Une trêve estivale qui arrive à point nommé

Vacances, écuries fermées, essais sur les nouveaux pneus Pirelli... La F1 fait une pause et nous donne rendez-vous le 29 août pour le Grand Prix de Belgique.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Le meilleur reste à venir en F1
© Williams / Le meilleur reste à venir en F1
C'est les vacances pour les pilotes et la F1. Cette trêve estivale de trois semaines arrive peut-être au bon moment. La saison 2021 est exceptionnelle et le meilleur reste à venir. Cette première partie de saison nous a réservé quelques surprises. La lutte pour la première place du classement des pilotes fait rage avec sept points qui séparent l'actuel pilote en tête Lewis Hamilton et Max Verstappen. Le pilote Mercedes peut partir enfin se reposer après un week-end éprouvant en Hongrie. Et il n'a pas fallu attendre 24 ans pour revoir une victoire française en F1. Esteban Ocon a brillement remporté la course en Hongrie devant Hamilton et Sainz. Ça promet pour la suite !


Le Grand Prix de Belgique



La F1 nous donne rendez-vous le 29 août prochain pour le Grand Prix de Belgique sur le circuit de Spa-Francorchamps. La variété de son tracé, offrant plusieurs possibilités de dépassement, permet aux pilotes de montrer tout leur talent. Verstappen aura à cœur de rebondir. Le pilote néerlandais a seulement fini neuvième en Hongrie, alors que son rival a terminé deuxième. Ce n'est pas le seul duel intéressant. La troisième place au classement constructeurs reste indécise. McLaren (3eme) et Ferrari (4eme) ont seulement trois points d'écart.

Des essais sur les gommes Pirelli 2022



Pour la saison 2022, Pirelli inclura les gommes 18 pouces. L'occasion pour certains pilotes de tester ces nouvelles gommes. D'ailleurs, Théo Pourchaire, le pilote Français en F2, a pu faire ses premiers pas au volant d'un F1 avec l'Alfa Romeo C38. George Russell a également fait plusieurs tours avec une Mercedes à Budapest.

Les écuries fermées pendant deux semaines



La trêve estivale permet aussi de faire une pause pour les écuries. Tandis que les pilotes profiteront de leurs vacances, les usines devront fermer durant quatorze jours consécutifs. Pendant cette période, la FIA se réserve le droit de contrôler à tout instant pour s'assurer que les équipes ne modifient rien.

L'article 21.8 du règlement 2021 précise que « toutes les écuries doivent observer une période d'arrêt de quatorze jours consécutifs pendant le mois de juillet et/ou août. »

Il y a toutefois des exceptions. Si une équipe ne peut pas faire fonctionner sa soufflerie, elle peut quand même l'entretenir et en effectuer la maintenance. Les départements qui n'affectent pas directement la voiture, comme le marketing, sont autorisés à continuer normalement en fonction des règles. Cette trêve estivale méritée pour toutes les équipes permet de récupérer avant que la deuxième moitié de la saison démarre. À savoir que le calendrier de F1 s'est progressivement étendu pour comporter plus de 20 courses.

Le retour des courses sprint



Testée pour la première fois à Silverstone, la course sprint fera son grand retour à Monza en Italie et au Brésil plus tard dans la saison. La première course sprint a été remportée par Verstappen, lui offrant la pole position au départ au Grand Prix de Grande-Bretagne. Ces prochains essais seront déterminants pour le futur de la F1. S'ils s'avèrent concluants, il se peut qu'à partir de 2022, les courses sprint seront à chaque week-end de Grand Prix.
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top