Ocon frustré de sa pénalité de temps à Monza

Une course frustrante pour Ocon. Le Français a reçu une pénalité de cinq secondes à Monza, le privant d'une meilleure place au classement final. Il n'est pas d'accord avec cette décision et la compare même avec la situation Leclerc-Hamilton en 2019.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Copyright /
Le Grand Prix d'Italie ne s'est pas déroulé comme prévu pour Alpine. Seulement huitième et dixième, l'écurie française espérait mieux tout au long du week-end. Heureusement pour elle, ses concurrents directs n'ont pas brillé durant la course du dimanche.

Durant cette fameuse course, Esteban Ocon a reçu une pénalité de cinq secondes pour être entré en collision avec Sebastian Vettel. Il a purgé sa peine lors de son seul arrêt au stand et cette pénalité a empêché le Français de terminer plus haut que la dixième place. Cette situation rappelle celle entre Charles Leclerc et Lewis Hamilton en 2019 et aucune mesure n'avait été prise. À ce moment-là, Leclerc avait simplement reçu un avertissement et a finalement gagné la course. Après la course, Ocon était frustré de sa pénalité et définit cette situation comme une action de course et non un incident.

« L'incident avec Vettel est une action de course, ce n'est pas vraiment un incident de course. Il est arrivé à la même chose entre Charles et Lewis en 2019 et aucune mesure n'a été prise. Nous avons eu aucun dommage sur la voiture. Il ne s'est vraiment rien passé. Cela m'a fait perdre trois bonnes places. C'est un peu frustrant. »

Au 15ème tour, les deux pilotes étaient côte à côté, mais la piste se rétrécissait au moment du freinage. Vettel était alors poussé un peu hors de la piste, provoquant ainsi une pénalité pour Ocon. Motorsport a demandé à Michael Masi, le directeur de course, pourquoi l'incident d'Ocon avait été traité différemment par rapport à la situation similaire entre Leclerc et Hamilton. Il a déclaré qu'à la fin de la course en 2019, les commissaires sportifs ont convenu qu'une pénalité de temps aurait été une meilleure décision que les avertissements.

« Les incidents sont similaires, mais pas les mêmes. Après celui de 2019, nous avons eu une discussion complète avec tous les pilotes, directeurs d'équipe et sportifs. Il a été en quelque sorte considéré dans cette situation qu'une pénalité de cinq secondes aurait probablement été meilleure qu'un drapeau noir et blanc. »

Malgré la pénalité, le Français a tout de même terminé dans les points avec une dixième place honorable. Une performance correcte, même s'il manquait de rythme durant le week-end à Monza.

« Cette course ne reflète pas le travail que nous avons fait ce week-end. Ce fut un week-end difficile en termes de rythme pour nous, mais je pense que la 7ème ou la 6ème place aurait été possible. C'est un peu frustrant avec les incidents qui se sont produits sur la piste. Nous pouvons toujours extraire plus de ce que la voiture est capable de faire. Même si ce sont des petits points, c'est important pour nous. »
Partager

Grand Prix d'Italie

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top