De belles mécaniques se sont retrouvées à Magny-Cours pour les Classic Days

Ce week-end, le circuit de Nevers Magny-Cours accueillait la 14ème édition des Classic Days. À cette occasion, le tracé nivernais a reçu certaines des plus belles autos et monoplaces de l’histoire.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Olivier Panis de retour dans une F1
© Motors Inside / Morgan Parmentier / Olivier Panis de retour dans une F1
À l’occasion de la 14ème édition des Classic Days, plusieurs centaines de voitures anciennes se sont retrouvées sur le circuit de Nevers Magny-Cours. Le paddock du tracé nivernais a été envahi par certaines des plus belles voitures de l’histoire. Pour cette édition 2021, les organisateurs de l’événement ont célébré les 30 ans du premier Grand Prix de F1 à Magny-Cours et les 130 ans de Panhard.

30 ans de Formule 1 dans la Nièvre



Ce week-end, les Formule 1 étaient à l’honneur dans la Nièvre. Les Classic Days ont célébré les 30 ans du premier Grand Prix de France sur le circuit de Magny-Cours. Pour rendre la fête encore plus belle, les organisateurs de l’événement ont invité le vainqueur du Grand Prix de Monaco 1996, Olivier Panis. Pour le plus grand bonheur des spectateurs, le Français a pu reprendre la piste au volant de la Prost Grand Prix AP04 pour une démonstration. L’ancien pilote est remonté pour la première fois depuis 15 ans dans une F1.

Les organisateurs de l'évènement avaient aussi apporté la Williams d'Alain Prost avec laquelle il a gagné le championnat du monde en 1993, la Benetton de Schumacher de 1995, ou encore la Ligier de René Arnoux de 1988.

Tout au long du week-end, le conservatoire de la monoplace française était ouvert gratuitement au public. Les visiteurs, venus en nombre, ont pu observer quelques-unes des voitures les plus mythiques du sport français. Les spectateurs ont notamment pu admirer la Renault d’Alain Prost lors de la saison 1981. Un peu plus loin dans le musée, les passionnés de sport mécanique ont pu contempler toutes les Ligier et Prost Grand Prix.

Prost 81

Les plus chanceux auront également croisé Jacques Laffite et Jean-Pierre Jarrier dans les stands du circuit de Magny-Cours.

Des voitures d’exceptions



Ce week-end, quelques pièces de collection se sont retrouvées lors des Classic Days. À l’occasion des 130 ans de Panhard, les organisateurs ont fait venir quelques-unes des autos les plus emblématiques de la marque française. Il était possible d’admirer la P2C datant de 1892, la bi place de 1908 ou encore la 35 cv des records de 1926, dans la zone d’exposition « 130 ans Panhard ».

Était également présente l’Alpine A442, victorieuse au Mans en 1978. La voiture jaune, qui a participé à trois reprises à la course d’endurance la plus prestigieuse du monde, a foulé pour deux petits tours, la piste du circuit de Magny-Cours avec Alain Serpaggi à son volant.

Les participants sont aussi venus avec des voitures d’exception. Dans le paddock, il était possible de s’extasier devant des Ford GT40, des AC Cobra, les nombreuses Ford Mustang, ou encore une magnifique Dodge Charger 426 de 1968 et bien d’autres encore.

GT40

La plupart des voitures ont pris la piste du circuit de Grand Prix, et montré qu’elles n’avaient ni perdu de leur charme, ni de leur performance et pour certaines du bruit magnifique qu’elles produisent. Les V8 des Mustang, des GT40 ou encore des Cobra faisaient tourner toutes les têtes à chaque passage.

Un week-end terminé en beauté



Pour conclure cet événement comme il se doit, ce sont près de 500 voitures qui se sont réunies, malgré la pluie, pour une parade et une photo souvenir sur le circuit. Malheureusement, cette année le record datant de 2017 avec pas moins de 956 autos n’a pas été battu.

Le beau geste du week-end vient d’Autosur Classic, qui s’est engagé à reverser 10€ par voiture participant à la parade, au profit de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM).

Les Classic Days en images

Classic Days 2021

Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Haut