Grand-Prix de Hongrie - Qualifications : Hamilton en maître

F1. Lewis Hamilton remporte la bataille des qualifications ce samedi. En forme après sa victoire dans son jardin anglais, il prend un avantage non négligeable en vue de la course. Il devance Bottas et Verstappen. Les Red Bull sont en proie au doute, au point d''opter pour une stratégie défensive en plein milieu de Q2.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Doublé Mercedes en qualifications !
© Mercedes / Doublé Mercedes en qualifications !

Lewis Hamilton a réussi à se reprendre après seulement deux pôles depuis le début de la saison. Les Mercedes sont en forme pour ce week-end hongrois et dominent les qualifications.
Avec une température de piste de 58°, la gestion des gommes est la clé de cette séance de qualification, et le sera d'autant plus demain en course.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Une Q1 sans rythme et sans surprise

Personne ne se précipite en piste. La séance de Q1 est relativement longue. Les pilotes doivent avant tout gérer les hautes températures de piste.
C'est Yuki Tsunoda qui lance les hostilités. Il est rapidement dépassé par les Alfa de Räikkönen et Giovinazzi avant que les Mercedes ne montrent leur museau, suivies par les Red Bull.
Chaque tour de mise en place est effectué de manière très précautionneuse afin d'entamer le tour chrono sans avoir fait surchauffer la gomme.
Rapidement Max Verstappen se met à l'abri en étant le premier pilote du week-end à descente en dessous d'1m17s au tour. Devant Hamilton puis Bottas. Le ton est donné.
Le Finlandais est géné à l'entame de son tour lancé par l'Alpha Tauri de Tsunoda. Il reste donc en course pour une hypothétique première place.
C'est Sergio Perez qui est à l'écart de ce trio très rapide.

Pour le passage en Q2 Vettel, Räikkönen, Giovinazzi sont les pilotes à risque. Tsunoda, Russel et Latifi sont les challengers.

Certains pilotes comme Ocon, Perez, Alonso, Leclerc Verstappen n'effectuent pas de second tour, jugeant la première tentative suffisante.
Finalement, les positions n'évoluent que très peu. Ainsi Tsunoda, Russel, Latifi, Mazepin et Schumacher sont les éliminés de cette Q1.

Mick Schumacher est resté casqué durant toute la séance mais n'a pu effectuer de tour lancé, sa monoplace n'étant pas réparée à temps suite à son crash de ce matin en EL3.

Sainz provoque un drapeau rouge en Q2

Les Mercedes et les Red Bull ne se lâchent pas d'une semelle. Les quatre pilotes entament ensemble cette Q2. L'enjeu est double car il faut s'assurer un bon chrono permettant de passer en Q2, mais également conserver un bon niveau de gomme en vue de la course. Les pneus réalisant le meilleur tour en Q2 prendront le départ de la course.
Après une première tentative, Hamilton est très rapide et s'empare de la tête provisoire. Verstappen s'intercale en les deux monoplaces noires. Perez retrouve de la dynamique en étant 4ème. Ils sont tous les quatre en gomme médium.
Le reste du peloton s'attaque au chrono en pneus tendres. A ce jeu, Charles Leclerc tire son épingle du jeu en prenant le seconde place. Juste au moment où son équipier se sort de la piste dans le dernier virage.
L'Espagnol qui était 2 dixièmes plus rapide que le Monégasque depuis le début du week-end provoque un drapeau rouge à mi Q2.
Choc sans gravité pour le pilote. Sa monoplace semble également intègre, mais elle nécessitera malgré tout une vérification minutieuse par Ferrari. Il partira donc 15ème car sans chrono pour Q2.

Au second départ de cette Q2 tous repartent en pneus rouges sauf Bottas. Hamilton se couvre au cas où la piste se soit bien améliorée. Il n'a pas eu besoin d'aller jusqu'au bout. C'est donc leur temps en gomme jaune qui est retenu.
Par contre Perez est dans une situation plus risquée et se doit d'améliorer.

La surprise vient de Max Verstappen : le leader du championnat change de stratégie en améliorant sa marque précédente en gomme rouge. Ainsi, les deux Red Bull démarreront la course en gomme tendre et les Mercedes en gomme médium.

Doutent-ils de pouvoir obtenir la pôle et ainsi ils optimisent leurs chances de prendre le leadership au départ ?
Jouent-ils la sécurité du départ afin d'être certain de mieux s'extirper de la grille de départ ?
Dans tous les cas, une fois le départ effectué le challenge sera de taille. Les pneus tendres s'usant particulièrement vite sous la fournaise hongroise.

Les éliminés sont dans l'ordre Ricciardo, Stroll, Räikkönen, Giovinazzi et Sainz.

Pierre Gasly créé la surprise en réalisant le 3ème chrono, et Alonso confirme avec la 5ème place.


Un clan Mercedes dominateur, et joueur !

Il n'y a plus de marge pour ces 10 dernières minutes de qualification en Q3. Tous doivent extraire le maximum de leur monoplace et de leurs pneus. La bataille est sans frein et c'est Mercedes qui semble être plus rapide. Hamilton est d'ailleurs largement devant son équipier : 3 dixièmes. Verstappen 3ème se plaint de l'adhérence de son train de pneu. Perez est à une seconde.
Vettel n'effectue qu'un seul tour entre les deux run des autres pilotes, il se qualifie 10ème.

Pour la seconde tentative en Q3, les Mercedes avec Hamilton jouent avec les Red Bull. Leur tour de mise en place est très lent, l'Anglais passe tout juste sous le drapeau à damier pour entamer son tour chrono. Verstappen passe à une seconde près, mais Perez loupe l'opportunité d'un second tour. De quoi énerver encore plus le camps autrichien.

Finalement Verstappen améliore légèrement mais reste troisième. Il n'a visiblement pas apprécié le coup de l'équipe Mercedes. Q3 se termine sur une ambiance lourde. Ni Hamilton, ni Bottas n'expriment leur joie d'avoir obtenu ce doublé.

La surprise de ces qualifications vient de Pierre Gasly. Il termine 5ème et se montre une fois de plus très performant au volant d'une monoplace moins développée.

Les deux Alpine sont également en forme, 8ème et 9ème sont de bonnes positions en vue de la course. Le point positif est qu'Esteban Ocon a réussi a retrouver le rythme de son champion d'équipier. Il termine même une place devant lui.


Une course sous très très haute tension

Tous les pilotes savent qu'il est très compliqué de dépasser sur ce tourniquet hongrois. Le départ aura donc une importance primordiale, et risque de faire des étincelles !

Voici le tableau-résultat définitif des qualifications :

PiloteEquipeQ1Q2Q3Tours
1HamiltonMercedes-AMG Petronas Motorsport1:16.4241:16.5531:15.41918
2BottasMercedes-AMG Petronas Motorsport1:16.5691:16.7021:15.73418
3VerstappenRed Bull Racing1:16.2141:15.6501:15.84017
4PerezRed Bull Racing1:17.2331:16.4431:16.42116
5GaslyScuderia AlphaTauri Honda1:16.8741:16.3941:16.48315
6NorrisMcLaren F1 Team1:17.0811:16.3851:16.48917
7LeclercScuderia Ferrari1:17.0841:16.5741:16.49617
8OconAlpine F1 Team1:17.3671:16.7661:16.65315
9AlonsoAlpine F1 Team1:17.1231:16.5411:16.71515
10VettelCognizant Aston Martin Racing1:17.1051:16.7941:16.75015
11RicciardoMcLaren F1 Team1:17.6641:16.87113
12StrollCognizant Aston Martin Racing1:17.0381:16.89312
13RaikkonenAlfa Romeo Racing ORLEN1:17.5531:17.56415
14GiovinazziAlfa Romeo Racing ORLEN1:17.7761:17.58312
15Sainz Jr.Scuderia Ferrari1:16.6495
16TsunodaScuderia AlphaTauri Honda1:17.9198
17RussellWilliams Racing1:17.9448
18LatifiWilliams Racing1:18.0368
19MazepinHaas F1 Team1:18.9229
20SchumacherHaas F1 Team0

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Fond circuit
00h 00m 00s
Course terminée
Vendredi 30 juill.
11h30 - 12h30
Samedi 31 juill.
15h - 16h
Dimanche 1 août
15h - 16h
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Grand Prix de Hongrie

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut