Charles Leclerc : « J'ai beaucoup appris de Seb »

Le pilote du cheval cabré, Charles Leclerc, est revenu sur ce que lui a apporté Sebastian Vettel en tant que coéquipier chez Ferrari.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Leclerc s'exprime sur sa relation avec Sebastian vettel chez Ferrari
© Ferrari / Leclerc s'exprime sur sa relation avec Sebastian vettel chez Ferrari
L'arrivée du jeune monégasque chez Ferrari en 2019 a été un réel succès jusqu’à présent. Ses débuts furent si prometteurs, qu’ils perturbèrent la hiérarchie au sein de l’écurie, Leclerc faisant peu à peu de l’ombre au quadruple champion du monde allemand, Sebastian Vettel. Cette rivalité fut perceptible avec notamment plusieurs fameux clashs sur la piste. Cependant, leur relation en tant que coéquipier fut tout de même efficace, et les deux hommes ont réussi à bien travailler ensemble durant leurs deux saisons ensemble chez la Scuderia.

Lors d’une interview pour motorsport.com, Charles Leclerc s’est exprimé au sujet de cette relation avec Sebastian Vettel, ne manquant pas de souligner les qualités de ce grand pilote.

« En partant de son expérience, dans certaines situations, il avait de grandes capacités d'analyse, et je pense que j'ai beaucoup appris de Seb à cet égard », a expliqué Leclerc.

« Je me suis rendu compte que l'importance qu'il accordait à certains détails au final faisait une grande différence sur la piste. C'était très intéressant pour moi d'évaluer cela. Ensuite, Seb est une très bonne personne, qui m'a toujours frappé par sa franchise. »

« C'était très intéressant pour moi »


Désormais, Sebastian Vettel pilote pour la « nouvelle » écurie Aston Martin. Après une saison 2020 étrange entre Ferrari et le pilote allemand, ce dernier évolue maintenant pour l’équipe de Laurence Stroll, qui a montré de grands progrès, bien que controversés, l’année dernière sous le nom Racing Point. De ce fait, cette équipe a peut-être les armes pour devancer à nouveau les Ferrari cette année. C’est pourquoi Charles Leclerc fut interrogé sur ce qu’il ressentirait s’il était dépassé par Vettel cette année, dans le sillage de la façon dont il l’a battu en 2020.

« Je ne pense pas que si une telle circonstance se produit, je penserai : "Ah, c'était mon coéquipier et je l'ai battu et maintenant il est devant moi". Lorsque je baisse la visière, je n'ai pas de place pour ces pensées. Je me concentre sur moi, sur la voiture et sur l'engagement qui m’attend. Si Seb me dépasse, je vais immédiatement essayer de reprendre ma position. Je ne pense pas que j'aurai d'autres pensées dans mon esprit à ce moment-là. »

Patience est maître-mot



Le départ de Vettel survient à un moment critique de l’écurie italienne, en pleine reconstruction. Ferrari sait que le chemin avant de retrouver leur couronne est encore long, ce qui demande beaucoup de ressources mentales aux membres de l’équipe, notamment à Charles Leclerc. En effet, après une saison 2019 tonitruante ponctuée par deux victoires et sept poles positions, place au néant pour le jeune pilote de la Scuderia, causé par le manque de performance de sa monoplace, mis à part deux podiums surprises en 2020 grâce à un talent certain.

« Il faut avoir de la patience, et c'est un don que j'ai développé en cours de route », déclara Charles Leclerc. « Il y a des années en fait, je ne l'avais pas, ou peu. »

« Lorsque vous avez un retard causé par des raisons techniques, nous savons qu'en Formule 1, il faut du temps pour pouvoir le réinitialiser. Donc pendant ce temps, vous devez être aussi calme que possible, aussi parce que se mettre en colère et être impatient n'est pas constructif. »

« Je pense que j'ai mûri de ce point de vue. Mais évidemment, j'ai hâte de recommencer à gagner des courses. L'objectif d'un pilote est toujours le même. »

« J'ai hâte de recommencer à gagner des courses »


Reste à savoir si la mythique écurie italienne, Ferrari, saura se ressaisir et dans quels délais. Charles Leclerc semble bien installé au sein de cette équipe, lui qui avait signé en 2019 un contrat à long-terme avec Ferrari le liant à l’écurie jusqu’à la fin de la saison 2022. Ayant désormais pour coéquipier, Carlos Sainz Jr, les deux pilotes devront travailler sans relâche afin de retrouver le prestige dont Ferrari à toujours bénéficié.
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Top