Nouveau graphique ce weekend à la TV pour connaître les meilleurs freineurs

Comme on a pu l’apercevoir à travers nos écrans de télévision depuis la collaboration en 2018 de la Formule 1 avec Amazon Web Services (AWS), de plus en plus de graphiques sont mis à la disposition du spectateur afin d’apporter de nouvelles données et détails supplémentaires. Cette saison, six nouveaux graphiques s’ajoutent à la liste.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Tsunoda et Alonso au frienage à Bahreïn le mois dernier
© Pirelli / Tsunoda et Alonso au frienage à Bahreïn le mois dernier
En effet, depuis l’apparitions de ces nouveaux graphiques à la télévision, ces derniers sont souvent controversés. Certains, les voient comme du contenu supplémentaire intéressant de par les données qu’ils proposent, tandis que d’autres ne sont absolument pas convaincus, trouvant leurs prédictions hasardeuses ou alors enlevant le côté imprévisible de la course. Jacques Villeneuve - ancien pilote de Formule 1 et commentateur pour Canal+ - nomme le graphique de l’usure des pneus : « Madame Irma », référence au film du même nom mettant en scène une « fausse » voyante, tant il est sceptique quant à l’exactitude de ces données. Néanmoins, cette saison 2021, 6 nouveaux graphiques seront mis à la disposition du téléspectateur, élevant le total à 18.

Le prochain ajout fera son arrivée dès ce week-end lors du Grand Prix d’Émilie-Romagne. Il concerne la « performance de freinage ». Alors que les fans de F1 avaient d’ores et déjà accès aux graphiques de freinage montrant lorsque les pilotes appuient sur les freins ainsi que la pression appliquée, ce nouvel AWS Insight montrera le point de freinage de chaque pilote, la vitesse à laquelle les pilotes se déplacent dans les virages, quels pilotes freinent le plus fort, la différence de diminution de vitesse entre les différents pilotes et les forces g maximales générées.



Ils restent donc 5 graphiques qui seront mis en place au cours de la saison 2021. Nous connaissons déjà le Grand Prix de leurs parutions ainsi que leurs utilités :

Exploitation des voitures : Dès le Grand Prix du Canada (11-13 Juin), ce graphique montrera quand les pilotes poussent leur voiture à ses limites de performance en matière d'adhérence, de freinage, d'accélération et de manœuvres, en comparant les performances actuelles d'une voiture en temps réel à sa limite de performance théorique, et en calculant le temps relatif gagné ou perdu par tour.

Utilisation de l'énergie : À partir du Grand Prix de Grande-Bretagne (16-18 Juillet), ce graphique montrera la façon dont les unités de puissance des voitures utilisent l'énergie tout au long de la course, également lorsqu’ils utilisent la puissance de leur batterie et combien il leur reste en réserve.

Analyse des départs : À partir du Grand Prix d’Italie (10-12 Septembre), cette analyse compare les départs de chaque pilote, à la fois en termes de réaction et de distance gagnée sur les rivaux.

Pitlane Performance : À partir du Grand Prix du Japon (8-10 Octobre), cette analyse porte sur le temps perdu ou gagné lors des arrêts au stand par l’équipe et son pilote, en dehors des moments où la voiture est à l'arrêt.

Menace d’undercut : À partir du Grand Prix d’Australie (19-21 Novembre), cette section analysera les avantages potentiels qu'un pilote pourrait tirer d'un arrêt précoce afin d'éliminer un rival qui le précède.

Les graphiques de l'AWS utilisent des outils d'apprentissage automatique et d'intelligence artificielle pour interpréter et analyser les données produites par les 300 capteurs qui équipent chaque voiture de F1. Cependant, il est logique et évident que ces données soient remises en question par les fans, ne reflétant pas toujours la réalité des évènements.

Rob Smedley, ingénieur en chef de la F1, a déclaré qu'il pensait que les nouveaux graphiques aideraient les fans à s'immerger davantage dans les détails du sport : « Avec ce nouvel ensemble de statistiques de course pour 2021, nous allons plus loin que jamais ».

« De nouveaux graphiques comme la performance de freinage et la probabilité d’undercut permettent de décrypter les stratégies et les performances en course afin de rendre le sport encore plus compréhensible et passionnant. »

« Nous allons plus loin que jamais » Rob Smedley


Ces nouveaux graphiques représentent-ils un réel bonus intéressant pour les fans de Formule 1 ? Toutes ces données gâchent-elles une partie du côté imprévisible du sport ? Nous pourrons nous faire un premier avis dès ce week-end à Imola, avec ce graphique de « performance de freinage ».
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Top