Sergio Perez salue le travail de ses mécaniciens

Perez a joué avec la malchance et la chance durant le Grand Prix de Belgique. Alors qu'il pensait être disqualifié de la course, il a tout de même démarré à la dernière position. Le Mexicain apprécie grandement le travail de ses mécaniciens pour remettre sa voiture en place.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Sergio Perez reconnaît son erreur en Belgique
© Red Bull / Sergio Perez reconnaît son erreur en Belgique
Alors que le pilote venait de prolonger son contrat avec Red Bull, Sergio Perez n'a pas été en grande réussite lors de ce week-end en Belgique. Dans des conditions difficiles, le Mexicain partait tout de même à la septième position sur la grille du départ.

Pendant qu'il réalisait quelques tours sur la piste humide avant le fameux départ, Perez percute le mur, détruisant alors l'avant droit de sa voiture. La suspension et la crémaillère de direction ont été particulièrement touchées par le choc. Il ne pouvait donc pas prendre part à la course. Il pensait être disqualifié, mais la météo faisait des siennes et le départ a été reporté de nombreux fois.

Tandis que les mécaniciens en ont profité pour réparer les dégâts de la monoplace, Christian Horner a demandé à la FIA si son deuxième pilote pouvait prendre part finalement à la course vu les progrès de ses mécanos. Une demande acceptée par Michael Masi, mais Perez devait partir à la dernière place pour le départ à 18h17. Après avoir longuement consulté le règlement, le Mexicain était éligible à y participer.

Cette erreur lui a toutefois coûté la septième place et des points importants au classement des constructeurs. Le pilote reconnaît sa faute et préfère saluer le travail de son équipe.

« Les conditions étaient extrêmement difficiles. Mon erreur a été très coûteuse. Nous avons perdu quelques points là-bas avec ma chute. Le travail de mon équipe a été incroyable. Ils ont réussi à réparer en quelques minutes et c'était très impressionnant. Cela montre l'esprit de Red Bull. »

Même son de cloche de la part de Christian Horner, le patron de l'écurie. Il met en avant le travail effectué de la part des mécaniciens sous la pression du temps.

« Après le malheureux passage de Checo dans la barrière, c'était incroyable de voir nos mécaniciens en action sous pression une fois de plus, réparant sa voiture dans le temps qu'ils ont fait. Ils lui ont donné toutes les chances de courir. »

Partager

Grand Prix de Belgique

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top