James Allison dévoile la discussion avec la direction de course

Toto Wolff avait envoyé un e-mail à Michael Masi lors de l’interruption de course du Grand Prix de Grande-Bretagne.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Le mail qui a le plus fait parler
© Mercedes / Le mail qui a le plus fait parler
Lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, Lewis Hamilton et Max Verstappen sont allés au contact. L’accrochage entre les deux hommes a obligé le Néerlandais à stopper sa course bien plus tôt que prévu et à voir son avance au championnat fondre comme neige au soleil. À la suite de l’incident, la Safety Car a été déployée, avant que le drapeau rouge ne soit sorti.

Lors de l’interruption de la course, Red Bull et Mercedes, ont à tour de rôle, eu des conversations radios avec le directeur de course, Michael Masi. Cependant, un des messages a retenu l’attention. Lors des échanges, Toto Wolff, le directeur exécutif de Mercedes, a informé l’Australien qu’il lui avait envoyé un e-mail.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux « trolls » ont été publiés concernant le contenu de cet e-mail. Aujourd’hui, nous connaissons désormais ce que Toto Wolff a envoyé à Michael Masi et pour le plus grand malheur des « twittos », il ne s’agit pas d’un dessin fait sur un logiciel de montage ou autre.

Selon le directeur technique de Mercedes, James Allison, cet e-mail contenait des informations concernant les règles de dépassements en F1 car selon l’écurie allemande, Hamilton était dans son droit.

« Nous étions inquiets après l'incident et avant le redémarrage pour nous assurer que les commissaires avaient lu et suivaient les directives internes de la FIA aux commissaires sur les droits et les torts du dépassement. Parce qu'en ce qui nous concerne… la manœuvre de Lewis était tout à fait conforme au guide de dépassement de la FIA. », affirme-t-il sur la chaîne YouTube de l’écurie.

« Si vous êtes à l'intérieur du virage, que vous dépassez à l'intérieur du virage, alors les directives exigent que vous soyez substantiellement à côté. Il n'est pas nécessaire que vous soyez devant, il faut que vous soyez substantiellement à côté lorsque vous arrivez dans le virage. Lewis était sans aucun doute substantiellement à côté. Il avait son essieu avant bien au-delà du milieu de la voiture de Verstappen. », a-t-il poursuivi.

« (Aussi,) vous devez être capable de prendre le virage. Par faire le virage, l'on entend prendre le virage et ne pas quitter la piste ou perdre le contrôle de la voiture. Ce sont les choses que vous devez satisfaire. Si vous pouvez prendre le virage, si vous êtes substantiellement à côté de l'autre voiture, alors le virage vous appartient... vous n'avez pas à céder votre position, vous n'avez pas à reculer, et l'autre voiture a le devoir d'éviter de vous percuter. »

La manœuvre de Lewis Hamilton lui a valu une pénalité de 10 secondes, que James Allison considère comme « dure », mais cela n’a pas empêché le Britannique de s’imposer pour la 99ème fois en carrière, en réalisant deux autres dépassements similaires (et sans accident), dans le même virage plus tard dans la course.
Partager

Grand Prix de Grande-Bretagne

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top