Sebastian Vettel ou la traversée du désert

L'écurie n'est plus la même, mais malheureusement pour Sebastian Vettel, la dynamique reste inchangée. Sept fois d'affilé en dehors des points et aucune victoire en 27 courses, l'Allemand est actuellement dans la pire période de sa carrière. Seizième au classement des pilotes avec aucun point dans son escarcelle, l'Allemand réussira-t-il à inverser la tendance ?
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Sébastian Vettel, à la poursuite des points
© Aston Martin / Sébastian Vettel, à la poursuite des points
Elles paraissent lointaines les années où le jeune prodige allemand jouait les points au volant de sa modeste Toro Rosso, ou les titres avec Red Bull et Ferrari. Le natif d'Heppenheim vit actuellement la pire période de sa carrière en Formule 1 et le futur ne s'annonce pas plus rayonnant, freiné par une Aston Martin plus que poussive.

Éconduit par Ferrari et attiré par le chant des sirènes venant d'Aston Martin, Sebastian Vettel espérait relancer sa carrière dans la nouvelle écurie britannique basée à Gaydon. Malheureusement pour lui les performances affichées par l'écuries l'année dernière ne sont plus d'actualité et à l'image de James Bond, même si « les diamants sont éternels », Sebastian Vettel quadruple champion du monde risque de se lasser rapidement de la Formule 1.

Marquant un point dès sa première apparition en Formule 1 lors du Grand Prix des États-Unis en 2007, Sebastian Vettel n'avait pas connu telle période de disette. Sa dernière apparition dans les points date du Grand Prix de Turquie (Il y a 7 courses) et sa dernière victoire fut celle arrachée à Singapour en 2019 (il y a 27 courses) grâce à une stratégie plutôt orientée de la part de Ferrari au profit de son pilote allemand.

« Baby Schumi » marchait sur les traces de Michael Schumacher, son mentor, en déposant ses valises chez Ferrari le quadruple champion du monde espérait sûrement briller à nouveau, mais cette fois-ci au volant d'une monoplace de la Scuderia. S'il a, un temps, joué le titre de champion du monde face à Lewis Hamilton, il a rapidement subi les coups et les victoires en série du Britannique, mais également les galères chez Ferrari.

Le tournant de la carrière chez Ferrari pour Sebastian Vettel s'est peut fait en deux temps, une première fois au Grand Prix d'Allemagne en 2018, course qui a vu l'Allemand percuter le mur lorsque la pluie a fait son apparition, mais aussi une course qui a remis Lewis Hamilton en selle pour le championnat. L'autre fait marquant peut être en 2019 lors du Grand Prix de Monza, Charles Leclerc, nouvel arrivant dans l'écurie au cheval cabré, triomphe en terres italiennes et rafle une victoire d’anthologie en terre sacrée. Il n'en fallait pas plus pour que la presse Italienne et les tifosis placent tous leurs espoirs sur le jeune pilote monégasque, au détriment de son illustre coéquipier allemand.

Aujourd’hui le pilote allemand peine à battre son coéquipier Lance Stroll, et éprouve toutes les peines du monde à comprendre sa monoplace. Après 4 courses Sebastian Vettel n'a réussi qu'une seule fois à se placer devant Lance Stroll sous le drapeau à damier (Grand Prix d'Espagne). S'il faut lui laisser le temps de faire corps avec sa monoplace, il faut aussi se rendre à l'évidence, Sebastian Vettel va devoir manger son pain noir avant de pouvoir à nouveau monter sur un podium de F1.
Partager

Grand Prix d'Espagne

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top