Grand Prix d'Azerbaïdjan : les 7 faits marquants

En quatre courses disputées dans ses rues, Bakou aura été témoin de quelques beaux faits d'armes de la Formule 1 moderne. Voici les 7 moments forts retenus par la rédaction.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
La course de 2017 marquée par la victoire de Ricciardo et le podium de Stroll est l'un des 7 faits marquants du Grand Prix d'Azerbaïdjan.
© Red Bull / La course de 2017 marquée par la victoire de Ricciardo et le podium de Stroll est l'un des 7 faits marquants du Grand Prix d'Azerbaïdjan.

1. Un dépassement d'anthologie et la victoire à la clé : Ricciardo au bout d'une course folle (2017)



Dixième après un crash en qualifs, puis 17ème après un arrêt précoce pour déblayer ses écopes de freins, rien ne prédestinait que Daniel Ricciardo remporterait la victoire à Bakou en 2017 !

Mais au beau milieu d'une course folle en rebondissements, Honey Badger va faire une folle remontée ponctuée par un chef d'œuvre : le dépassement des deux Williams et de Nico Hülkenberg en bout de ligne droite pour ce qui sera élu comme le dépassement de l'année !

Avec la pénalité dans les stands de Vettel et les déboires d'Hamilton avec son appuie-tête, l'Australien récupérait la tête de la course pour ne plus jamais la lâcher et remporter une superbe victoire. Mémorable !

2. L'altercation Vettel / Hamilton (2017)



Cette même édition 2017 a été également marqué par un évènement peu commun et qui allait marquer le début du duel entre Lewis Hamilton et Sebastian Vettel. Nous sommes au 17ème tour, sous régime de voiture de sécurité présente afin que les commissaires de piste puissent nettoyer celle-ci des débris laissés dans les aléas des premiers tours.

Les feux de la Safety car s'éteignent et Hamilton, en tête du peloton contrôle le rythme, extrêmement faible dont la majorité des pilotes se plaignent à la radio. Dans la descente vers le virage 16, Hamilton donne un coup de freins qui surprend son rival pour le titre, Vettel, alors deuxième.

L'Allemand, furieux car croyant que le Britannique avait réalisé volontairement la manœuvre, se porte à hauteur de la Mercedes et assène un coup de roue à son homologue pour signaler son mécontentement. Pour cette manœuvre, témoin de la tension naissante dans la lutte pour le titre entre les deux hommes, Vettel sera sanctionné d'un stop and go de 10 secondes, plus lourde sanction avant la disqualification.

La suite nous la connaissons : ni l'un ni l'autre ne remportera cette course après le surréaliste problème de protège habitacle d'Hamilton, offrant la victoire à Daniel Ricciardo.

3. Le crash Verstappen / Ricciardo (2018)



En lutte pour le podium face aux Mercedes et à Sebastian Vettel, les deux pilotes Red Bull se livrent une bataille sans merci, pour le plus grand bonheur des spectateurs ! Daniel Ricciardo, devant sur la grille , s'est fait passer par son coéquipier au départ mais se montre plus rapide que le Néerlandais en rythme de course.

Il le dépasse une première fois au virage 3 après une lutte au coude à coude dans les deux premiers virages. L'Australien pense avoir fait le plus dur mais Red Bull lui livre une mauvaise stratégie qui le remet derrière Mad Max après son arrêt au stand . Après une tentative infructueuse au 38ème tour, l'irréparable va être commis deux tours plus tard.

En effet, DRS ouvert et beaucoup plus rapide que Verstappen, Ricciardo fait une feinte de dépassement à l'extérieur couverte par Verstappen et replonge à l'intérieur en sautant sur les freins. Las, le Hollandais se décale au moment du freinage et les deux pilotes s'accrochent violemment, causant un double abandon pour une écurie Red Bull dépitée.

Le début de la fin entre les deux coéquipiers !

4. Le véritable crève cœur de Bottas (2018)



Si l'édition 2017 a été particulièrement riche en rebondissements, la suivante le fut également ! Maitrisant une course où sa stratégie payante l'a fait passer devant Sebastian Vettel, Valtteri Bottas est à 3 tours de remporter la victoire et de reprendre la tête du championnat du monde face à Hamilton et Vettel. Mais la malchance du Finlandais va une fois encore le frapper violemment.

Dans la ligne droite de départ, le pilote Mercedes roule sur un débris et voit son pneu arrière droit se déliter instantanément. C'est l'abandon pour Bottas, qui aura vécu ce week-end là, l'un de ses pires week-end en Formule 1 dont il mettra longtemps à s'en remettre.

5. Le premier podium de Stroll (2017)



On pourrait pratiquement faire un top 7 des faits marquants du Grand Prix d'Azerbaïdjan rien qu'avec cette superbe édition 2017 ! Avec la victoire de Ricciardo et les coups de roues entre Hamilton et Vettel, l'autre évènement de Grand Prix est l'exploit du jeune Canadien Lance Stroll.

Parti 8ème sur la grille en devançant son expérimenté coéquipier Felipe Massa, Stroll réalise une course très propre et sans bavure, au contraire par exemple des pilotes Force India, Ocon et Pérez qui s'accrochent devant eux.

S'ils se retrouvent derrière Massa et Hülkenberg en début de course, la mécanique viendra gâcher l'opportunité de podium du premier tandis que le second ira se crasher dans le fameux virage 8 ce qui offre à Stroll une position aussi inédite qu'inattendue.

Le Canadien suit parfaitement le rythme de Ricciardo et est deuxième à quelques encablures de la fin quand la Mercedes de Bottas et sa puissance monstrueuse le dépose sous le drapeau à damiers le reléguant au troisième rang.

Qu'importe, ce jour là, Stroll faisait taire tous ses détracteurs qui ne voyait en lui qu'un fils à papa ronchon uniquement là par son pécule financier. A 18 ans et 239 jours, Lance Stroll devenait le deuxième plus jeune pilote à monter sur un podium derrière Max Verstappen qui le devance de...6 jours ! Retrouvez toutes ces statistiques dans notre article concernant les chiffres clés du Grand Prix d'Azerbaïdjan.

6. Le crash de Leclerc en qualifications (2019)



Lors de la dernière édition de ce Grand Prix, remportée par Valtteri Bottas sur Mercedes, on pensait à juste titre que celle-ci reviendrait à un jeune monégasque au bolide rouge, revanchard après un Grand Prix de Bahreïn écœurant pour lui même.

Ainsi, Charles Leclerc dominait toutes les séances d'essais libres et même la Q1, mais rien n'allait se passer comme prévu. Dans sa deuxième tentative en Q2, le Monégasque améliore nettement son premier secteur mais plante sa Ferrari au désormais célèbre virage 8, au pied de la Tour de la vieille ville.

Furax contre lui même, son message radio l'accablant fait désormais partie des souvenirs de ce Grand Prix. Le lendemain, le champion de F2 2017 remonte au 5ème rang grâce à une stratégie décalée et s'offre en prime le record du tour en course. Rageant.

7. La fantastique course de Pérez (2016)



Si cette année 2016 est marquée au fer rouge par le duel fratricide entre Hamilton et Rosberg, remporté par ce dernier, certains pilotes ont tout de même réussit à se distinguer entre les deux hommes forts du championnat.

Lors de ce Grand Prix à Bakou, Nico Rosberg réalise une master class en réalisant le deuxième Grand Chelem de sa carrière, c'est à dire en s'octroyant pole, victoire, meilleur tour en course et en menant l'intégralité des tours du Grand Prix.

En proie à des soucis, Hamilton ne peut pas lutter pour le podium ce qui libère une place pour un outsider. Cette place, c'est au mérite que Sergio Pérez va aller la chercher. Deuxième des qualifications derrière Rosberg, le Mexicain est pénalisé de cinq places pour changement de boite de vitesses.

Septième sur la grille, Checo remonte un à un ses adversaires et lutte avec Kimi Raikkonen pour la troisième place derrière les intouchables Rosberg et Vettel. Dans l'ultime boucle, le pilote Force India trouve l'ouverture sur le Finlandais et va décrocher un nouveau podium avec l'écurie indienne. Alors podium en vue avec Red Bull cette saison? Rien n'est moins sûr !
Partager

Grand Prix d'Azerbaidjan

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top