Mick Schumacher rayonne à côté de Mazepin

Mick Schumacher montre un bon rythme et semble s’adapter peu à peu à la Formule 1 en ce début de saison. Il montre de bonnes performances, que l’on remarque d’autant plus, lorsqu’on les compare à celles de son coéquipier chez Haas, Nikita Mazepin, qui n’est pas sans peine pour sa saison de rookie.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Schumacher performant, Mazepin décevant
© Haas / Schumacher performant, Mazepin décevant
L’unique écurie américaine du plateau, Haas, est encore moins compétitive cette année que l’année dernière. Chose que l’on savait d’ores et déjà en présaison, l’écurie expliquant concentrer ses efforts sur les réformes de 2022, laissant la saison 2021 de côté. En fait, cette saison sera surtout l’occasion pour ses deux nouveaux pilotes de s’entraîner, étant rookie cette saison, à savoir Mick Schumacher et Nikita Mazepin. Si l’arrivée en Formule 1 de Mick Schumacher semblait logique, non pas seulement pour son nom mais pour ses excellents résultats dans sa carrière junior et notamment le titre de champion de Formule 2 la saison passée. L’arrivée du jeune pilote russe, Nikita Mazepin, du fait de l’apport majoritaire de son père et son entreprise Uralkali dans l’écurie Haas, a suscité de nombreux débats.

Cependant, peu importe l’opinion de chacun, Nikita Mazepin est désormais pilote de F1 et doit prouver ce dont il est capable tout comme Mick Schumacher. Après les trois premiers Grands Prix de la saison, le constat est sans appel. Mick Schumacher a dominé son coéquipier durant toutes les épreuves en ce début de saison. Ce week-end au Portugal, Mick Schumacher devance Nikita Mazepin de 0,5 seconde. Lors de la course, le jeune pilote allemand a prouvé qu’il commençait doucement à dompter sa monoplace, s’offrant même un dépassement sur la Williams de Nicholas Latifi lui permettant d’obtenir la 17ème place. Mazepin, terminera quant à lui 19ème grâce à l’abandon de Kimi Räikkönen en tout début de Grand Prix, à plus d’une minute de son coéquipier.

C’est positif pour Mick Schumacher qui commence peu à peu à se familiariser avec la Formule 1 tout en montant en puissance. En revanche, il devient urgent de se ressaisir pour Nikita Mazepin qui ne cesse d’enchaîner les contreperformances, lui qui avait répondu aux critiques à son égard en disant : « Je répondrais sur la piste ». Outre les sorties de pistes, les mouvements dangereux et les tête-à-queue à répétition lui valant le surnom peu flatteur « Mazespin », le pilote russe est loin, très loin de son coéquipier, et ce, à chaque Grand Prix.

Battu durant toutes les séances de qualifications et toutes les courses durant ces trois premières étapes de la saison, Nikita Mazepin va devoir montrer un tout autre visage s’il souhaite réellement prouver qu’il a sa place dans la catégorie reine, non pas pour son baquet qui semble assuré par l’investissement de son père, mais pour sa notoriété.

En contrepartie, on ne peut que souligner le début de saison solide que réalise Mick Schumacher. Évidemment il n’a pas la meilleure voiture du plateau et ne peut faire de miracles, mais il affiche une certaine constance et une bonne progression, comme on a pu le remarquer au Portugal, où il finit pour la première fois durant la course, devant une autre voiture que son coéquipier en piste.
Partager

Mick Schumacher

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Top