Arrêts aux stands plus longs : bonne nouvelle, pour McLaren !

Le directeur de McLaren, Andreas Seidl se félicite de la décision de la FIA concernant les arrêts aux stands. Le Britannique estime que cette mesure permettra d’éviter un incident à la suite d’un pit stop.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Andreas Seidl félicite la FIA de se montrer préventive.
© Pirelli / Andreas Seidl félicite la FIA de se montrer préventive.
Hier, la FIA a instauré une nouvelle réglementation concernant les arrêts aux stands. Cette dernière prendra effet au Grand Prix de Hongrie et obligera les équipes à limiter les automatisations lors des changements de gommes.

Désormais, les écuries devront se tenir à un certain temps sur deux critères. Un premier délai de 0,15 seconde devra être respecté entre le moment où l'écrou sera serré et le moment où le mécanicien qui lève la voiture recevra l'information. La seconde temps d'observation sera le moment où la voiture s'abaissera et celui où le pilote s'élancera. L'attente sera alors d'au moins deux dixièmes.

Avec cette nouvelle règle, la sécurité des mécaniciens et des pilotes devrait être accrue et éviterai un grave incident dans la voie des stands. Ce vendredi, le directeur de McLaren, Andreas Seidl se félicite de la décision prise par la FIA .

« La sécurité de nos mécaniciens est l'une des choses les plus importantes. La F1 est énormément compétitive, et je pense donc que c'est bien de clarifier encore plus ce qu'attend la FIA dans le cadre de la réglementation. Je ne pense pas que ça changera grand-chose pour nous car nous avions déjà adopté une approche que je qualifierais de conservatrice pour s'assurer de ne mettre aucun de nos mécaniciens en danger. », a-t-il déclaré.

Cette saison, aucun incident grave n’a eu lieu dans la pit lane, alors que les chronos réalisés par certaines équipes – comme Red Bull – s’approchent et peuvent même descendre sous les deux secondes. L’écurie autrichienne détient d’ailleurs l’arrêt au stand le plus rapide de ce début d’année en 1,93 seconde.

Alors que la victoire peut se jouer sur un bon arrêt aux stands, Andreas Seidl assure que cette mesure préventive permettra d’assurer la sécurité des mécaniciens.

« L'une des raisons pour lesquelles nous accueillons favorablement les initiatives de la FIA est qu'il est aussi important d'anticiper les ennuis ou les problèmes de sécurité, et de ne pas toujours attendre qu'ils surviennent pour réagir. Par conséquent, nous sommes très satisfaits. Dans la manière d'exécuter des arrêts au stand, il s'agit d'explorer ce qui a été autorisé par la réglementation en la matière, mais en assurant la sécurité de nos mécaniciens. »
Partager

Grand Prix de Hongrie

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top