Ferrari - Un long chemin de croix avant 2022

Malgré un net regain de forme lors des deux précédents Grand Prix, Ferrari a bouclé sa pire course de la saison en France. En proie à des problèmes de pneus, Ferrari revient avec un zéro pointé qui n'augure rien de bon pour la suite.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Malgré l'impression de vitesse, Carlos Sainz n'a pas trouvé le rythme au Castellet. Pas plus que Charles Leclerc.
© MotorsInside - Nicolas LEROOY / Malgré l'impression de vitesse, Carlos Sainz n'a pas trouvé le rythme au Castellet. Pas plus que Charles Leclerc.
Une pole à Monaco, puis en Azerbaïdjan : la Scuderia Ferrari a de nouveau fait vibrer les fans en ce début de saison 2021. La France marque le retour des pistes conventionnelles, et des chaleurs estivales, tout ce que la Ferrari SF21 redoute pour performer.

Des soucis d'utilisation des pneus



L'équipe a confirmé qu'il ne peuvent exploiter qu'une petite fenêtre d'utilisation des pneus.
Ainsi les gommes Pirelli se dégradent beaucoup trop vite. Mais les pilotes subissent également beaucoup de graining.
Une équation difficile à résoudre qui gène énormement la Scuderia dans la quête d'une stratégie optimale.
Binotto confirme :
« Nous n’avons pas été en mesure de faire fonctionner les pneus comme nous aurions dû le faire et nos performances sont strictement liées aux pneus et à la façon dont nous les faisons fonctionner. »

Ce n'est pas rassurant pour les deux courses à venir sur le tracé Autrichien.

Un zero pointé pour l'équipe italienne en terres françaises



Charles Leclerc s'est plaint durant tout le week-end de son train avant. Il n'a pas trouvé le rythme en qualifications, encore moins en course où il termine 16ème, intercalé entre deux Alfa Roméo.
De son côté, Carlos Sainz ne fait guère mieux en terminant 11ème à quasiment un tour du leader.
Ferrari a annoncé la fin du développement de la SF21, au profit de la création du bolide prévu pour 2022 et le changement de réglementation technique.

Une fin de saison à l'agonie ?



Si les stratèges n'arrivent pas à mieux exploiter le châssis actuel, le reste de la saison risque d'être du même niveau que la campagne 2020.

Binotto conclut :
« Je n’ai pas de réponse pour l’instant. Je pense que ce dont nous avons besoin, c’est d'analyser toutes les données. Quand nous reviendrons, nous aurons une grosse séance d'analyse, et nous ferons des simulations. Je pense que cela fera partie du travail que nous devons faire »


La troisième place des constructeurs qui était l'objectif en début de saison semble désormais impossible à atteindre.
A l'issue du Grand Prix de France, Ferrari perd sa place sur le podium au profit de Mclaren, avec un déficit de 16 points.

Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top