L'intensité de la F1 a surpris Nikita Mazepin

Nikita Mazepin, nouveau rookie de l’écurie Haas cette saison, après sa cinquième place lors du championnat F2 l’année dernière, se dit surpris de l’intensité en Formule 1 mais compte travailler et progresser pour relever les défis qui l’attendent.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Des débuts mouvementés pour Mazepin
© Haas / Des débuts mouvementés pour Mazepin
Le tout nouveau pilote russe a eu un début de saison quelque peu mouvementé. En effet, il faut un temps d’adaptation, propre à chacun, durant cette transition F2 / F1, notamment quand vous conduisez une Haas qui n’est pas la monoplace la plus facile à prendre en main du paddock. Mazepin a donc déjà fait son lot d’erreurs, qui fut pointé du doigt par son nombre de tête-à-queue et d’accidents, suscitant les critiques de ses rivaux et de ses observateurs;

Lors du premier Grand Prix de la saison à Bahreïn, Nikita Mazepin n’aura parcouru que quelques mètres avant de cracher sa Haas dans le mur au troisième virage du circuit. Evénement qui a permis d’alimenter les critiques l’entourant. Cependant, le week-end dernier lors du GP d’Émilie-Romagne, le pilote russe a franchi le drapeau à damier pour la première fois. Il estime qu’il fait les progrès nécessaires afin de prendre ses marques avec la F1.

Lorsqu’on le questionne au sujet de cet apprentissage entre F2 et F1, celui-ci déclare : « Nous sommes évidemment tous les deux dans la même position. Jusqu'à présent, la F1 a été étonnamment intense pour moi.  Je savais que c'était intense, mais les deux séances de qualification que j'ai eues ont été plutôt mouvementées. Et le temps est plus court, et il y a beaucoup de choses qui se passent. Donc, oui, c'est une grande courbe d’apprentissage. »

« La F1 a été étonnamment intense pour moi »


Ce fut course sans trop de tumultes pour Nikita Mazepin ce dimanche à Imola, malgré un incident dans le premier tour avec Nicholas Latifi, après que le pilote Williams ait traversé la piste juste devant lui. Cependant sa Haas n’a subi aucun dommage et il a pu terminer ce Grand Prix sans souci mécanique. Une aubaine pour le pilote russe, qui manquait de kilomètres au volant de sa monoplace afin de se familiariser à elle.

« Il est très important de continuer à apprendre », a-t-il déclaré. « Actuellement, c'est une courbe ascendante. Mais il y a beaucoup de travail à faire. C'est une série complètement différente de ce que j'ai l'habitude de conduire et, oui, c'est exigeant »

Nikita Mazepin voit déjà un long avenir pour lui en Formule 1 et ne se sent donc pas pressé par l’enchainement des événements. En effet, son père étant le principal sponsor de l’écurie Haas, il semble assurer d’avoir un baquet durant un certain temps, d’autant plus que l’écurie américaine a grandement besoin de cet investissement. De ce fait, il ne se sent pas bousculer afin de faire ses preuves et souhaite donc évoluer progressivement mais sûrement.

« Je suis à peu près sûr que je vais passer quelques années dans ce paddock au moins, donc je ne commencerais pas à paniquer dès maintenant », a-t-il dit. « Il y a beaucoup plus à perdre en poussant trop et en percutant des murs, plutôt qu'en trouvant quelques dixièmes. C'est une montée en puissance progressive, sur laquelle je dois me concentrer, et je le fais. »

« C'est une montée en puissance progressive »


Au-delà des critiques et des moqueries, Nikita Mazepin sait qu’il doit prouver sa valeur et justifier sa place dans la catégorie reine qu’est la Formule 1. Cela semble être un travail de longue haleine, néanmoins, le pilote semble déterminé à évoluer. On pourra donc observer les résultats de cette potentielle évolution dès le Grand Prix du Portugal du 30 avril au 2 mai.
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Top