Et si Hamilton s'était rendu aux stands ?

La reprise de la course du Grand Prix de Hongrie a donné lieu à l'un des départs le plus insolite de l'histoire de la F1. Lewis Hamilton (Mercedes) restant seul sur la grille sur ordre de son écurie.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Russel rentre au stand juste avant le second départ où Hamilton reste en piste.
© Williams / Russel rentre au stand juste avant le second départ où Hamilton reste en piste.
C'est sans doute l'une des images de la saison. Hamilton seul sur la grille du deuxième départ du Grand Prix de Hongrie, tout seul au volant de sa Mercedes. Après le chaos au premier virage et le drapeau rouge, la piste s'est asséchée permettant aux pilotes d'avoir la possibilité d'entrer dans les stands pour mettre des slicks. Tous les pilotes restants ont décidé de s'y rendre, sauf un : Lewis Hamilton.



Son écurie craignait alors que son pilote aurait pu être piégé dans la pitlane. En effet, le stand de Mercedes est le premier et avec le désordre causé par l'assèchement de la piste, Hamilton aurait été relégué dans le peloton. C'est pourquoi Mercedes a décidé de laisser le champion du monde en piste.

Et si Hamilton s'était rendu finalement rendu aux stands, comment la F1 aurait-elle géré l'absence des monoplaces sur la grille ?

Un scénario qui ne s'est jamais produit dans l'histoire de la Formule 1. La dernière fois qu'autant de pilotes manquaient sur la grille, c'était lors d'un triste départ du Grand Prix des États-Unis en 2005. Ce jour-là, tous les pneus Michelin ont été retirés et seulement six voitures chaussées en Bridgestone ont pris le départ. C'est donc une question que tout le monde se pose et que Michael Masi a déclaré avoir une idée sur ce cas unique.

« Une fois la dernière voiture dans la pitlane, le signal de départ aurait été lancé. Puis, une fois qu'il s'est déclenché, le feu vert à la sortie des stands se serait allumé et l'ordre aurait été celui de la sortie des stands. »

Il a précisé que la procédure normale de départ aurait eu lieu, même s'il n'y avait personne sur la grille.

« Les feux de départ auraient été activés. Une fois les feux rouges éteints, la sortie des stands se serait ouverte. »

Si ce départ arrêté restera dans les esprits, Masi a estimé que des leçons tirées de cet événement pourraient inciter à modifier le règlement sportif de la F1 pour ce genre de circonstances. Après en avoir discuté avec des directeurs sportifs, certains se sont demandés si c'était vraiment une mauvaise chose.

« C'est quelque chose que personne n'aurait jamais pu prévoir, mais nous allons laisser les choses se calmer et en discuter à la lumière du jour avec tous les directeurs sportifs. »
Partager

Grand Prix de Hongrie

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top