Grand Prix des Pays-Bas - Les perspectives pour la course

Pour le retour de la F1 à Zandvoort, Max Verstappen a dominé son sujet en qualifications en s'adjugeant la pole position malgré un problème de DRS. L'occasion pour nous de passer en revue les perspectives pour la course.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Max Verstappen au volant de sa Red Bull RB16B, sur le circuit de Zandvoort.
© Getty Images / Red Bull / Max Verstappen au volant de sa Red Bull RB16B, sur le circuit de Zandvoort.
Les courses de F3 ont témoigné de la difficulté à dépasser sur le sinueux circuit de Zandvoort, ce qui laisse craindre une procession pour le Grand Prix de F1. Mais étant donné que c'est le premier GP de F1 ici depuis 36 ans, la course reste très indécise.

Max Verstappen imbattable ?



Ce n'est un secret pour personne : le régional de l'étape a dominé le week-end néerlandais, même si son problème de DRS a presque permis à son rival Lewis Hamilton de lui chiper la pole position, échouant finalement à 38 petits millièmes.

Le pilote Red Bull est donc en position de force pour ce Grand Prix et pourrait très vite prendre la poudre d'escampette s'il réussit à garder la tête au premier virage. Mais Mercedes a un atout de taille : Valtteri Bottas. Le Finlandais pourrait tenter de ralentir Verstappen si celui-ci s'arrête aux stands avant lui. La seconde Red Bull, quant à elle, ne s'élancera que de la dernière place. Sergio Perez ne sera donc pas en mesure d'aider son coéquipier.

Gasly tiendra-t-il son rang face aux Ferrari ?



En qualifications, Pierre Gasly a réalisé un tour de qualifications exceptionnel (il a notamment passé le virage 7 totalement à fond, une prouesse seulement rééditée par Charles Leclerc), s’immisçant devant les deux Ferrari de Leclerc et Sainz. Mais il dispose d'une voiture inférieure à la SF21 et il pourrait être difficile pour lui de résister aux monoplaces rouges en course.

Ferrari en bonne position pour reprendre l'avantage sur McLaren?



En se qualifiant à une lointaine 13e place (gêné par les deux drapeaux rouges causés par les sorties consécutives des pilotes Williams), Lando Norris s'attend à une course compliquée ce dimanche, qui pourrait lui faire perdre la 3e place au championnat au profit de Valtteri Bottas, vu les difficultés de dépassement sur ce tourniquet. Ça ne va pas vraiment mieux pour Daniel Ricciardo, en proie à un manque de confiance au volant de sa MCL35M depuis le début de saison, seulement qualifié 10e.

Dans ce contexte, Ferrari, dont les voitures partent toutes les deux dans le top 5, pourrait reprendre provisoirement la 3e place au championnat constructeurs, avant la course à Monza où la Scuderia risque de souffrir dans les lignes droites du temple la vitesse.

Giovinazzi dans les points ?



Antonio Giovinazzi a signé une magnifique 7e place en qualifications dans son Alfa Romeo dans un contexte difficile, sa place étant menacée pour l'année prochaine. Il aura fort à faire en course face à des Alpine survoltées.

Et Alpine ?



Les monoplaces bleues, justement, ont l'occasion de consolider la 5e place de l'écurie d'Enstone au championnat constructeurs. Davide Brivio pourra compter sur un Esteban Ocon remonté comme une pendule et sur un Fernando Alonso plus motivé que jamais.

Pour cela, il faudra résister au retour des McLaren qui ont raté leurs qualifications.

Quid des Williams ?



En sortant de la piste en Q2, George Russell et Nicholas Latifi (le dernier cité subissant même un choc de 38G en tapant dans les Tecpro) ont raté l'occasion d'offrir à Williams une Q3 pour ses deux monoplaces. S'élançant 11e et 14e, ils pourraient donc faire le spectacle en course ce dimanche.

Rappelons que George Russell est monté sur le podium lors du Grand Prix de Belgique, la semaine dernière.

Que peut espérer Sergio Perez ?



En partant de la dernière place (pour cause de changement de moteur après avoir échoué dès la Q1), Perez ne pourra pas aider son équipier Max Verstappen à reprendre la tête du championnat pilotes mais pourra compter sur le rythme de sa RB16B pour pourquoi pas remonter dans les points, peut-être aidé par une stratégie conservatrice sur les pneus les plus durs proposés par Pirelli ce week-end.

Il aura à cœur de bien figurer ce dimanche, surtout que l'écurie autrichienne a besoin de gros points pour reprendre la tête du championnat constructeurs à Mercedes, dont elle ne compte que 7 points de retard.

Quel retour pour Robert Kubica ?



Ce week-end, Robert Kubica fait son retour en Formule 1 en remplaçant le bientôt retraité Kimi Räikkönen, positif au COVID-19 et donc forfait pour ce Grand Prix. Il s'est qualifié juste devant les deux Haas mais il pourrait rapidement se retrouver en difficulté en course, sur un circuit physique mettant à mal sa seconde main manquant de mobilité.
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top