Andreas Seidl estime que McLaren a limité les dommages à Bakou

Après avoir perdu sa troisième place au championnat constructeur au profit de Ferrari, Andreas Seidl estime avoir limité la casse puisque l’écart n’est que de deux points avec la Scuderia.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Les McLaren vont-elles rebondir au Paul Ricard ?
© McLaren / Les McLaren vont-elles rebondir au Paul Ricard ?
Les McLaren étaient attendues aux avant-postes ce week-end. Mais leurs résultats, d’abord en qualifications, puis en course n’étaient pas conformes aux attentes. Daniel Ricciardo ne passe pas la Q2 et dut s’élancer 13ème, Norris réalise le 6ème temps avant d’être rétrogradé de 3 places à cause d’une pénalité. Quant aux Ferrari, elles signaient la pole et 5ème temps.

Malgré leurs mauvais résultats en qualification, les McLaren sont parvenues à remonter au classement, mais Norris est devancé par Leclerc, tout comme Ricciardo qui termine derrière Sainz.

Cependant, le directeur de McLaren Racing, Andreas Seidl estime qu’avec une 5ème et une 9ème place à l’arrivée, ses pilotes ont limité les dégâts face à leur concurrent direct au championnat constructeur.

« En commençant P9 et P13 et que vous êtes après les premiers virages P12 et P13, puis que vous terminez P5 et P9 juste une position derrière chacune des Ferrari, c’est clairement une limitation des dégâts. »

« En fin de compte, nous devons juste faire en sorte de terminer plus haut le samedi, parce que nos dimanches sont plus faciles et je pense que nous avions vraiment le rythme pour jouer plus haut. Mais quand vous êtes dans le trafic, vous ne pouvez pas faire grand-chose. »

« Encore une fois, c’est un bon travail de la part des deux pilotes et de la part de l’équipe pour garder le calme dans une course difficile. Donc, nous sommes finalement assez heureux de n’avoir perdu que quatre points contre Ferrari, ce qui est un bon résultat après un samedi décevant. », a-t-il déclaré au site de la Formule 1.

Seidl est également revenu sur le drapeau rouge – provoqué par l’accident de Max Verstappen – et estime que McLaren aurait pu ramener encore plus de points de Bakou.

« Je pense que si cela avait été une course normale, il est clair que Mercedes et Red Bull seraient partis loin devant. Mais je pense que cela aurait aussi pu être intéressant avec la dégradation des pneus sur les Ferrari. »

« C’est tellement difficile de prédire ce qu'il aurait été possible de faire dans une course normale. Aussi difficile de dire ce qu’il se serait passé si nous avions terminé les qualifications là où nous aurions dû être. »

« Mais au final cela ne compte pas, vous devez juste vous assurer de tout réunir le samedi et le dimanche, c’est là-dessus que nous devons travailler. Après, vous obtiendrez les résultats que vous méritez, c’est l’objectif en tant qu’équipe. »
Partager

Grand Prix d'Azerbaidjan

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top