Michael Masi défend la licence à points

Le directeur de course de la F1, Michael Masi défend la licence à points et estime qu’il n’y a aucune raison de la modifier en milieu de saison.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Un changement de la licence à points en 2022 ?
© Alfa Roméo / Un changement de la licence à points en 2022 ?
Instaurée en 2014, la licence à points est comparable au permis de conduire. À chaque infraction, les pilotes reçoivent des points de pénalités et au bout de 12 unités sur une période d’un an, ils écopent d’une course de suspension.

En sept ans d’existence, aucune pilote n’a atteint la limite, mais certains n’en sont pas passés loin. En 2018, Romain Grosjean était tout proche d’une course de suspension, Sebastian Vettel en était lui aussi passé à deux doigts en 2019. Cette saison, Lando Norris n’est plus qu’à deux petites unités d’une exclusion, fort heureusement pour le Britannique, il va récupérer deux points au Grand Prix de Grande-Bretagne.

Dimanche dernier, lors de la conférence de presse post podium, Norris avait trouvé injuste le fait de recevoir deux points de pénalité après qu’il ait tassé Sergio Perez dans les graviers sur le Red Bull Ring. Le pilote de 21 ans avait même appelé à changer la règle des points sur la Super Licence et avait même reçu le soutien de Max Verstappen, présent à ses côtés.

Le directeur de McLaren, Andreas Seidl, a déclaré qu’il était du même avis que son pilote et du leader du championnat du monde et demande à la FIA de changer la règle :« De mon point de vue, il faut une révision. Je pense que nous sommes tous d'accord pour dire qu'une exclusion à la suite d'un incident comme celui du GP d'Autriche n'est pas la bonne solution », assure-t-il.

Le directeur de course de la F1, Michael Masi a tenu à répondre aux appels lancés par le clan McLaren et défend son système. L’Australien affirme qu’il n’est pas possible de faire un changement en course de saison et que les équipes ont déjà eu leur mot à dire quant au barème des pénalités : « C'est un système à points qui existe [hors de la F1], il n'est pas différent de ceux utilisés dans beaucoup de pays, où les automobilistes ont un nombre maximum de points à respecter et doivent adapter leur style de conduite en conséquence », avance-t-il.

« Donc non, je ne pense pas que les commissaires soient sévères. On en a discuté à la fin de l'année dernière, cela a impliqué tout le monde – les équipes, la FIA et la F1 – et le consensus était de ne faire aucun changement pour 2021. Ce n'est pas quelque chose que nous changerons en milieu d'année. Les équipes se sont mises d'accord et ont eu leur mot à dire sur le barème des pénalités, celui que les commissaires utilisent ».
Partager

Grand Prix d'Autriche

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top