Les Qualifications Sprint transforment l'essai

Pour la première fois de l'histoire de la F1, le poleman a été décidé à l'issue d'une Qualification Sprint, remportée par Max Verstappen. L'ensemble du plateau semble satisfait de cette expérimentation, qui sera reproduite encore deux fois cette année.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Max Verstappen est le premier pilote à récolter les lauriers de la Qualification Sprint
© Red Bull / Max Verstappen est le premier pilote à récolter les lauriers de la Qualification Sprint
C'était La grande question qui agite le paddock et les commentateurs depuis le début de la saison. Est-ce qu'il s'agit d'une bonne idée de changer le format historique de la F1 ? Ou est-ce que c'était à ranger au rayon des fausses bonnes idées, voire complètement mauvaises ?

Force est de constater que la première expérimentation est plutôt à ranger du côté positif puisque les 17 tours de Silverstone nous ont réservé un spectacle intense, notamment grâce à la stratégie adoptée par les deux pilotes Alpine et Kimi Raikkonen d'adopter les pneus tendres alors que tout le reste du plateau adoptaient l'option prudente des médiums.

Cela s'est traduit par une impressionnante remontée pour les pilotes concernés puisque Fernando Alonso et le pilote Alfa Romeo ont gagné quatre places chacun, Esteban Ocon trois. A cela, vous rajoutez l'accrochage qui a renvoyé Carlos Sainz en fond de peloton et l'impression excursion hors piste de Sergio Perez et vous obtenez une grille pour demain où seuls quatre pilotes ont la même place qu'à l'issue des qualifications d'hier.

Parmi ces quatre pilotes, on retrouve Charles Leclerc, qui aura passé toute la course à sa quatrième place initiale. C'est pourtant l'un des plus dithyrambiques sur le format : « Je suis plus fatigué aujourd'hui en faisant 17 tours à fond plutôt qu'à l'issue d'une course complète à gérer ses pneumatiques. Le vendredi, j'ai tendance à m'ennuyer dans la voiture. Là ça donne du piment sur chaque journée. »

A l'inverse, son ami d'enfance Pierre Gasly est également parmi ceux qui n'ont rien gagné et rien perdu, en restant coincé à sa douzième place initiale. Pour le Français, c'est la frustration d'être bloqué avec de mauvais réglages à l'issue de la première séance d'essais libres qui prime : « On a raté quelque chose mais maintenant il faut vivre avec ce qu'on a. »

On peut noter que Lewis Hamilton, auteur du meilleur temps hier, ne cachait pas une certaine déception de ne pas s'élancer en tête demain : « Hier, c'était une journée amusante. Aujourd'hui, je ne sais pas si c'est la partie la plus intéressante pour les fans mais le futur nous le dira. » A n'en pas douter, si l'issue de ce sprint lui avait permis de gagner un point de plus que son rival Max Verstappen, il aurait trouvé le format parfait...

Fernando Alonso a même des idées encore plus extrêmes pour pimenter le format :
Avoir un seul tour, ça permettrait d'être encore plus de dramaturgie !
Evidemment, que l'Espagnol pointait à la cinquième place à l'issue du premier tour, avant de devoir s'incliner devant les deux McLaren n'a aucun rapport avec sa proposition !

Par contre, ce n'est pas du côté de Sergio Perez qu'il faudra trouver de la satisfaction alors que le Mexicain a tout perdu en perdant le contrôle de sa Red Bull à la sortie de Becketts, qui a endommagé sa voiture et lui a fait perdre le bénéfice de son sixième temps d'hier.

Attendons désormais de voir les deux prochaines expérimentations avant de juger définitivement mais disons que la première tentative n'incite pas à oublier l'initiative.
Partager

Grand Prix de Grande-Bretagne

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top