Alfa Roméo veut en voir plus sur les pilotes de F2 avant de faire son choix pour 2022

Les jours précédents le Grand Prix d'Italie auront largement été animés par les transferts et retour de plusieurs pilotes en Formule 1. Les regards se tournent aujourd'hui sur le deuxième baquet Alfa Romeo, aujourd’hui occupé par Antonio Giovinazzi et beaucoup se demandent s'il sera là pour épauler Valtteri Bottas en 2022.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Giovinazzi sera-t-il toujours au volant de l'Alfa Romeo en 2022 ?
© Alfa Romeo / Giovinazzi sera-t-il toujours au volant de l'Alfa Romeo en 2022 ?
Les hostilités ont été lancées suite à l'annonce du départ en retraite de Kimi Raikkonen, il y a tout juste une semaine. En l'espace de sept jours, nous avons donc appris successivement le départ de Valtteri Bottas de Mercedes vers Alfa Romeo, l'arrivée de George Russell dans l'écurie championne du monde et enfin le retour en F1 d'Alex Albon au sein de l'écurie Williams.

Si le reste des baquets en Formule 1 semblent d’ores et déjà être verrouillé, les yeux se tournent aujourd’hui vers le volant d'Antonio Giovinazzi actuellement coéquipier de Kimi Räikkönen chez Alfa Romeo.

Le pilote Italien, soutenu ces dernières années par la Ferrari Driver Academy, a mis du temps à trouver le rythme mais aussi à concurrencer son voisin de garage Finlandais. S'il était l'option favorite de la Scuderia, les choses on semble-t-il changé depuis l'arrivée en F1 de Mick Schumacher ainsi que des bonnes performances l'an passé de Callum Ilott en Formule 2 (2 nd).

De plus, Fred Vasseur a affirmé ne plus être contractuellement lié avec la Scuderia pour prendre un pilote de la Ferrari Driver Academy. Le directeur français de l'écurie Suisse est donc libre de signer le pilote de son choix pour accompagner Valtteri Bottas l'année prochaine.

Si Fred Vasseur redoutait l'arrivée d'un rookie en manque d'expérience dans son écurie, la signature de Valtteri Bottas en remplacement de Kimi Räikkönen vient changer sa vision des choses. Récemment interrogé par nos confrères de Motorsport, Vasseur a annoncé la volonté d'étudier toutes les options possibles : « le choix est important. Nous avons de jeunes pilotes qui doivent faire plus de courses (en Formule 2) et nous ne pourrons pas avoir une image claire avant la fin (de ce championnat). »

Cette déclaration n'est pas dénouée de sens puisque l'écurie Alfa Romeo dirige et accompagne la carrière de Théo Pourchaire, victorieux à Monaco et actuel 6ème du championnat. Cependant l'arrivée du jeune Français en Formule 1 dès l'année prochaine semble précipitée et l'écurie Italienne observe de prêt l'actuel second au championnat, Guanyu Zhou.



Si l'écurie d'Hinwill place Antonio Giovinazzi comme favoris au poste de second pilote, elle place cependant le jeune pilote chinois comme son plus grand concurrent, notamment dû au fait d'importants soutiens financier du natif de Shanghai.

Concernant la piste Nick de Vries (sous contrat avec Mercedes), elle semble s'éloigner de plus en plus pour Fred Vasseur : « Pour certains d'entre eux, cela semble un peu difficile en raison du lien qu'ils ont avec les fournisseurs de moteurs. »« Nous avons un contrat avec Ferrari, et il semble difficile de conclure ce genre de transactions, voire impossible. Et voyons pour les autres. »


Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top