Grand Prix d'Espagne - Dans le dur à Portimao, rebond en vue à Barcelone pour Leclerc ?

Le pilote monégasque sort d'une anonyme sixième position à l'arrivée au Portugal. Avant du mieux en Espagne ?
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Charles Leclerc veut être plus constant à Barcelone
© Ferrari Media / Charles Leclerc veut être plus constant à Barcelone
Commençons par le positif : la nouvelle Ferrari SF21 se porte mieux, bien mieux que sa devancière, la rétive SF1000 de 2020. Malgré tout, à Portimao, Charles Leclerc ne s'est pas montré capable d'emmener son numéro 16 plus haut que le sixième rang.

Après trois Grands Prix, le poulain du regretté Jules Bianchi se hisse au cinquième rang du classement mondial... malgré une Ferrari pas totalement dans le coup.

Il a systématiquement terminé ses courses 2021 dans les points et devant son équipier Carlos Sainz, qui lui a donné un peu plus de mal en qualifications dans l'Algarve (5e pour l'Espagnol contre 8e pour Leclerc). Un samedi qui a fait cogiter Leclerc dans le paddock de Portimao :

« La journée de samedi montre que j'ai encore beaucoup à apprendre.
Le week-end a été assez pauvre pour moi. Et très inconstant. J'ai donc encore beaucoup de travail de mon côté. »


Si il s'est rattrapé en course avec sa sixième place, le chef de file de Ferrari pense qu'il aurait pu mieux faire.

« Le week-end (ndlr : au Portugal) a été assez pauvre pour moi. Et très inconstant. J'ai encore beaucoup de travail de mon côté. Ce que j'ai appris de ce week-end est peut-être que je devrais y aller étape par étape. »

« J'ai essayé rapidement de pousser ma voiture à la limite et ça a rendu mon week-end très brouillon. Si je regarde mon vendredi et mon samedi, j'étais juste une fois dans le rythme en 10 tours. J'ai essayé de faire un très bon temps au tour mais je n'ai pas été constant. »

« Peut-être que dans ces conditions, j'aurais du y aller plus étape par étape. Ce que j'ai fais le dimanche (ndlr : pour la course) »

Le Portugal était à oublier pour lui, même si la régularité est là. Cap désormais sur le Grand Prix d'Espagne, qui se tient dès ce week-end.

« J'ai encore beaucoup de travail de mon côté. Je devrais y aller étape par étape. »


Un rebond en Espagne ?



L'attente d'une nouvelle victoire se fait longue pour Leclerc

Fait exceptionnel cette année : les essais hivernaux n'ont pas eu lieu à Barcelone cette année. Les ténors disposent d'une moins grande marge de progression et découvriront le tracé avec les monoplaces 2021. Voilà qui pourrait profiter à Ferrari et Charles Leclerc, que l'on sait opportuniste et doué d'une grande facilité d'adaptation.

Mais le circuit de Barcelone ne fait pas la part belle à la puissance moteur. Le V6 transalpin se montrant toujours asthmatique comparé à ses rivaux, le tracé espagnol pourrait mieux convenir à la SF21, bien plus agile que la voiture 2020.

Le numéro 16 pourrait alors jouer des coudes avec les McLaren pour marquer de très gros points. En plus de cela, le virage 10 du circuit de Montmélo a été élargi, offrant de belles opportunités de dépassement...et niveau manoeuvre, on sait Charles Leclerc redoutable, si l'on se remémore son duel avec Verstappen à Silverstone en 2019.

Les risques de pluie s'éloignent pour la course dimanche. Mais si fait de course il y a devant Leclerc, alors un coup d'éclat n'est pas à exclure pour le fer de lance de la Scuderia Ferrari !

Présentation et programme TV du Grand Prix d'Espagne



Le départ du Grand Prix sera donné ce dimanche 9 mai à 15h00. Retrouvez notre présentation et les horaires à connaître avec notre programme TV !
Partager

Grand Prix d'Espagne

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top