Le Grand Prix d'Arabie Saoudite souhaite une autre date pour 2022

Le promoteur du Grand Prix d’Arabie Saoudite, dont la course inaugurale se tiendra en décembre, souhaite que l’édition 2022 se tienne au début de l’année.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Les dernières courses sprint organisées à Djeddah ?
© saudimotorsportcompany / Les dernières courses sprint organisées à Djeddah ?
Cette année, le tout premier Grand Prix d’Arabie Saoudite de Formule 1 va être organisé. La course se tiendra sur le circuit de Djeddah, dont les infrastructures seront à la pointe de la technologie. Le GP sera l’avant-dernière manche de la saison (5 décembre). Mais pour l’année prochaine, le président de la Fédération Saoudienne de sport automobile, le Prince Khalid Bin Sultan Abdullah Al Faisal, a fait savoir qu’il préférait que la course se tienne en début d’année.

« Pour nous, en tant que promoteur, nous préférons ne pas faire partie des dernières courses. Les équipes peuvent faire de très bons résultats lors des premières courses, puis ensuite les autres courses deviennent moins intéressantes, du point du vue du promoteur. », a-t-il déclaré.

« Nous voulions avoir une course en début de saison, mais compte tenu du temps qu'il nous fallait pour réaliser les travaux sur la piste et la préparer, nous n'avons pas pu avoir une course au début de l'année en 2021. Notre décision a été d'avoir une course fin 2021, ou alors avoir une course début 2022. Notre décision a finalement été que nous voulions la course en 2021. Nous discutons donc maintenant avec la F1 quant à ce qui est le mieux pour nous concernant notre course en 2022, et j'espère que nous pourrons trouver un accord. »

Alors que la saison 2022, devrait commencer (comme chaque année) par l’Australie, la pandémie de Covid-19, qui redouble d’intensité dans l’Océanie pourrait forcer les organisateurs à décaler le GP en fin d’année. Le circuit de Sakhir, à Bahreïn pourrait alors être le Grand Prix inaugural l’an prochain, avant que les F1 se rendent en Arabie Saoudite.

Les dernières Qualifs Sprint à Djeddah ?



Alors que les Qualifications Sprint ont fait leurs grands débuts à Silverstone et qu’elles ont été officialisées pour Monza, elles doivent être organisées lors d’un troisième Grand Prix, hors-Europe, mais celui-ci n’a pas encore été dévoilé.

Présent à Silverstone, le Prince Khalid Bin Sultan Abdullah Al Faisal a été conquis par ce nouveau format de qualifications et a exprimé un certain intérêt pour celles-ci. Le promoteur a même confié qu’il ne serait pas contre l’organisation d’une Qualif Sprint, à Djeddah.

« J'étais à Silverstone le week-end dernier et j'ai vraiment apprécié cela, en tant que spectateur et en tant que promoteur. Je pense que c'est bien. Vous avez plus de courses à voir, plus d'action le samedi. Nous adorerions être l'un des pays accueillant une course sprint. »

« La décision appartient maintenant à la F1 et nous verrons bien. Est-ce qu’elles se tiendront dans un autre pays ? Est-ce que ce seront trois pays en Europe, ou bien est-ce que le Moyen-Orient sera l'un d'eux ? J'adorerais les voir en Arabie saoudite. »

Alors que certaines rumeurs avancent que les troisièmes Qualifs Sprint pourraient être organisées au Brésil, la situation sanitaire actuelle pourrait forcer l’annulation du Grand Prix. Dans l’éventualité où Interlagos pourrait ne pas accueillir la course, l’Arabie Saoudite pourrait alors avoir toutes ses chances.
Partager

Grand Prix d'Arabie Saoudite

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top