Aston Martin se concentre sur 2022

F1. Une première partie de saison difficile pour Aston Martin. Vu les performances de sa voiture, l'écurie préfère se tourner vers 2022.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Direction 2022 pour l'écurie anglaise
© Aston Martin / Direction 2022 pour l'écurie anglaise

Aston Martin vit une saison très compliquée. Avec seulement 48 points au compteur au classement des constructeurs, l'écurie est loin des attentes. L'année dernière, sous le nom de Racing Point, l'équipe avait terminé à la quatrième position avec 195 points. C'est dire la chute de niveau. Entre une monoplace décevante et un peu de malchance dans les courses, Aston Martin préfère se tourner vers l'avenir et penser à 2022.

Motors Inside sans pub ?

Ce ne sont pas les résultats espérés pour l'écurie qui souhaitait continuer dans la lancée de 2020. La voiture AMR21 a été considérablement développée au cours de la première moitié de la saison selon Tom McCullough, le directeur des performances de l'équipe. Il affirme que l'amélioration de leur rythme est due à un travail acharné du côté de l'aérodynamique.

« C'est un processus de développement itératif. Il n'y a presque aucune partie visible de l'extérieur de notre voiture qui n'ait pas été améliorée d'une manière ou d'une autre entre Bahreïn et Silverstone. »

Un aveu qui coïncide avec les performances de Sebastian Vettel en Hongrie. L'Allemand a alors obtenu la deuxième place dans ce Grand Prix avant d'être disqualifié à la fin pour un problème de carburant. Mieux, il a même terminé deuxième aussi en Azerbaïdjan. Pas si mal pour ses débuts dans sa nouvelle équipe.

« Nous savons que notre voiture n'est toujours pas la plus rapide, mais elle est maintenant plus proche de nos principaux rivaux. C'est le résultat d'un programme soigneusement géré de l'amélioration aérodynamique qui a nécessairement impliqué des essais et des erreurs. »

Il reste toutefois beaucoup de chemin à faire. Actuellement septième derrière ses concurrents directs, Aston Martin aura fort à faire pour la suite de la saison. En Hongrie, elle a obtenu zéro point (Stroll a abandonné au premier tour, ndlr). Si la marge de progression est encore grande, McCullough se concentre sur la monoplace de 2022 qui va arriver avec la nouvelle ère de la F1.

« Comme presque toutes les équipes, après la trêve estivale, nous transférerons cet effort et ces ressources à la tâche de rendre notre voiture 2022 aussi compétitive que possible. »

McCullough salue le travail d'équipe

En revenant sur la saison, l'ingénieur affirme également que ses pilotes ont tout fait pour marquer des points en louant la régularité de Stroll et l'expérience de Vettel.

« Nous fonctionnons bien en tant qu'équipe. Nous ne faisons pas tout correctement, aucune équipe ne le fait, mais nous avons fini neuf fois dans les points dans les onze courses. Ce qui est un effort très louable. Il convient de noter que Lance Stroll a terminé six fois parmi les neufs résultats dans les points. Une performance très constante pour un pilote qui n'a encore que 22 ans. »

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut