Rien ne va plus pour Ricciardo

Le pilote McLaren, Daniel Ricciardo, a encore rendu une copie bien pâle ce week-end à Monaco, largement dominé par son coéquipier.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Ricciardo toujours en grande difficulté en ce début de saison
© Motors Inside / Ricciardo toujours en grande difficulté en ce début de saison
Daniel Ricciardo éprouve beaucoup de difficultés pour s'adapter à sa nouvelle monoplace, depuis son arrivée cette année chez McLaren. Bis répetita pour le pilote australien ce week-end à Monaco, qui peine à tirer les performances de sa voiture. Dès les qualifications du samedi, Ricciardo est loin de son meilleur niveau et échoue en Q2 à la douzième position tandis que son coéquipier, Lando Norris, s'empare de la cinquième place sur la grille.

Les qualifications du Grand Prix de Monaco sont sans doute les plus décisives afin de déterminer l'issue de la course du lendemain, le tracé ne laissant pas vraiment place à de nombreux dépassements en course. Daniel Ricciardo ne put donc améliorer sa position de départ, restant coincé dans le trafic à la douzième place. Aucun point au terme de ce Grand Prix en Principauté pour l'Australien, à l'inverse de con coéquipier britannique, qui réussit à monter sur la troisième marche du podium.

« Je savais que la course serait délicate après une séance de qualification difficile »


Honey Badger s'est exprimé après la course sur son week-end périlleux mais positif pour l'équipe : « Cela a été un peu un week-end à oublier pour moi, malheureusement. Je savais que la course serait toujours délicate après une séance de qualification difficile et c’est comme ça que ça s’est passé », déclara Ricciardo. « J’ai eu un peu de mal au départ avec les Mediums et cela a à peu près décidé notre course. Le deuxième relais avec les durs était encourageant et les temps au tour ont vraiment commencé à s’améliorer, mais à ce moment-là, je ne pouvais pas faire grand-chose de plus étant donné la difficulté de dépasser ici. »

Il sait que la comparaison avec son coéquipier n'est pas flatteuse pour lui mais il n'en oublie pas pour autant de jouer l'esprit d'équipe en ces temps difficiles : « Du côté positif, c’était un excellent résultat pour Lando et l’équipe, alors félicitations à tous. Cela montre que le rythme est là dans la voiture et que nous devons juste travailler pour le déverrouiller, mais cela viendra avec le temps et le kilométrage. »

Il devient urgent pour Ricciardo de se ressaisir, pointant à la huitième place du championnat pilotes avec 32 points de retard sur Lando Norris, occupant pour sa part, la troisième position de ce classement. Pour cela, il faudra délivrer une grande performance au Grand Prix d'Azerbaïdjan, se déroulant du 4 au 6 juin prochain : « Je vais juste devoir comprendre ce qui s’est passé et m’éloigner quelques jours pour me déconnecter un peu avant de retourner à Bakou. »
Partager

Grand Prix de Monaco

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top