses dans le contexte : pour lui Alpine a quand même progressé dans le développement de l’A521.

« Vous voulez toujours aller de mieux en mieux. Mais je pense que nous avons fait de nombreux pas en avant et amélioré la voiture. Nous avons aussi franchi des caps pendant cette première course. On va dans la bonne direction. il faut bien sûr que l'on s’améliore mais l’équipe fait les bons pas en avant. »

Fernando Alonso : « on va dans la bonne direction. il faut bien sûr que l'on s’améliore mais l’équipe fait des pas en avant. »


Au passage, Alonso nous a rappelé le début des années 2010 en luttant vers le 21e tour avec l’Aston Martin de Sebastian Vettel pour la 8e place. Une bataille complétée aussi par Sainz, qui a passé les deux pilotes d’un coup ! Alonso a visiblement profité mais en sera-t-il de même si Alpine ne progresse pas à Imola dans 3 semaines ?
Partager cet article

Grand Prix de Bahreïn

Plus d'actualités
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon