Grand Prix de France - Course : Verstappen arrache la victoire à Hamilton

Max Verstappen a triomphé au Castellet devant Lewis Hamilton et Sergio Pérez. Une stratégie différente entre Mercedes et Red Bull a donné du suspens à la fin de course, avec un dépassement décisif dans l'avant-dernier tour !
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Max Verstappen a remporté la 13e victoire de sa carrière, juste devant Lewis Hamilton !
© Red Bull / Max Verstappen a remporté la 13e victoire de sa carrière, juste devant Lewis Hamilton !
Max Verstappen a gagné ce dimanche le Grand Prix de France 2021 ! Le Néerlandais a dicté sa loi au Castellet, grâce à une stratégie payante de 2 arrêts au stand et un dépassement sur le fil au 52e tour.
Victoire pour le pilote Red Bull devant Lewis Hamilton et Sergio Pérez.

Au championnat du monde, Max Verstappen conforte son avance et reste en tête.

Deux ans après la dernière course, la grande fête de la Formule 1 en France a été marquée par le vent ! Le mistral a balayé les voitures sur les 53 tours de course. La pluie n’est pas tombée mais la piste était neuve au moment du tour de formation. Des averses ont lavé la piste le dimanche matin, notamment lors de la course support de F3. 25,3 degrés dans l’air, 37,5 degrés sur la piste, au moment du départ à 15h ce dimanche 20 juin, pour un Grand Prix devant 15 000 personnes. Audience record pour un événement sportif en France depuis 1 an et demi et le début de la crise sanitaire !

Verstappen cède la tête



Le poleman s’est loupé au départ ! Max Verstappen a perdu le bénéfice de sa première place en ratant son freinage du 1er virage, dans les esses de la Verrerie ! Un freinage trop tardif, perte d’appuis à l’arrière : le Néerlandais a lâché le commandement, au bénéfice de Lewis Hamilton. Le pilote Red Bull #33 est revenu en piste en 2e place, juste devant Valtteri Bottas.

La grosse manœuvre du départ était à mettre à l’actif de Daniel Ricciardo. L’Australien s’est invité à la 9e place dès le premier virage par l’extérieur, face à son propre équipier Lando Norris. Certainement vexé, le Britannique tentait de reprendre son bien. Frayeur dés le 2e tour avec un 1er freinage loupé, mais les échappements lui permettaient de garder sa 10e place.

Pas de crash en tout cas dans le premier tour. Le grand perdant était Mick Schumacher, tombé de la 15e place… à la 20e place. Freinage raté au 3e virage, le virage de l’Hôtel.

Le premier joli dépassement était à mettre à l’actif de Sebastian Vettel, venu chiper la 11e place provisoire à Esteban Ocon, par l’extérieur, à la chicane Nord, celle au milieu de la ligne droite du Mistral.

En tête, Hamilton comme Verstappen se plaignaient du manque de grip, dû à cette piste neuve, nettoyée par la pluie des heures précédentes. L’équilibre ? Un “désastre” par exemple selon Pierre Gasly, toujours 6e au 8e tour. Son équipier chez Alpha Tauri naviguait au même moment en 16e place, Yuki Tsunoda était parti des stands en gommes médiums, après son crash en Q1 ce samedi après-midi. Dernier sur la grille (19e), le pilote Aston Martin Lance Stroll était remonté au 14e rang, avec un dépassement sur l’Alfa Romeo de Kimi Raikkonen au 10e tour.

Pas de changement entre la 3e et la 7e place depuis le départ : Bottas et Pérez un peu devant, puis un train des outsiders, emmené par Sainz, devant Gasly et Leclerc. Alonso, Ricciardo et Norris complétaient le top 10 provisoire.

Verstappen fait l'undercut à Hamilton !



Il fallait justement regarder du côté du milieu de tableau pour voir des dépassements. En difficulté avec ses pneumatiques médiums, Fernando Alonso cédait la 8e puis la 9e place aux deux McLaren, Ricciardo devant Norris. Dépassement courageux des deux pilotes : Ricciardo est passé au freinage de la Chicane Nord, Norris juste avant le double gauche du Beausset (10e-11e virage). "Plan B" demandait le pilote Alpine à son ingénieur piste à la radio. Alonso restait avec son même train de pneus quelques boucles supplémentaires.

Le 15e tour était celui du premier passage au stand, Charles Leclerc avec sa Ferrari. Gommes dures (bande grise) pour le Monégasque, qui repartait 19e, entre les deux Haas, Nikita Mazepin devant Mick Schumacher. Les autres pilotes restaient un peu plus longtemps en piste. Gommes dures également pour Ricciardo au 17e tour. Au tour de Bottas au 18e passage, suivi quelques secondes plus tard par Sainz et Gasly. Redistribution totale des cartes, l'Espagnol et le Français sortaient derrière Leclerc et Ricciardo.

Red Bull sentait aussi le vent de l'arrêt au stand : Verstappen passait au box au 19e tour. Mais le Néerlandais ne perdait pas sa place face à Bottas. Restait à Hamilton de faire son arrêt dans la foulée au 20e tour. Changement de gommes en 2,2 secondes pour Mercedes... et surprise, Verstappen passait devant Hamilton !

Résultat des courses, le Néerlandais emmenait les deux Mercedes dans son sillage. Mais Hamilton perdait progressivement du terrain sur Verstappen, Bottas revenait même dans ses échappements. La tête était provisoirement récupérée par Pérez, qui faisait sa spéciale : allonger au maximum son premier relais. Jusqu'au 25e tour précisément !

Le nouveau leader était donc le poleman Verstappen. Derrière lui Hamilton-Bottas, Pérez un peu plus loin. Au 26e tour, les deux Aston Martin étaient en 5e et 6e place. Mais Vettel et Stroll n'étaient pas encore passé au stand, comme l'Alpine d'Ocon, qui a attendu le 28e tour pour le faire.

Derrière la bataille pour la tête, celle pour le milieu de tableau restait intéressante. La bagarre Norris-Gasly faisait rage. Devant son public, Pierre Gasly tentait de garder sa place, la 9e (au 30e tour). Quitte à tasser le Britannique à la sortie du Beausset. Viril mais correct ? Norris prenait sa radio pour se plaindre du comportement du Français. Le pilote McLaren passait dans la foulée la Ferrari de Sainz... et l'autre voiture orange de Woking, celle de Ricciardo. Norris était 7e, avec toujours les 2 Aston Martin devant.

Le pari gagnant de Verstappen



Mais l'attention revenait sur Verstappen. Le pilote Red Bull au box pour passer des médiums... au 33e tour ! Choix surprenant du Néerlandais, avec encore 21 boucles à parcourir. Les deux Mercedes avaient le champ libre : moins de 3 secondes d'écart entre Hamilton et Bottas. Verstappen revenait progressivement, son équipier Pérez ne montrait pas de résistance et le laissait passer au 35e tour. Une bagarre qui mettait à mal... la radio du leader de Red Bull, victime d'un problème !

Pendant ce temps, Lando Norris était monté en 5e place, après le changement de gommes de Vettel et Stroll chez Aston Martin. Le Britannique roulait devant Ricciardo, Gasly, Alonso, Sainz... et Vettel pour compléter le top 10. Tsunoda envisageait encore les points en 11e place provisoire. Leclerc était repassé au stand, avec une anonyme 16e place en piste à 10 tours de la fin.

Hamilton a cédé !



Seuls sur leur galaxie, les 4 pilotes de tête se sont joués la victoire. 1er acte du final : Bottas vs Verstappen ! Le Finlandais a craqué au 44e tour, avec une petite erreur au freinage de la chicane Nord. Le Néerlandais est passé à la réaccélération avant Signes, au grand dam de Bottas, qui a lâché sa colère via sa radio. Bis repetita quand même au 49e tour, Pérez prenait la 3e place, là aussi avant Signes !

La bataille ultime était lancée : Hamilton vs Verstappen pour la victoire ! Le second reprenait du terrain au premier mais c'est bien le pilote Mercedes qui maitrisait l'écart... jusqu'au 52e tour. La Red Bull #33 ouvrait son DRS. Moins d'une seconde d'écart et sur sa première tentative, le Néerlandais avalait Hamilton au freinage de la ligne droite du Mistral, toujours avant la chicane Nord.

Superbe manoeuvre de fin de course pour Verstappen, venu cueillir sa première victoire en France, et la 13e de sa carrière en F1 !

La fête est totale du côté du pilote Red Bull, qui a marqué 26 points, avec le meilleur tour également dans la besace. L'équipe autrichienne frappe fort avant deux courses à venir... sur le Red Bull Ring !

Au classement de la course, l'écart est colossal entre les 4 premiers et les autres. McLaren fait une bonne affaire, 18 points empochés. Pierre Gasly décroche son meilleur classement sur un Grand Prix de France, devant Fernando Alonso, qui sauve les meubles pour Alpine. Les deux pilotes Aston Martin complètent le top 10, Sebastian Vettel devant Lance Stroll.

Déception pour Esteban Ocon, 14e, comme pour Charles Leclerc, 16e. Aucun point pour Ferrari avec la 11e place de Carlos Sainz !
Au final, tous les pilotes ont vus l'arrivée de ce Grand Prix de France 2021, zéro abandon.

Le classement complet du Grand Prix de France 2021 :



PiloteEquipeTempsEcartTours
1VerstappenRed Bull Racing
53
2HamiltonMercedes-AMG Petronas Motorsport+2.904
53
3PerezRed Bull Racing+8.811
53
4BottasMercedes-AMG Petronas Motorsport+14.618
53
5NorrisMcLaren F1 Team+49.414
53
6RicciardoMcLaren F1 Team+1:15.857
53
7GaslyScuderia AlphaTauri Honda+1:16.596
53
8AlonsoAlpine F1 Team+1:17.695
53
9VettelCognizant Aston Martin Racing+1:19.966
53
10StrollCognizant Aston Martin Racing+1:31.946
53
11Sainz Jr.Scuderia Ferrari+1:39.337
53
12RussellWilliams Racing+1 tour
52
13TsunodaScuderia AlphaTauri Honda+1 tour
52
14OconAlpine F1 Team+1 tour
52
15GiovinazziAlfa Romeo Racing ORLEN+1 tour
52
16LeclercScuderia Ferrari+1 tour
52
17RaikkonenAlfa Romeo Racing ORLEN+1 tour
52
18LatifiWilliams Racing+1 tour
52
19SchumacherHaas F1 Team+1 tour
52
20MazepinHaas F1 Team+1 tour
52


Après le Grand Prix de France, le classement général des pilotes fait la part belle à Max Verstappen, qui totalise maintenant 12 points d'avance sur Lewis Hamilton.

Découvrez le nouveau classement général des pilotes et le classement général des constructeurs.

Partager
Image
GP France
00h00m00s
Course terminée
Vendredi 18 jui.
Samedi 19 jui.
15h - 16h
Dimanche 20 jui.
15h - 17h

Grand Prix de France

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top