Le Mugello reçoit une distinction pour son souci de l'environnement

Le circuit italien du Mugello a été élu le circuit le plus durable au monde selon un rapport d’Enovation Consulting et de Right Hub. Le Paul Ricard et Barcelone figurent également parmi les bons élèves.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Le Mugello, circuit le plus durable au monde
© DPPI / Le Mugello, circuit le plus durable au monde
Ce jeudi, Enovation Consulting et Right Hub ont publié un livre blanc nommé « Sustainable Circuit Index », qui évalue selon près de 21 critères le niveau de durabilité des circuits permanents.

Cette étude, menée sur 96 tracés à travers le monde, montre que seuls 31 d’entre eux ont une conscience écologique. Le circuit du Mugello, qui a été utilisé lors du GP de Toscane l’an dernier et qui accueille la Moto GP depuis de nombreuses années a reçu la meilleure note (48/100). Le site utilise 100% d’énergies renouvelables et produit 25% de sa consommation grâce à des panneaux solaires. Est également installé des systèmes de récupération de l’eau de pluie et des fontaines à eau sont mis à la disposition des fans et du personnel afin de réduire la consommation de bouteilles en plastique.

Dans ce classement, seuls 2 autres circuits du calendrier F1 ont obtenu une bonne note. Le circuit de Barcelona-Catalunya, avec 38/100 et le Paul Ricard, avec 33/100. Avec le Mugello, ils obtiennent le score final de 3/4. Ce sont les trois seuls tracés que la F1 utilise à obtenir de tels résultats, tous les autres circuits permanents ont obtenu le score de 0 ou de 1.

Cristina Pace, membre de la Commission environnement et développent de la FIA, estime que ce rapport permettrait à certains circuits d’accélérer leur processus de durabilité.

« Trop souvent, le sport automobile a été accusé de green-washing, de belles paroles et de promesses vagues. », affirme Cristina Pace

« Le Sustainable Circuits Index propose une évaluation solide, basée sur des données communiquées et un cadre de travail bien structuré, des performances des circuits en matière de durabilité pour permettre aux sites de se comparer les uns aux autres et d'accélérer les actions et les changements. Parce que le temps du flou est révolu. »

De son côté, le président du GPDA, Alexander Wurz salue cette incitative, mais insiste sur le fait qu’il faut poursuivre les efforts déjà créés.

« Je suis impliqué dans la sécurité et la durabilité des pistes depuis de nombreuses années, en tant que pilote, président du GPDA et concepteur de circuits. Et si je peux affirmer que de grandes améliorations ont été faites sur la sécurité, je sais aussi qu'il reste beaucoup de chemin à parcourir pour que les circuits deviennent plus écologiques. Bien qu'ils aient commencé à changer leur manière d'agir, il faut davantage d'instructions sur ce que signifie la durabilité et sur la façon dont un circuit peut être durable. »

Si certains circuits ont déjà pris leurs mesures de durabilité, d’autres sont en train de se développer pour devenir plus verts. C’est notamment le cas du Circuit de Charade qui a pour ambition de devenir 100% électrique d’ici 2025.

L’intégralité du rapport est disponible ici.
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top