Les limites de pistes étudiées à la loupe par un groupe de travail

Suite aux récentes préoccupations concernant le manque d’application cohérente des limites de piste en F1, un groupe de travail va être mis en place pour se pencher tout particulièrement sur ce sujet.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Un groupe de travail a été mis en place pour étudier la question des limites de piste
© Alfa Romeo / Un groupe de travail a été mis en place pour étudier la question des limites de piste
L’équipe autrichienne, Red Bull, révolté par la série de pénalités infligées à Max Verstappen cette année pour des infractions aux limites de piste, a fait des appels pour un changement d’approche. Lors de la réunion régulière de Stefano Domenicali, PDG de la F1, avec les directeurs d’équipe pendant le week-end du GP d’Espagne, cette question fut abordée.

Christian Horner, le directeur de l’écurie Red Bull, s’était exprimé sur le problème après que son pilote, Max Verstappen, ait perdu une victoire en course à Bahreïn, ainsi qu’une pole position et le meilleur tour au Portugal en raison des règles de limite de piste. Il a récemment déclaré : « Je pense qu'il y a eu des discussions saines, et il y a un groupe de travail en cours de création. Nous devons juste arriver à quelque chose de simple, clair et compréhensible pour les pilotes, les fans et les équipes. Cela ne devrait pas être si difficile. »

Il est très difficile d’instaurer des limites strictes et définitives pour chaque Grand Prix en Formule 1. Les monoplaces sont sujets à de nombreuses modifications entre chaque saison, de ce fait, les pilotes ne vont pas extraire de la performance de leurs voitures de la même manière d’une année à l’autre et abusera également des limites de pistes à des endroits différents.

Ce fut remarquable au Grand Prix du Portugal 2021 où le contrôle du virage 14 était devenu nécessaire contrairement à la saison 2020, du fait des nouvelles réglementations mises en place en 2021 réduisant la force d’appui. Michael Masi, le directeur de course de la F1, s’est exprimé sur la complexité de trouver une solution qui fonctionne pour tous les circuits.

« Je pense qu'idéalement, nous aimerions avoir une limite stricte partout », a-t-il déclaré. « Mais c'est difficile avec les circuits. C'est un processus d'évolution permanente. À Portimao, il y a des endroits qui posent des problèmes de limite de piste une année, et qui n'en posent pas l'année suivante. Et vice versa. C'est donc une évolution continue que nous travaillons avec chacun des circuits. Cela nécessite évidemment un investissement important de leur part. »

« Nous devons trouver le meilleur équilibre en tout point dans chaque situation »


« Dans un sens, ce serait bien d'avoir des murs partout, comme nous le verrons dans quelques semaines à Monaco ou à Bakou, mais nous courons sur différents types de circuits en permanence. Donc, lorsque nous examinons tout du point de vue de la sécurité, nous devons trouver le meilleur équilibre en tout point dans chaque situation. Chaque virage est différent, et chaque circuit est différent. »
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top