Grand Prix d'Emilie-Romagne : Course - Verstappen triomphe devant un Hamilton béni

Le pilote Red Bull a corrigé le tir de Bahreïn au cours d'un Grand Prix à gros rebondissements. Lewis Hamilton termine second devant un excellent Lando Norris. Les Français Pierre Gasly et Esteban Ocon terminent tous deux dans les points.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Aston Martin RedBull Racing /

Premiers tours mouvementés !



Malgré les conditions humides, la course a démarré sur départ arrêté et c'est Max Verstappen qui a pris le meilleur sur Lewis Hamilton et Sergio Pérez ! Au premier virage, la Red Bull et la Mercedes jouent des coudes à l'entrée de Tamburello. Le Britannique a tenté l'extérieur sur le numéro 33, mais il a été obligé de virer large sur les vibreurs jaunes, causant quelques dégâts sur l'aileron avant de sa voiture.

Lutte au premier virage entre Verstappen et Hamilton
Verstappen et Hamilton en lutte au premier virage


Le reste du peloton est resté relativement prudent. Mais Nicholas Latifi est parti en tête-à-queue au niveau d'Aque Minerale en suivant son équipier George Russell. Il est reparti devant Nikita Mazepin qui, tentant d'attaquer le Canadien, l'envoie dans le mur avant la Variante Alta. La voiture de sécurité est déployée au deuxième tour de course.

Les conditions humides ont également piégé Mick Schumacher. Le pilote Haas est parti en tête à queue juste après la sortie des stands. Il a perdu son aileron avant et la voie des stands a été fermée deux tours.

Sergio Perez, lui, est parti à la faute à Piratella. Il a laissé passer les deux McLaren avant de reprendre sa quatrième place sous régime de Safety Car.

Relance de course



Verstappen a relancé la course au septième tour devant Hamilton, Leclerc et Perez. Lewis Hamiton a tenté une nouvelle attaque à l'extérieur sur Verstappen à Tamburello, sans succès. Charles Leclerc s'est montré pressant sur Hamiton à Tosa avant de laisser filer la voiture noire devant lui.

Pierre Gasly, quant-à-lui, s'est retrouvé en difficulté avec ses pneus « Full Wet », perdant des places au fil des tours, jusqu'à même sortir des points. Le Normand finit par être appelé à son stand.

Pendant ce temps, Verstappen n'a pas chômé et pris un matelas d'avance sur Hamilton de plus de quatre secondes.

Pérez, quant à lui, s'est vu infliger une pénalité de dix secondes pour son dépassement sur les McLaren sous Safety Car. Il s'est fait passer alors qu'il était dans les graviers, ce pourquoi il est repassé.


Premiers passages en pneus secs !



Le premier à tenter le pari des pneus slicks a été Sebastian Vettel au 22è tour ! Le pilote Aston Martin est reparti en pneus mediums, donnant ainsi une première idée de la tenue des pneus secs dans des conditions changeantes.

Les leaders ont choisi d'attendre pour mettre des gommes pour le sec. C'est ce qui a permis a Lewis Hamilton de revenir comme un avion sur Max Verstappen, à la faveur du trafic. Le Néerlandais est appelé aux stands au 28è tour pour chausser des pneus médiums, laissant Hamilton en tête. Pari réussi pour Red Bull ! Verstappen a réussi un dernier secteur météorique pour ressortir devant son rival Britannique, qui s'est arrêté aux boxs un tour plus (trop) tard.

Sergio Pérez a purgé sa pénalité au même tour que l'arrêt d'Hamilton. Le Mexicain en a profité pour changer de volant.

Catastrophe pour Hamilton et gros carton au 32è tour : drapeau rouge !



Incroyable 32è tour! Lewis Hamilton, tentant de passer dans le trafic, s'est raté à Tosa et a tapé le mur à faible vitesse ! Il a abîmé son aileron avant et est resté coincé sans pouvoir braquer pendant d'interminables secondes...il est tombé à la neuvième place !

Peu après, George Russell et Valtteri Bottas ont subi un crash terrifiant dans la ligne droite avant Tamburello ! Le pilote Williams a tenté de passer par l'extérieur sur Bottas, mais ce dernier a légèrement dévié sur la droite, obligeant Russell à mettre une roue dans l'herbe...puis en cascade : tête-à-queue de Russell sur la voiture de Bottas, le deux voitures sont allées s'écraser sur le muret gauche avant de terminer dans les graviers extérieurs de Tamburello. Drapeau rouge à cause des nombreux débris jonchant la piste.

Encore une occasion manquée pour George Russell qui jouait les points et qui s'est payé le luxe d'attaquer le vaisseau-amiral Mercedes. Petite altercation en sortie de voiture entre les deux hommes. Rarement on a vu une Mercedes aussi esquintée...

Second départ et nouvelle course




La course est relancée au 36è tour après environ une demi-heure d'interruption.

Cette fois, c'est un départ lancé derrière la voiture de sécurité qui a été ordonné. Verstappen est pratiquement parti à la faute à l'entrée de Rivazza, se faisant presque surprendre par Leclerc ! C'est finalement Lando Norris qui a tiré les marrons du feu en prenant la deuxième place au Monégasque ! La McLaren du pilote anglais a profité de ses pneus tendres quand ses rivaux ont chaussé des mediums.

Derrière, Yuki Tsunoda est parti à la faute suivi par Esteban Ocon. L'Alpine a tiré dans les graviers, tandis que l'Alpha Tauri du Japonais a pu repartir.

Autre erreur à la 38è boucle : Sergio Pérez part à la faute dans la chicane précédant Tosa, là même où il avait réalisé une manoeuvre fantastique sur Alex Albon l'an dernier...Le Mexicain contestait la troisième place à Charles Leclerc.

Verstappen, quant à lui, n'a pas fait dans la demi-mesure pour s'échapper : il a enchaîné les records du tour, en distançant Norris et Leclerc.

Lewis Hamilton a profité d'une Mercedes revigorée pour remonter sur le peloton de chasse, composé de Norris, Leclerc et d'un Carlos Sainz proche de son équipier. Le septuple champion du monde s'est débarrassé d'abord de Sainz, puis de Leclerc après avoir buté sur le Monégasque plusieurs tours. Lando Norris a fini par craquer, la faute à un embrayage récalcitrant et des pneus usés.

Max Verstappen n'a pas pu chiper le meilleur tour à Lewis Hamilton, ce qui l'a empêché de prendre les commandes du championnat pour un point seulement. Il s'impose tout de même avec une large avance sur son rival anglais. Lando Norris s'est accroché à une superbe troisième place devant les Ferrari de Leclerc et Sainz.

Maigre consolation pour les Français, dans les points



Pierre Gasly a pu terminer au huitième rang malgré une très difficile entame de course. Esteban Ocon, quant-à-lui, a inscrit le point de la dixième place, qui est également le premier de la marque Alpine en Formule 1, devant son équiper Alonso.

Classement final :

PiloteEquipeTempsEcartTours
1VerstappenRed Bull Racing2:02:34.598
63
2HamiltonMercedes-AMG Petronas Motorsport2:02:56.598+22.000
63
3NorrisMcLaren F1 Team2:02:58.301+1.702
63
4LeclercScuderia Ferrari2:03:00.178+1.877
63
5Sainz Jr.Scuderia Ferrari2:03:01.635+1.457
63
6RicciardoMcLaren F1 Team2:03:25.819+24.184
63
7StrollCognizant Aston Martin Racing2:03:26.508+0.689
63
8GaslyScuderia AlphaTauri Honda2:03:27.147+0.909
63
9RaikkonenAlfa Romeo Racing ORLEN2:03:39.102+11.955
63
10OconAlpine F1 Team2:03:39.959+0.857
63
11AlonsoAlpine F1 Team2:03:40.549+0.590
63
12PerezRed Bull Racing2:03:41.749+1.200
63
13TsunodaScuderia AlphaTauri Honda2:03.47.782+6.033
63
14GiovinazziAlfa Romeo Racing ORLEN+1 tours
63
15SchumacherHaas F1 Team+2 tours
63
16MazepinHaas F1 Team+2 tours
63
17VettelCognizant Aston Martin RacingAbandon
62
18BottasMercedes-AMG Petronas MotorsportAccident
34
19RussellWilliams RacingAccident
34
20LatifiWilliams RacingAccident
1
Partager
Image
GP Emilie-Romagne
00h00m00s
Course terminée
Vendredi 16 avr.
14h30 - 15h30
Samedi 17 avr.
14h - 15h
Dimanche 18 avr.
15h - 17h

Grand Prix d'Emilie-Romagne

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top