Exclusif - Les impressions de Montagny avant les qualifications

MotorsInside est parti à la rencontre de Franck Montagny. Il nous livre ses impressions sur ce début de saison fabuleux et ses perspectives pour la suite. Cash et sans détour comme à son habitude, profitez d'u tour avec Franck avant les qualifications !
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Enfin le retour de la F1 au Paul Ricard
© MotorsInside - Nicolas LEROOY / Enfin le retour de la F1 au Paul Ricard
Après la saison très compliquée de l’an passé, la situation est toujours perturbée cette année, mais nous retrouvons la F1 en France, au circuit Paul-Ricard et c’est un évènement que beaucoup de fan Français attendent avec impatience.
Le championnat 2021 est serré, à rebondissements. Une grosse bagarre entre Hamilton et Verstappen, mais aussi entre Mercedes et Red Bull.

Penses-tu que cette bataille va perdurer tout au long de la saison ? On sait Hamilton très fort psychologiquement, mais Verstappen a également progressé. Et du côté des équipes, Red Bull avec Honda vont-ils tenir le rythme ?

« C’est un super début de championnat. J’adore voir ces deux pilotes qui sont dans deux équipes différentes qui se tirent la bourre à chaque grand-prix. Un coup c’est l’un qui gagne, un coup c’est l’autre. Un coup il y a un changement de situation. L’un sort, l’autre sort aussi. Bref, le scénario est génial, c’est juste parfait.
Je ne pense pas que ça puisse tenir comme ça toute la saison. Pas avec autant de suspens à chaque course.
Mais il va y avoir des hauts, des bas. En tous cas, on voit que tous les deux sont prêts à se battre jusqu’au bout.
Du côté mental, je pense que Mercedes cette année à perdu Bottas. Donc cette année ils n’ont que Hamilton. Ce qui veut dire que s’il se loupe, s’il fait une erreur, s’il n’est pas à l’aise dans la voiture c’est l’équipe entière qui plonge.
Au championnat constructeur ils ont déjà pris une petite carotte, c’est moins serré qu’au championnat pilotes. Ainsi Mercedes est obligé d’attaquer s’ils ne veulent pas s’enfoncer encore plus.
A contrario, si Red Bull arrive à placer Versttapen et Checo dans les gros points, ils vont gagner en sérénité. Et cette sérénité-là, ils vont la transmettre à Verstappen. Ce dernier n’est pas au niveau d’un Hamilton au niveau du mental, il n’a pas encore la sérénité de l’Anglais. Mais cette sérénité va l’aider et va faire une grosse différence tout au long du championnat. Le fait d’avoir deux pilotes qui jouent devant, ça va aider Red Bull, mais surtout ça va décupler les performances de Verstappen. Quand tu es tout seul contre deux, c’est pas pareil que lorsque tu joues à un contre un. »


Tu penses donc que Sergio Perez a compris le fonctionnement de la Red Bull et que le second pilote sera enfin un atout tout au long de la saison ?

« Tout à fait. Il a gagné. [à Baku]. Je pense qu’un Perez est meilleur qu’un Albon. Il a évolué, il a plus d’expérience. L’équipe a tellement besoin d’un bon deuxième pilote qu’ils vont tout faire pour que ça continue de bien se passer. Ils arrivent en France dans les meilleures disposition, Verstappen est leader, Perez est 3ème. Il faudrait un gros coup de grizzly pour perdre cette sérénité là. »

Pour toi, Red Bull ET Honda vont réussir à tenir un développement important tout au long de la saison ?

« C’est une réflexion complètement personnelle, mais je pense que cette année Red Bull ne va pas compromettre 2021 pour déjà tout mettre sur 2022 tout de suite. Si je suis à la place de Red Bull, je me dis que j’ai ma carte à jouer, c’est ma chance, je peux redevenir champion du monde. On peut mettre Verstappen champion du monde. Et pour ça il ne faut pas arrêter le développement actuel. Il faut peut-être faire l’impasse sur 2022 ? Je ne sais pas ? Mais très sincèrement, on ne peut jouer 2021 et 2022. »

Esteban Ocon est prolongé de trois ans. Une super nouvelle pour lui, pour les fan Français. Un message fort d’Alpine qui confirme son engagement sur la durée. Qu’en penses-tu ? Est-ce signal envoyé à Fernando Alonso ?

« Oui Alpine va s’engager sur le long terme, c’est certain. Pour Esteban, la nouvelle est très étonnante. Ça ne se fait pas. Tu engages un champion du monde sur une telle durée pour avoir son feedback. Mais un jeune pilote, qui sur le papier à tout à prouver et n’est pas demandé par une autre équipe, tu le signes un an, tu peux le reconduire pour une année de plus, mais pas trois ans ! C’est une super aubaine qu’il a. C’est magnifique.
Il va pouvoir faire ce qu’il veut, bien se préparer. Travailler comme il l’entend. Faire ses erreurs mais progresser. Je ne lui souhaite que le meilleur !
Fernando doit faire ses preuves, clairement il doit impérativement refaire ses preuves. Là il est moins vite. Dans une équipe, t’es devant, ou t’es derrière. Ocon a signé trois ans est c’est bien. Pour Alonso, ou il match Ocon, ou il s’en ira. C’est pas compliqué, il fait cette année et l’an prochain. Si au bout de l’année prochaine, il ne fournit pas plus… Quel est l’interêt pour une écurie de garder un pilote comme ça ?
Ocon sera mature à ce moment là. A moins que t’aies du business à faire en Espagne, autant placer un jeune pilote que tu pourras former comme tu veux. »


Il y a en effet des pilotes qui tapent à la porte.

« Oui. Notament le p’ti Théo (ndlr : Pourchaire). »

Après tout l’engouement qu’il sucite après ce fameux Grand Prix de Monaco. Tu penses qu’il est judicieux qu’il ait un baquet en F1 l’an prochain ? On évoque beaucoup Alfa Roméo.

« Très sincèrement je le vois l’an prochain chez Alfa. Ca servirai à quoi de le laisser végéter en F2 ? C’est un talent pur. Il marche en F2, il sait faire en F2. Il a gagné des courses déjà. Il va gagner le championnat. Le minot, il sort de la F4, il gagne ! Il rentre en F3, il gagne quasiment le championnat. Il rentre en F2, il fait quelques courses et pas d’essais et il gagne Monaco ! Tu le prends tout de suite en F1 et tu lui laisses le temps d’apprendre la F1. Mais ça va marcher en F1, c’est certain. Tout ceux qui ont fonctionné comme ça en F2 ont réussi en F1. Leclerc on l’a posé chez Alfa et il a directement explosé par exemple.
Et ça fonctionnera bien car il est dans son cocon avec Fred Vasseur. En F3 il était chez Fred, en F2 il est chez Fred donc il a ce cocon un peu famille et chez Alfa ça sera le même cocon. C’est important d’avoir toujours ses repères. »


Retrouvez l'interview complète où nous échangeons sur le futur de la F1, le rôle du pilote, l'évolution de ce sport au cours des années dans un article à paraitre prochainement.
Partager

Grand Prix de France

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top