Les mises en scène exagérées de Netflix font partie du jeu

La série Drive to Survive produite par Netflix fait débat quant à sa mise en scène parfois dramatique. Des personnalités fortes du paddock comme Zak Brown, Christian Horner ou encore Gunther Steiner se sont exprimées à ce sujet.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Netflix a permis de mettre la F1 sur la scène mondiale
© Ferrari / Netflix a permis de mettre la F1 sur la scène mondiale

Un formidable apport



Lors de la dernière saison, sortie le 19 Mars 2021, la série Drive to Survive à diviser l’opinion parmi les supporter de la F1. D’un côté se réjouissant des informations de fond tandis que de l’autre, s’énervant de la façon dont elle a tourné certains scènes. La coupure fréquente des conversations ou de commentaires audio afin d’accentuer la controverse a particulièrement déplu à certains. On a également pu constater la façon dont le programme a essayé de dépeindre un sentiment de conflit du côté de chez McLaren, avec le duo Carlos Sainz et Lando Norris alors qu'il était de notoriété publique qu'ils s'appréciaient tout particulièrement.

Malgré les critiques, Zak Brown estime que la F1 doit comprendre les avantages plus larges qui ont découlé de la série Netflix, s’avérant extrêmement populaire et contribuant à améliorer l’image de la F1 : « Je pense que Netflix a été formidable pour la F1 », a déclaré le directeur générale de McLaren lors du Grand Prix de Bahreïn.

« Je pense qu'il était numéro un dans 25 pays. Donc je pense que le but premier de Netflix est de divertir et d'amener de nouveaux téléspectateurs à la F1. Et je pense que cela a été décuplé, ce qui est formidable. »

« Ça a été la tendance numéro un »


Le Hollywood de la F1



Pour Zak Brown, il faut comparer le traitement de la F1 par Netflix à la manière dont Hollywood privilégie fréquemment le divertissement à la nécessité d’être réaliste dans les films :« [Regardez] Top Gun », a-t-il dit. « Vous le regardez, et je suis sûr que tous les pilotes de chasse se sont dits, vous ne pouvez pas faire ça dans un avion de chasse. Mais c'était un grand film. Alors, bien sûr, tous ceux d'entre nous qui vivent dans ce sport savent que Carlos et Lando avaient une excellente relation et qu'il n'y avait pas le genre de tension dépeinte. »

« Chaque fois que vous participez à une émission de télévision, ils vont créer un divertissement que nous connaissons tous dans le paddock, peut-être que ce n'était pas tout à fait comme ça. »

« Mais je pense que ce n'est pas grave, et je pense que le plus important, c'est qu'il a fait des choses merveilleuses pour attirer de nouveaux fans dans le monde entier. Nous sommes donc très favorables à Netflix et à ce qu'ils essaient d'accomplir, même s'ils prennent un peu de liberté créative ici et là. »

Les commentaires de Brown ont été repris par Christian Horner, directeur de l’équipe Red Bull, qui dit s’être senti mal à l’aise à certains moments avec le traitement de Drive to Survive. Dans une chronique d'avant course, Horner a déclaré : « On m'a récemment demandé si je grimaçais à chaque fois que je le revoyais, la réponse honnête est oui, constamment ! C'est une émission de télévision, mais elle montre aussi un aspect du sport qui n'est pas normalement transmis lors d'une émission conventionnelle du week-end. »

« Elle montre certaines des caractéristiques et des personnalités, qui sont présentées d'une certaine manière afin d'intéresser le public. Mais globalement, c'est très positif pour la F1 et la popularité semble énorme. »

« Globalement très positif pour la F1 »


Ce sentiment semble globalement partagé au sein du paddock, notamment pour Gunther Steiner, directeur de l'équipe Haas, n'ayant pourtant jamais regardé un épisode de la série mais ayant déclaré n'avoir aucun problème avec la façon dont Netflix livre ses intrigues. Pour Steiner, c'est le travail des cinéastes de rendre les événements aussi dramatiques que possible.

« Il est bien connu que les gens du cinéma essaient toujours d'en tirer le meilleur possible, pour que les spectateurs aient du plaisir à le regarder. Nous sommes obligés de le faire, et nous pouvons vivre avec cela. »

Evidemment la série Drive to Survive de Netflix fera toujours débat aux yeux des passionnés et des connaisseurs de F1, restant toujours un sujet de controverses du fait de son obligation de créer du spectacle. Mais l’important se trouve-t-il dans l’exactitude de certains détails ou bien dans l’apport de popularité et de reconnaissance que ce programme procure ?
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top