Un come-back progressif pour Alonso avec Alpine

Un come-back progressif pour Alonso avec Alpine

La légende espagnole de la Formule 1, Fernando Alonso, fait son retour cette saison dans la catégorie reine. Après deux années d’absence, le double champion du monde va devoir se remettre dans le rythme et reprendre ses marques. Il dit lui-même avoir beaucoup de choses à améliorer de son côté.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Alpine - Fernando Alonso fait son retour chez Alpine
© Alpine - Fernando Alonso fait son retour chez Alpine
En plus de faire son retour en F1, ce qui représente déjà un challenge en soit, Fernando Alonso roulera pour une écurie en plein changement, Alpine, appartenant au constructeur Renault. Les attentes autour de ces changements sont importantes, cependant il est difficile d’imaginer la réelle étendue de leur potentiel.

Après s’être défendu, lors de la conférence de presse de la FIA à Sakhir, aux questions concernant son âge l’ayant quelque peu contrarié : « On en fait toute une affaire de mon âge et je suis un peu surpris, je ne suis pas si vieux. Le gars qui domine la discipline a 36 ans. Je n’ai pas vingt ans de plus que lui ! » Fernando alonso confiait à la BBC : « Je n'ai pas d'objectif clair pour ce come-back, ce que je veux faire c'est me tester moi-même et essayer d'aider l'équipe en ce moment important dans la transition de Renault vers Alpine. Nous aimerions tous gagner mais il n'y en a qu'un capable de le faire le dimanche et il n'y a qu'un champion à la fin de l’année. »

« Le gars qui domine la discipline a 36 ans. Je n’ai pas vingt ans de plus que lui ! »
 

Un Grand Prix de Bahreïn en demi-teinte



Pour ce premier week-end de course au Grand Prix de Bahreïn, le pilote espagnol a tout d’abord réussi à se hisser jusqu’en Q3 lors des qualifications, obtenant ainsi la neuvième position sur la grille de départ pour la course du lendemain. Néanmoins, malgré quelques batailles intéressantes et une possibilité de rapporter des points, le pilote Alpine est contraint d’arrêter prématurément après qu’un sachet plastique ait bouché l’une des écopes de frein de sa monoplace.

Après cette course mitigée, Fernando Alonso fait une analyse objective de sa course : «  J'ai eu de belles bagarres et certaines d'entre elles se sont bien terminées, quand nous n'avons pas été dépassés. Mais je dois trouver plus de rythme et plus de confiance, je dois extraire davantage de la voiture, des freins, et faire mieux au départ. […] Il y a des petites choses et des erreurs que je continue de faire depuis les essais hivernaux, mais j'espère que lors du deuxième ou du troisième Grand Prix je pourrais être plus performant. »

Fernando Alonso reste positif



C’est une course à oublier pour Alpine, entre l’abandon de Fernando Alonso et l’arrivée hors des points d’Esteban Ocon, mal positionné sur la grille de départ, ne débutant que seizième puis subissant un accrochage avec le quadruple champion du monde Sebastian Vettel. Malgré cette désillusion pour l’écurie française lors de ce tout premier Grand Prix, n’inscrivant aucun point, Fernando Alonso se veut optimiste pour le reste de la saison. «  Nous avons toujours dit, depuis le début, que c'était très intéressant, et Alpine est en F1 pour faire de grandes choses. Peut-être que 2021 est la continuation de 2020, et nous créons une dynamique pour quelque chose de plus important avant d'arriver en 2022. » comme le dit Alonso après le Grand Prix de Bahreïn.

Au sujet des différentes questions concernant la bataille du midfield étant la source de nombreux débats, Alonso se veut réaliste et estime qu’il est encore trop tôt pour définir une véritable hiérarchie. « Nous avons vu des résultats différents, et des sentiments un peu mitigés pour tout le monde, nous y compris. Parfois nous semblons être meilleurs, parfois nous semblons être un peu en retrait. Il nous faudra quelques Grands Prix pour avoir une hiérarchie plus établie. Notre job est de travailler le plus possible et d'identifier nos faiblesses s'il y en a, travailler dessus, tout en conservant nos atouts. »
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon