Bottas assume avoir retenu Lewis Hamilton lors de sa remontée sur Verstappen

Valtteri Bottas refuse de se voir comme l’ailier ou « Wingman » d’Hamilton, ou en d’autres termes un pilote au service du champion du monde en titre. La séquence du Grand Prix d’Espagne où Bottas a refusé de laisser passer facilement Hamilton après son deuxième arrêt aux stands en dit long sur les aspirations du Finlandais.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Bottas n'a pas joué le jeu de l'équipe à Barcelone
© Mercedes / Bottas n'a pas joué le jeu de l'équipe à Barcelone
Le pari stratégique de Mercedes lors du Grand Prix d’Espagne aurait pu tourner à l’échec lorsque Valtteri Bottas en pneus usés a refusé de laisser passer un Lewis Hamilton en pneus Medium plus frais. Cette décision en piste du Finlandais aurait pu faire perdre à Lewis de précieuses secondes dans sa folle chevauchée pour rattraper Max Verstappen, son concurrent direct cette année pour le titre de champion du monde.

Si la manœuvre, vue par la caméra, pouvait laisser un doute quant à la bonne foi de Bottas, ce dernier a avoué avoir refusé de laisse son coéquipier. « Oui j’ai reçu le message, mais j’étais dans une lutte avec Charles (Leclerc NLDR) et je ne pouvais pas me permettre de perdre de temps » a expliqué Valtteri Bottas pour expliquer les raisons l’ayant poussé à ne pas laisser passer Lewis Hamilton.

De son coté, le Britannique n’en veut pas à son coéquipier et ne savait même pas que Bottas avait reçu une consigne d’équipe pour le laisser passer. « Je pense que nous sommes de bons coéquipiers, honnêtement je ne savais pas qu’il avait reçu l’instruction de me laisser passer, j’ai cru que nous nous faisions la course. Je peux très bien comprendre surtout à un moment aussi précoce de la saison » a déclaré Hamilton pour donner son ressenti sur cet épisode en piste.

Heureusement pour Mercedes, Lewis a réussi à passer et aussi à dépasser Max Verstappen. Pour Toto Wolff, le résultat final de la course ne fait pas oublier pour autant le comportement quelque peu égoïste de Valtteri Bottas. S’il a affirmé comprendre Bottas qui vivait une course compliquée, le pilote finlandais a pris une décision qui aurait pu être critique et couter cher à l’équipe. Le directeur de l’équipe Mercedes F1 a promis de discuter de ce comportement avec Bottas dans une ambiance détendue et qu’il continuerait à soutenir ses deux pilotes.

Si Mercedes peut compter sur ses deux monoplaces pour maximiser son résultat, ce n’est pas encore le cas de Red Bull. Perez, encore en apprentissage, n’arrive pas à égaler le niveau de son coéquipier néerlandais et ne peut ainsi pas donner un coup de main en piste face aux Flèches d’argent. Et l'on sait que la patience de la boisson énergétique sur ce sujet est quelque peu limitée...
Partager

Grand Prix d'Espagne

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top