Grand Prix du Portugal - vers des stratégies à un seul arrêt en course

Les dernières prévisions du manufacturier Pirelli parlent d’une stratégie à un seul arrêt pour la course ce dimanche après-midi (départ à 16h)

Logo Mi Redaction
Rédigé par
Un seul arrêt aux stands pour les pilotes selon les prévisions de Pirelli
© Pirelli Motorsport / Un seul arrêt aux stands pour les pilotes selon les prévisions de Pirelli

Il faudra passer sur la piste pour briller à Portimao ! Un constat d’autant plus valable à la lecture des prévisions de Pirelli, juste avant le départ du Grand Prix du Portugal. Le manufacturier italien est clair : on se dirige ce dimanche après-midi (à partir de 16h) vers des stratégies à un seul arrêt.


Une faible dégradation pneumatique 


 Pourquoi ? La pit-lane du circuit de Portimao est d’abord très longue et très coûteuse en temps. Autre raison majeure, la dégradation pneumatique est faible sur le tracé portugais ! Les simulations des essais libres révèlent d’ailleurs un constat étonnant :  sur les tendres (bande rouge), Esteban Ocon a fait autant de tours que Pierre Gasly (bande grise) : un relais de 24 tours.


Sur les médiums, Antonio Giovinazzi a bouclé 25 tours sur un seul et même relais, aucun autre pilote n’a fait mieux.


C’est pourquoi Pirelli suggère aux pilotes une stratégie à un seul arrêt. La plus rapide : un départ en tendres (bande rouge) et un arrêt entre le 17e et le 24e tour, pour chausser des pneus médiums (bande jaune) jusqu’à l’arrivée. Alternative quasi similaire selon Pirelli : commencer en médiums, pour s’arrêter entre le 32e et le 40e tour, et chausser des tendres pour terminer le Grand Prix. Le pneumatique dur (bande grise) a moins la cote mais le manufacturier italien prévoit quand même des hypothèses sur ses simulations de course.



En clair, les pilotes auront la possibilité d’étirer leur stratégie, en s’arrêtant très tôt ou en restant en piste le plus longtemps possible. L’une des clés par exemple de la bataille au sommet Mercedes vs Red Bull, et du match dans le match Lewis Hamilton vs  Max Verstappen , à l’image du Grand Prix de Bahreïn, où les deux pilotes s’étaient illustrés par des stratégies décalées.


A Portimao, tout risque surtout de se jouer sur la piste ! Large de six mètres, le circuit offre de nombreuses opportunités de dépassement. Exemple l’an dernier avec un départ prodigieux de Kimi Raikkonen , passant dix voitures sur la piste mouillée, de la P16 à la P6.. Pas de pluie en revanche pour l’édition 2021 : les dernières prévisions évoquent une piste “sexe”... séche (pardon Esteban Ocon !)





Quels pneus pour le départ ?


 Comme d’habitude, les pilotes du top 10 s’élancent avec leurs pneumatiques chaussés lors de leur tour le plus rapide en Q2. Cinq pilotes partent avec les pneumatiques médiums  (bande jaune) : Hamilton-Bottas, Verstappen-Pérez et la Ferrari de Charles Leclerc. Conclusion :cinq autres pilotes s’élancent avec les pneumatiques tendres : Sainz, Ocon, Norris, Gasly, Vettel


Rendez-vous donc à 16h ce dimanche après-midi pour le départ du troisième Grand Prix de la saison. Avec bien sûr les réactions et analyses à suivre sur Motors Inside !

Partager

Grand Prix du Portugal

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Top