Grand Prix d'Emilie-Romagne : la fiche d'identité du "Petit Nürburgring"

Retour à Imola pour le Grand-Prix d'Emilie Romagne, 2ème étape d'une saison de 23 courses. Plébiscité par les pilotes et par le public l'an passé, la technicité du tracé italien ne laisse personne indifférent.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
la fiche d'identité du tracé d'Imola
© Brembo / la fiche d'identité du tracé d'Imola
Après une absence de 14 ans et un premier Grand Prix en novembre 2020, la Formule 1 est de retour à Imola. Avec 22 virages et une ligne droite très courte (358 m), ​​le circuit est très technique et nécessite des freinages moteur intenses.

Ce n'est pas un hasard si Enzo Ferrari a appelé le circuit qui porte son nom et celui de son fils Dino, un "petit Nürburgring".

Fiche d'identité du tracé italien

Les zones où les freinages sont les plus importants précèdent les virages 2, 14 et 17 avec des vitesses d'entrée importantes. Les contraintes pour les freins sont lourdes, le rythme étant constant sur le tracé italien.
A noter que suite à l'accident d'Ayrton Senna en 1994, les chicanes 2 et 14 (Tamburello et Variante Alta) ont été ajoutés par limiter la prise de vitesse.

Tous les détails sur les contraintes physiques sont déterminées par Brembo ci-dessous :
Détails des zones de freinage
Partager

Grand Prix d'Emilie-Romagne

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Top