F1 : Les cinq moments à retenir de la mi-saison 2021

La Formule 1 est de retour dans quelques jours. Il est temps de retrouver les cinq grands moments de la première partie de saison.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
La victoire d'Ocon fait partie des cinq moments de la mi-saison
© Alpine / La victoire d'Ocon fait partie des cinq moments de la mi-saison
La Formule 1 s'apprête à faire son retour avec le Grand Prix de Belgique, le 29 août prochain. Avant, retour sur cinq moments phares de la mi-saison. Entre la victoire d'Esteban Ocon jusqu'au duel entre Max Verstappen et Lewis Hamilton, la saison 2021 est déjà exceptionnelle.

Une nouvelle victoire française



Il n'aura pas fallu attendre 24 ans pour revoir une victoire française en F1. Après celle de Pierre Gasly à Monza en 2020, c'est au tour d'Esteban Ocon de briller. Lors du GP d'Hongrie, Ocon a pris les devants dès le troisième tour après l'entrée tardive aux stands de Lewis Hamilton. Durant toute la course, le Français ne s'est pas laissé impressionné par Sebastian Vettel à deux secondes derrière lui. Une première position amplement méritée après un week-end complet de la part du pilote.

Ocon peut également remercier son coéquipier, Alonso. Le Britannique effectuait alors une remontée spectaculaire, mais Alonso a résisté à Hamilton durant dix tours. Sans l'expérience de l'Espagnol, Ocon n'aurait certainement pas terminé premier. Ce n'est pas seulement une victoire d'un pilote français, mais aussi celle d'une écurie française. Alpine, ex-Renault F1, n'avait plus remporté de course depuis… 2008 avec Alonso.

Le carnage de Bottas



La victoire d'Ocon provient du carnage au premier virage de ce Grand Prix. Sur une piste humide, Valtteri Bottas freine trop tard percutant la voiture de Sergio Perez, puis celle de Landos Norris et et la Red Bull de Max Verstappen. Bottas n'était pas le seul fautif dans ces accidents. Lance Stroll fait la même erreur en jugeant mal la distance entre Charles Leclerc et lui. Résultat, le Canadien a violemment percuté Leclerc. Au final, cinq pilotes ont dû abandonner la course dès le premier virage. Stroll et Bottas ont, quant à eux, tous les deux reçu une pénalité de cinq places pour le GP de Belgique.

Hamilton seul sur la grille de départ



C'est sans doute l'image de la mi-saison. Après tous les accidents et le drapeau rouge déployé, Lewis Hamilton se présente sur la grille lors du deuxième départ. Mais les autres pilotes se sont tous rendus dans la voie des stands pour y mettre des slicks, la piste ayant séché. Hamilton reprend donc la course tout seul sur la piste.



Une scène surréaliste qui va avoir une lourde conséquence pour le Britannique. Le pilote se rend finalement compte qu'il aurait fallu imiter les concurrents. Mercedes décide alors de le faire rentrer pour changer les pneus, mais Hamilton se retrouve en dernière position après sa sortie. Cela n'a pas empêché au septuple champion du monde de faire une remontée spectaculaire et finir deuxième de la course, après la disqualification de Vettel.

Le podium de Gasly à Bakou



Il lui manquait une place sur le podium à son palmarès. Après une deuxième place au Brésil en 2019 et sa victoire en Italie en 2020, Gasly termine sur la troisième marche du podium à Bakou. Alors que la course semblait compliquée pour le Français, le crash de Verstappen suite à un problème de pneu provoque un deuxième drapeau rouge dans le dernier tour de la course. Lors de ce troisième départ, Hamilton se loupe complètement et fonce tout droit, permettant à Perez, Vettel et Leclerc de prendre les trois premières positions. La troisième position, tenue par le pilote Ferrari, lui tendait les bras. Sur la dernière longue ligne droite, Gasly dépasse finalement Leclerc pour ajouter un nouveau trophée à sa carrière en F1. Cela ne sera sûrement pas le dernier.

Le duel Verstappen/Hamilton



On ne pouvait pas parler de la mi-saison sans évoquer le duel entre Verstappen et Hamilton. Les deux pilotes se livrent une belle bataille au classement des pilotes. Si le Néerlandais a remporté plus de victoires (5) que son concurrent (4), c'est bien le Britannique qui tient la tête au championnat avec huit points d'avance. Verstappen disposait de 32 points d'avance après le GP d'Autriche. La dernière fois que Hamilton a rencontré autant de difficulté, c'était en 2018 face à Vettel et sa Ferrari.

Hamilton face à Verstappen

Cette fois-ci, c'est un tout autre rival qui s'oppose à lui. Verstappen ne laisse jamais la place au doute et compte bien revenir plus fort après la trêve estivale. Le Néerlandais n'a remporté que deux points lors de ses deux dernières courses. Il a toutefois l'avantage d'avoir une voiture plus performante et fiable que la Mercedes. À lui de repousser les limites et de remporter son premier titre de champion du monde. Le rêve ultime de tous les pilotes.
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top