Grand Prix du Portugal - Le Top / Flop de la rédaction

Vous avez pu suivre tout au long du week-end le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat du monde de Formule 1. Voici le Top / Flop de la rédaction de ce Grand Prix remporté par Lewis Hamilton.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Hamilton a montré toute sa vista à Verstappen au Portugal
© Red Bull / Hamilton a montré toute sa vista à Verstappen au Portugal

Le TOP 3 :



1. Hamilton taille patron



S'il a manqué sa 100ème pole position pour 7 millièmes de seconde le samedi, Lewis Hamilton a remis les pendules à l'heure le lendemain en course.

Le Britannique a dépassé sur la piste avec la manière ses deux concurrents, Max Verstappen et Valtteri Bottas pour aller cueillir une 97ème victoire en carrière.

Le Champion du monde en titre a averti la concurrence : il sera plus que jamais difficile de le détrôner !


2. Alpine enfin à la hauteur des attentes



ENFIN ! Il aura fallu trois courses à Alpine pour pouvoir montrer le potentiel de l'écurie Française, qui a abattu un travail colossal depuis le début de saison pour se rapprocher de ses concurrents directs.

Dès le samedi, Esteban Ocon maximisé le potentiel de sa monoplace bleue en prenant la 6ème place, rageant même de concéder la 5ème à Carlos Sainz sur sa Ferrari. En course, le Français a été l'un des grands animateurs de la course avec ses dépassements splendides par l'extérieur au virage 1.



S'il a quelque peu raté ses qualifications, Fernando Alonso a étalé toute sa classe en course avec une stratégie décalée audacieuse et une fin de course magnifique pour aller récolter les points de la 8ème place.

Avec Ocon 7ème, Alpine réalise un beau tir groupé et grimpe au 5ème rang chez les constructeurs devant Alpha Tauri. Une performance à rééditer !

3. Norris intraitable, la folle remontée de Ricciardo : McLaren encore dans le coup



Encore une fois, Lando Norris aura été impeccable. Pas une erreur ni en qualifs ni en course. Il fait d'ailleurs un magnifique restart derrière la Safety car provoquée par Räikkonen et se permet même de passer 4ème devant la Red Bull de Sergio Pérez, excusez du peu !

Dépassé au bout d'une dizaine de tours par le Mexicain, le jeune Britannique a ensuite fait une course propre et solide pour prendre la 5ème place et finir Best of the rest.

De son côté, Ricciardo après avoir totalement manqué ses qualifications (16ème sur la grille) avait à coeur de se reprendre le dimanche. Auteur lui aussi d'un bon départ en doublant trois concurrents dès le 1er tour, l'Australien a réalisé dépassement sur dépassement pour remonter dans la zone des points.

Sur la même stratégie qu'Alonso, l'Australien parvient à ramener deux unités de ce Grand Prix pourtant mal embarqué avant l'extinction des feux. Il aurait même pu faire mieux sans un arrêt trop long qui a permis à Fernando Alonso de le passer dans son tour de sortie.

Avec ce bon résultat, McLaren confirme qu'elle est bien la troisième force du plateau.

Le FLOP 3 :



1. Mazepin de plus en plus gênant



Que dire ? Bon dernier sur la grille de départ, largué de 50 secondes par son coéquipier (!) Schumacher rookie comme lui et pour couronner le tout, une action très dangereuse qui aurait pu coûter un abandon à Pérez, alors leader de la course.

Si l'excuse de l'inexpérience a pu passer lors de la manche d'ouverture à Bahreïn, force est de constater que le Russe va difficilement pouvoir longtemps continuer ainsi.

La comparaison avec Schumacher, qui s'est battu toute la course avec les Williams, fait très mal pour Mazepin dont on ne se pose plus trop de question quant à son niveau trop faible pour un pilote de Formule 1.

Le pilote Haas devra vite prendre exemple sur Lance Stroll et faire oublier son étiquette !

2. La déception Carlos Sainz



Partant 5ème sur la grille et 4ème à l'aube du premier tour avant l'entrée de la Safety car, on attendait beaucoup de Carlos Sainz sur ce Grand Prix. Peut être un peu trop.

Le pilote Espagnol a eu toute les peines du monde à faire chauffer ses gommes tendres et a dégringolé dans la hiérarchie pour se stabiliser autour de la 8ème place. Premier pilote à passer par les stands assez tôt dans la course, il ressort en pneus médiums ce qui va ruiner sa fin de course.

Dépassé par les pilotes Alpine, Ricciardo et même Gasly (pourtant pas à son aise avec l'Alpha Tauri sur ce tracé), il finit à la porte des points au 11ème rang. Si Ferrari a largement sa part de responsabilité dans ce résultat, Sainz n'a pas été non plus à son meilleur niveau, notamment à la relance de course.

Décevant.

3. Portimão, un spectacle en berne pour cette deuxième édition



Terminons ce Flop 3 par le tracé et le spectacle de cette course. Si les conditions exceptionnelles l'an passé ont offert un début de course absolument dément, ce fut une toute autre histoire cette année.

On ne peut pas parler de purge à proprement parlé (en atteste la remontée de Ricciardo, les dépassements des Alpine et d'Hamilton ainsi que la bataille pour le meilleur tour en course), ce Grand Prix ne fut clairement pas à la hauteur des deux premiers de cette année ni de sa course de l'an passé.

Alors, la faute au tracé, aux monoplaces actuelles ou aux pneus trop conservateurs ? Venez en débattre avec nous dans notre Live Twitch "Radio MI" ce lundi soir à 21h !

Quoi qu'il en soit, le spectacle était moins présent et c'est bien dommage !
Partager

Grand Prix du Portugal

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Top