Wolff contre Bottas : l'écrou de la discorde chez Mercedes

Un Grand Prix catastrophique pour Mercedes à Monaco qui pourrait bien cacher des malaises bien plus profonds au sein de l’équipe. Après un arrêt aux stands désastreux ayant conduit à l’abandon de Valtteri Bottas, Mercedes désigne le pilote finlandais comme responsable de cet épisode dommageable.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Début de saison difficile pour Bottas
© Mercedes / Début de saison difficile pour Bottas
Pour Mercedes, ce début de saison est un brin plus mouvementé que les précédents. L’équipe, habituée à survoler les débats dans la course au titre, aussi bien pilotes que constructeurs, se frotte cette année à une équipe Red Bull bien en place. Lewis Hamilton a réussi à tirer son épingle du jeu sur les quatre premiers Grand Prix de la saison, Valtteri Bottas ne peut en dire autant. Loin de là, même.

Comme si Hamilton n'était pas un obstacle suffisamment grand, voilà que Max Verstappen vient s'en mêler et s'intercaler entres les Mercedes. Pas la moindre victoire pour l'instant chez Bottas. Cette situation a donné lieu des scènes inhabituelles pour l’équipe allemande lors des premières courses de cette saison.

A Bahreïn, Bottas dût observer, depuis un gouffre de 37 secondes, les deux premiers, séparés par sept dixièmes. A Imola, sur une piste trempée, son carton avec Russell n'a pas arrangé son image. Tout le monde se demandait ce qu'il faisait à la lutte avec une Williams. A Barcelone, et pour la première fois, Bottas a clairement refusé de laisser passer son coéquipier Lewis Hamilton, pourtant engagé sur une autre stratégie et dans une lutte pour la victoire. La radio du Finlandais a pourtant chauffé !

Comme un malheur n’arrive jamais seul, Valtteri Bottas a été victime ce weekend à Monaco d’un problème d’écrou à l'avant droit. Une scène insolite qui a tout de même nécessité l’envoi de la monoplace à l’usine pour extraire le pneu de la voiture. A première vue, cet incident relève de la pure malchance, sinon d'une défaillance inhabituelle en sport automobile. Lors du débrief d’après-course, l’équipe Mercedes portait clairement la faute sur le numéro 77.

« Valtteri a arrêté sa voiture un peu trop à l’avance. Le mécanicien a du utiliser le pistolet avec un angle. Cet angle a endommagé l’écrou et nous ne pouvions plus l’enlever » a affirmé Toto Wolff en conférence de presse après le Grand Prix de Monaco. Cette explication a été confirmée par James Vowles, directeur de la stratégie chez Mercedes.

L’enchainement de ces contre-performances pour Bottas doit certainement précipiter la réflexion pour le duo de pilotes en 2022 chez les champions du monde en titre. Et les rumeurs, bien que balayées d’un revers de main par Valtteri, sur son possible remplacement par George Russell, n’arrangent pas les choses. La guerre serait-elle déclarée entre Valtteri Bottas et Toto Wolff ?

Pendant ce temps, Mercedes continue de se battre sur un autre front face à Red Bull concernant l’aileron arrière flexible qui donnerait un avantage significatif en ligne droit à l’écurie autrichienne. Autant dire que chez Mercedes, la saison 2021 s’annonce très très mouvementée.

Mercedes : des fissures dans la forteresse ? Abonnez-vous à notre chaine Youtube Motors Inside et à notre chaine Twitch "motors_inside" pour retrouver tous nos débriefs !

Partager

Grand Prix de Monaco

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top